Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/10/2019

Perquisition vaticane... et réforme de l'Eglise catholique ?

vatican-gendarmes.jpg

La gendarmerie du Vatican

Nouveau scandale financier, dénoncé cette fois par le Vatican lui-même ! Il faut une réforme de l'Eglise. Ma chronique à Radio Présence (Toulouse Midi-Pyrénées) :


https://www.radiopresence.com/IMG/mp3/23102019_chroeco_airtemps.mp3

 

<< Allez, on parle d’un sujet pénible. C’est parfois nécessaire. Il s’agit du nouveau scandale financier au Vatican : un scandale mis au jour par le Vatican lui-même, avec une rudesse inhabituelle mais qui va dans le sens de la rigueur et de la transparence prônées par le pape François. Selon le communiqué du Saint-Siège, l’IOR (la banque du Vatican) a déposé plainte contre "des transactions financières effectuées dans le passé". Et c’est le directeur actuel de l’IOR qui a flairé l’illicite et déclenché l'investigation. Des centaines de millions d’euros auraient en effet été investis dans des montages financiers opaques : et cet argent était prélevé sur le denier de Saint-Pierre, censé alimenter les œuvres caritatives du Vatican dans le monde…

C’est énorme, et pourtant ça semble bien avoir eu lieu. L’enquête met en cause des financiers italiens véreux, un fonds d’investissement au Luxembourg, des opérations à Londres dans l’immobilier de luxe, et un cardinal ex n° 2 de la Secrétairerie d’Etat, démissionné par le pape François en 2018.

D’où perquisition, oui, de la gendarmerie vaticane, dans les bureaux de la Secrétairerie d’Etat ! et enquête judiciaire sur cinq employés du Vatican !  Le chef des gendarmes pontificaux pousse même le zèle jusqu’à faire une affichette avec la photo des cinq, dans le meilleur style western. Ce qui était peut-être pousser un peu loin la rigueur bergoglienne…

Mais les cinq en question n’étaient pas les premiers venus : il y a notamment l’ex-secrétaire personnel du cardinal, et le propre directeur de l’Autorité d’information financière mise en place en 2010 par Benoît XVI – qui déjà voulait introduire la transparence dans les circuits d’argent du Vatican.

Leçons de tout ça ? Il y en a plusieurs... Première leçon :  le pape François tient parole et lutte pour expulser « l’idole Argent, le fumier du diable », selon ses expressions. Mais nettoyer tout ça, vaincre les habitudes et les résistances, est une tâche difficile et lente. C’est la tâche pour laquelle Benoît XVI s’était senti trop âgé et trop fatigué.

Deuxième leçon, qui nous concerne un peu tous :  pour saisir à quel point l’idole Argent et le fumier du diable sont dangereux pour l’Eglise, il faut se libérer d’habitudes mentales installées depuis les années 1990. Croire que la spéculation financière est l’ordre naturel des choses et que ça n’a aucune importance, est une attitude qui conduit à ne pas comprendre tout un pan de l’action du pape pour redresser l’Eglise. Et l’avenir de la foi catholique au XXIe siècle est en cause… >>

 

 

vatican_logo.jpg

 

Commentaires

L'INCOMPRÉHENSIBLE

> Le directeur de l'IOR a eu raison d'alerter, ce qui montre que les réformes de François commencent à porter leur fruit et vont dans le bon sens.
Ce qui reste incompréhensible, c'est de voir l'actuel numéro deux de la Secrétairerie (un archevêque vénézuélien) demander la somme faramineuse de 150 millions d'euros au directeur de l'IOR, précisément, pour une opération immobilière à Londres...

https://www.corriere.it/cronache/19_ottobre_04/vaticano-scontro-poteri-palazzo-scandalo-che-agita-santa-sede-37a9b3ee-e669-11e9-9d63-abc92eac7ace.shtml
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 23/10/2019

"BON SIGNE"

> C'est vraiment un bon signe. Signe que la volonté de François n'en est pas restée à des velléités. Signe que l'Evangile a sens aujourd'hui, et que son exigence est entendue. Quelles seront les réactions de certains ?


[ PP à PV – Je pourrais écrire d'avance les commentaires du 'Figaro' et de 'Valeurs actuelles' : "Le Vatican bientôt en cessation de paiement ? la compétence du pape de gauche argentin mise en cause", etc. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Caillaux / | 23/10/2019

à Caillaux et Patrice :

> Voici les premières réactions du bloc anti-François. On y affirme haut et fort que le pape a échoué à réformer les finances vaticanes (alors que c'est exactement l'inverse puisque si l'affaire a été portée devant les magistrats, c'est grâce aux nominations faites à l'IOR et à la création d'une sorte de cour des comptes, le bureau du contrôleur général du Saint-Siège).
Passons sur l'argument loufoque selon lequel le limogeage du directeur de la gendarmerie aurait été exigé par le secrétaire d'État Parolin pour se venger de la saisie d'ordinateurs dans son service, comme si le cardinal Parolin ne souhaitait pas, lui aussi, assainir le Vatican...

https://www.riposte-catholique.fr/archives/153506

http://www.benoit-et-moi.fr/2020/2019/10/07/perquisition-a-la-secretairerie-detat-operation-dimage/

https://www.churchmilitant.com/news/article/unprecedented-vatican-scandal-implicates-abp-pena-parra

PV


[ PP à PV – Pour l'instant ce sont des sites caricaturaux : l'un est tenu par un esprit paranoïde monomaniaque ; les deux autres sentent le renfermé depuis longtemps. Attendons les nuisibles sérieux : les désinformateurs en poste dans la presse bourgeoise...]

réponse au commentaire

Écrit par : Philippe de Visieux / | 23/10/2019

@ Philippe de Visieux

> À propos des 150M€ pour une opération immobilière à Londres.
C’est précisément en voulant gérer la « sortie » de cette affaire que l’IOR a été sollicitée (cf. article du FT ci-dessous) - ce n’est pas encore une affaire de plus qui « ajoute l’insulte à la blessure » mais bien la même histoire.
Et en l’occurrence, c’était plutôt une gestion intelligente, respectueuse des intérêts financiers du Saint Siège (puisque, précisément, il en a). Le scandale, c’est la première partie de l’histoire (et, à vrai dire, toute la relation entre la Secrétairerie d’Etat époque Becciu et M. Mincione... on reparle des instruments et des intentions ? ;)
https://on.ft.com/35YuXf3
______

Écrit par : Monsieur Jean / | 23/10/2019

ASILE

> Sites caricaturaux : en effet. Par curiosité, je viens de regarder l'un d'eux de plus près. Choqué de lire le commentaire haineux ('Justice est faite') publié suite à la destruction dans le Tibre des statuettes amazoniennes volées dans une église romaine : "Bon vent! (et bravo au courageux justicier anonyme qui s’est chargé de les accompagner dans leur dernier voyage)". Où est la charité chrétienne ?
http://www.benoit-et-moi.fr/2020/2019/10/21/justice-est-faite/

PV


[ PP à PV – Certains sites sont des asiles de fous. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Philippe de Visieux / | 24/10/2019

NORD

> Pardon je suis hors sujet je voulais juste vous communiquer ce lien vers un article de 'Causeur' qui pourrait vous intéresser : https://www.causeur.fr/europacity-le-patronat-chretien-du-nord-et-la-doctrine-sociale-de-leglise-167746
______

Écrit par : DV / | 24/10/2019

> Habitudes antérieures aux années 1990, hélas. Les magouilles du Lituano-Américain Mgr Marcinkus c'était dans les 70'....
______

Écrit par : PF Huet / | 24/10/2019

PRÉFACE

> Pendant ce temps, voilà ce que les évêques préfacent aux États-Unis. Il est vrai que le monsignore en question est bien connu du tribunal.

https://www.sophiainstitute.com/products/item/infiltration


PL


[ PP à PL – En effet, voilà un bel exemple de délire ultra. Edité aux USA, mais le préfacier Schneider est... évêque auxiliaire du Kazakhstan. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Patrick Leduc / | 24/10/2019

LES IGNORER

> Asile de fous en effet sur certains sites...Tout ce qui est excessif est insignifiant, CQFD. J'ai été à plusieurs reprises choquée également, le mieux étant finalement de les ignorer.

Marie-Do


[ PP à Marie-Do – Oui, c'est ce que je fais depuis un bout de temps. Fréquenter les paranoïaques est une occupation malsaine, sauf si l'on est aliéniste (et encore)... ]

réponse au commentaire

Écrit par : Marie-Do / | 24/10/2019

à Philippe :

> "charité chrétienne" envers des statuettes ? Vraiment ?
______

Écrit par : Claude / | 24/10/2019

à Monsieur Jean :

> Merci pour ce lien fort instructif : le ‘Financial Times’ a fait là un remarquable travail.
Cette affaire appelle à mes yeux trois remarques :
- Le montage financier utilisé dès 2014 pour cet investissement n’a rien à envier à ceux pratiqués dans les cabinets d’affaires pour clients riches à milliards. Pour avoir passé plusieurs années comme avocat dans ce milieu délétère, je reconnais dans l’usage de banques privées suisses (dont on apprend au passage qu’elles abritent quelque huit cent millions d’euros de fonds pontificaux), de sociétés luxembourgeoises et de trusts jersiais une structure typiquement destinée à frauder le fisc.
- Le cardinal Parolin est devenu secrétaire d’Etat en octobre 2013. Or cet article nous apprend que la décision d’investir dans l’immobilier londonien a été prise en 2014, matérialisée par le transfert de deux cent millions d’euros de fonds pontificaux détenus en Suisse. Il est hautement improbable que Parolin ait été laissé dans l’ignorance d’une telle transaction ; il est en revanche certain que son substitut, Becciu, a validé l’opération.
Que le Saint-Siège, qui de par l’enseignement du magistère ne cesse de critiquer l’évasion fiscale et la finance spéculative, puisse participer à une structure de péché impliquant ces deux éléments est proprement scandaleux.
Cette hypocrisie sape à nouveau la crédibilité de l’institution puisque, d’un côté le Saint-Siège condamne l’asservissement de l’homme par la finance, de l’autre contredit magistralement la doctrine sociale de l’Eglise en constituant un montage financier à la limite de la légalité.
Le pape François, évidemment hors de cause dans cette histoire, est trahi par ceux de son entourage qui se vautrent dans l’hypocrisie : ces transactions ont eu lieu en 2014-2015 alors que cette même Secrétairerie assistait le pape dans sa rédaction de ‘Laudato Si’, à quelques bureaux d’intervalle...
- Cette affaire rappelle celle de la pédophilie : on croyait certains prêtres hors de cause, et pourtant... On croyait la Secrétairerie irréprochable, et pourtant elle gère l’argent originellement destiné aux plus pauvres en truandant le fisc et les donateurs via des montages financiers sophistiqués.
L’attitude du cardinal Becciu est de ce point de vue extrêmement dérangeante ; or, c’est ce même homme qui est chargé, aujourd’hui, de plaider devant le Saint-Père la cause des nouveaux saints et bienheureux... Malaise !
Plus généralement, c’est cette opacité dans les activités réelles du Saint-Siège qui doit être remise à plat : que le Saint-Siège se finance en participant à l’économie réelle, en investissant dans les technologies vertes, dans le microcrédit, au pire au prix d’une réduction drastique de son train de vie, mais en aucune manière en achetant des jetons au grand casino financier spéculatif. Il y va de sa crédibilité... et de son honnêteté, car ces millions viennent du portefeuille de fidèles du monde entier qui s’imaginaient, par leur geste, participer aux oeuvres caritatives du Saint-Père. Ces donateurs n’auront servi qu’à engraisser un homme d’affaires véreux à hauteur de deux cents millions d’euros.
Une remise à plat générale est nécessaire, « tous azimuts », pour le bien de l’Eglise : la nouvelle constitution sur la Curie romaine – comme l’année dernière la ‘Lettre au peuple de Dieu’ – le permettra, espérons-le.
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 25/10/2019

"POUDRE AUX YEUX" ?

A l'église !!..la foi chrétienne,les belles paroles de l'évangile ...et le voeu de pauvreté pour le bien commun ...tout cela n'était que de la poudre aux yeux,pour conquérir, évangéliser,endoctriner, les peuples soumis,au catholicisme,...
En préconisant par la bonne parole, tu seras un bon petit soldat soumis et obéissant aux préceptes,de la sainte Eglise qui donne le chemin de la clarté !!!...
Mais, surtout s'en fout pleins les fouilles,au même titre que les parties politiques corrompus ...sans même parler de la pédophilie que l'on passe sous silence...
Du coup,le "voeu de silence" est respecté là !!!...
" Ahhhhh!!! Dieu et Jésus doivent se retourner dans leur tombe sacré au ciel ..."
Mais non:
" Viens te confesser,brebis égarée,et tous tes péchés, te seront pardonnés ..."
Comme c'est pratique !!!...
______

Écrit par : Ferreira Carole | 25/10/2019

DU PASTEUR RAPHAËL LAUNOIS

Bonjour. Pasteur de par la souveraine volonté de Christ, je soutiens vivement cette noble initiative ô combien nécessaire. On ne peut servir deux Maîtres : soit on sert Christ, soit on sert les intérêts de Mammon.
Certes, les finances sont nécessaires dans l'exercice du ministère, mais elles ne doivent pas être mal employées. N'oublions pas que nous sommes comptables devant Dieu quant à la gestion des finances qu'Il nous confie et pour l'évangélisation et pour le soutien aux nécessiteux. Je constate, avec regret, qun certains prélats succombant à la tentation de l'enrichissement personnel se sont fourvoyés et ne glorifient plus ainsi le nom puissant de Jésus dans leur charge sacerdotale, pastorale.
L'Église,dont seul Christ est le chef, doit être assainie en profondeur pour retrouver son poids, sa légitime parole, sa puissance de vie au sein du concert des nations qui sont devenues captives de ce monde de ténèbres.
______

Écrit par : Raphaël Launois / | 25/10/2019

à Claude :

> En référence au billet publié sur le site benoit-et-moi.fr, tout baptisé peut effectivement discuter de l'opportunité de présenter des statuettes amazoniennes dans une église. Cette discussion doit cependant se faire chrétiennement, en ne haïssant pas l'autre mais en l'aimant d'un cœur sincère en cherchant à le comprendre.
En l'occurrence, la charité chrétienne n'est pas due aux statuettes mais à nos frères et sœurs en Christ qui les ont apportées : on peut ne pas comprendre la valeur sacrée de ces statues, mais on ne saurait violenter les personnes qui les considèrent comme sacrées en jetant ces objets dans un fleuve. Faire l'apologie d'une telle destruction revient à la même dénégation de la charité évangélique : “ce que vous ferez au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que vous le ferez” (Mt 25, 40).

PV


[ PP à PV – Contrairement à ce que croient les nationaux-catholiques, une église n'est pas un Club des Purs (et encore moins une Maison de la Race Blanche). C'est le lieu de l'eucharistie offerte "pour le salut du monde". Le salut du monde est lié au témoignage évangélique. Le témoignage est lié à l'inculturation. Et l'inculturation suppose que les disciples du Christ découvrent les cultures du monde et s'y intéressent... Par ailleurs, cette rumeur de statuettes n'est peut-être qu'une des innombrables 'fake news' diffusées (à jet continu) par les cercles atteints de bergogliophobie.
Cercles, notons-le, pour lesquels l'inculturation est une sorte d'outrage à une "intégrité de la foi" ! (foi qui ne ressemble guère à celle dont parle le Christ, et intégrité qui ressemble fâcheusement à une 'limpieza de sangre'...]

réponse au commentaire

Écrit par : Philippe de Visieux / | 26/10/2019

à Raphaël :

> Merci, monsieur le pasteur, pour votre commentaire. J'ajouterais que les scandales financiers n'ont pas été pour rien dans le déclenchement de la Réforme. Outre le scandale des indulgences romaines, il y eut celui, en 1517, de la remise de dette sollicitée par le cardinal Albert de Brandebourg pour rembourser la somme qu'il avait dû débourser pour accéder au siège de Mayence : le prélat se servit, via un dominicain peu scrupuleux, du produit des indulgences de ses différents diocèses, ce qui choqua (légitimement) Luther, d'où les quatre-vingt-quinze thèses. Nos prélats de la Secrétairerie feraient bien d'avoir ce précédent en tête...
La foi et l'argent sont incompatibles : Dieu ou Mammon, il faut choisir, que l'on soit simple baptisé ou traînant derrière soi douze mètres de cappa magna.

PV

[ PP à PV – Douze mètres pendant le Carême. Plus long en temps ordinaire... ]

réponse au commentaire

Écrit par : Philippe de Visieux / | 26/10/2019

CELLULE D'ASSISTANCE PSYCHOLOGIQUE

> Patrice Plunkett est un mécréant. En effet, quand on attaque le site "Benoît-et-moi" comme tu l'as fait, tu ne mérites que ce qualificatif de mécréant.

Gilbert Chevalier


[ PP à Gilbert Chevalier – Mais oui mais oui. Détendez-vous, respirez à fond, ça va passer. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Gilbert Chevalier / | 26/10/2019

à Gilbert Chevalier :

> Qu'un site exprime respect et attention au pape émérite et à son œuvre ne pourrait que recevoir le soutien de tout fidèle catholique ; qu'il cherche, comme c'est le cas, à opposer Benoît XVI à son successeur ne peut susciter que la réprobation.
Les exemples sont trop nombreux pour qu'ils soient cités ici de manière exhaustive, mais je vous suggère ce pot-pourri de désinformation manifeste :
- "il [François] aime mieux les leaders d'extrême-gauche latino-américains (fussent-ils corrompus) que Matteo Salvini ou Donald Trump !"
- "François a choisi d'inviter dans la Basilique Saint-Pierre 250 personnes "sélectionnées" par le dicastère chargé des migrants et des réfugiés, dont sans doute beaucoup de musulmans, et il célébrera une messe "privée"".
- À propos du synode Amazonie : "dernier avatar en date de la pensée post-moderne libérale à bout de souffle. Nous sommes au-delà de l'hérésie. Nous en sommes à l'apostasie."
- "La fraternité indiquée par Bergoglio, est-ce la chrétienne, ou la maçonnique ?"
- "L'arnaque du réchauffement climatique. L'hystérie climatique de ces jours-ci rend d'autant plus nécessaire une information alternative."
Si j'étais l'auteur de telles déclarations, je pense que j'aurais beaucoup de mal à recevoir chaque dimanche le Corps du Christ...
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 27/10/2019

BILIEUX

> À signaler : c'est Plunkett qui met les titres ; en conséquence de quoi, il peut dévier tout ce qu'on écrit. Méthode maçonnique bien connue de moi. Pour toi, tâche de mettre un titre à ce que je viens de dire. Non seulement tu es un mécréant, je persiste et signe, mais en plus tu trafiques ce qu'on écrit en mettant un titre à ta façon qui peut faire varier le message. Je dirai comme Béatrice : PITOYABLE !

Gilbert Cfevalier


[ PP à GC – Si ce blog vous irrite, qu'est-ce qui vous oblige à le lire ? Vous n'avez visiblement rien à exprimer sinon votre bile, mon pauvre monsieur,. Retournez donc chez les vôtres.]

répondre u commentaire

Écrit par : Gilbert Chevalier / | 27/10/2019

L'INEFFABLE M. CHEVALIER NOUS QUITTE

> N'ayant rien à faire avec cette poubelle de francs-maçons,
Je m'éclipse sans aucune salutation.

Gilbert Chevalier
http://catholique.forumactif.com/t555-news-au-25-octobre-2019#5155
______

Écrit par : Gilbert Chevalier / | 28/10/2019

LE PITRE NE RIT PAS

> Ciel, dire que j'avais cru un moment que le premier message de Gilbert Chevalier était ironique, pour signaler que le billet de Patrice de Plunkett allait être mal reçu de certains. Voyant la réponse, je m'étais même dit : il prend la mouche un peu vite, je crois qu'il a mal interprété le message.
Hélas non ! Evidemment, quand on se pose comme LE défenseur et LE héraut de Benoît XVI, il doit y avoir un sérieux problème d'ego.
Une médecine salutaire (quoique peut-être insuffisante) pourrait être la méditation de l'évangile de dimanche.
Et à part ça, M. Chevalier, votre institutrice de CP ne vous a pas instruit du fait qu'on ne tutoie que la famille et les amis proches ? Ce n'est pas parce qu'on est sur un blog que les règles de bienséance deviennent facultatives.

Bernadette


[ PP à Bernadette – La stupidité n'est pas un péché. La haine en est un... ]

réponse au commentaire

Écrit par : Bernadette / | 28/10/2019

à Patrice :

> En lisant les commentaires de G.C. et les textes publiés sur benoit-et-moi.fr, on remarque la récurrence de références à la franc-maçonnerie : l'aile supposée progressiste de l'Église serait "maçonnique", nous-mêmes avons été traités hier de "francs-maçons", etc.
Certes, les loges sont pour la plupart anticléricales et défendent une vision individualiste de la personne humaine qui ouvre la voie au transhumanisme, à l'euthanasie, au mariage homosexuel, etc. : l'Église et les francs-maçons, ce n'est pas un scoop, ont des positions diamétralement opposées.
Ce qui est surprenant, c'est de lire en 2019 à peu près ce que Lefebvre écrivait dans l'immédiat après-Concile : l'Église infiltrée par les francs-maçons, saint Jean XXIII lui-même initié en loge lors de sa nonciature à Paris, Mgr Bugnini maçon notoire, etc. Aucune preuve n'est jamais apportée, mais on calomnie ainsi à longueur de page...

PV


[ PP à PV :
La fixation obsessionnelle sur la franc-maçonnerie est une constante de l'extrême droite française depuis... 1797 : date de première parution des 'Mémoires pour servir à l'histoire du jacobinisme' de l'abbé Augustin Barruel. Ce livre ubuesque sur le plan historique, farci d'erreurs, fantasmes et lacunes graves, attribuait la Révolution française à un complot judéo-maçon. Il allait avoir le même genre d'influence que (plus tard) les 'Protocoles des Sages de Sion' ; aujourd'hui encore, de petits jeunes gens de familles ultras lisent le non moins délirant et prolixe 'Pour qu'Il règne' de Jean Ousset – réédité par des cercles réacs –, lequel s'en remet aveuglément à l'abbé Barruel pour la compréhension de la Révolution ! Hallucination transmise de génération en génération, cette idée à fabriqué une fausse évidence à l'usage d'un certain milieu.
Cela n'enlève évidemment rien au fait que la F.M. ait encore aujourd'hui une influence privilégiée dans les sphères officielles. Mais cette influence, n'étant qu'idéologique, est très loin d'être déterminante que l'influence de la sphère financière. Et si l'on voit la FM pousser dans le même sens que la finance en matière de nouvelles moeurs, cela prouve simplement que l'idéologie est une annexe de l'argent.
C'est d'ailleurs ce couple-là, dan,s cette subordination-là, que l'on trouve à l'oeuvre dans le passage de 1789 à 1793 (puisque noius en parlions).
Mais inutile de dire ça à nos amis ultras : ils vous demanderaient si vous êtes "devenu communiste".
Comme disait Dante; il y a un degré de bêtise auquel on aurait envie de répondre 'col coltello' : "Responder si verrebbe non colle parole, mà col coltello a tanta bestialità..." (Boccace, 'Vita di Dante', IV, 14) ]

réponse au commentaire

réponse au commentaire

Écrit par : Philippe de Visieux / | 29/10/2019

à Patrice :

> Merci pour ces précisions. Une interrogation, si vous le permettez : ne pensez-vous pas que l'agenda du Grand Orient en matière de promotion des lois dites "sociétales" (contraception, avortement, PACS, puis mariage homosexuel, PMA/GPA, avant d'attendre l'euthanasie, le transhumanisme voire l'IVG post-natale) ait préexisté à l'engouement des multinationales en ce domaine ? Le Grand Orient est athée (hormis une référence au GADLU davantage par fidélité historique, semble-t-il) : sa philosophie se fonde sur la supposée émancipation de l'individu de tout déterminisme social ou religieux, d'où un anticléricalisme viscéral à l'égard des catholiques ("à bas la calotte" des libres-penseurs) et une relative clémence à l'endroit des protestants, perçus comme davantage ouverts à la liberté individuelle que les catholiques.
Je me posais la question il y a quelques jours en écoutant M. Touraine parler de l'inoffensivité de la PMA dite 'pour toutes' : défend-il les positions du Grand Orient ou celles des multinationales de la biotechnologie ? Au final, les deux se rejoignent dans un libéralisme poussé à l'extrême, mais qui a influencé l'autre ?

PV


[ PP à PV – L'histoire de la FM est liée à celle du libéralisme économique et de son produit, l'idéologie bourgeoise, au point d'en être indissociable...]

réponse au commentaire

Écrit par : Philippe de Visieux / | 30/10/2019

PST

> Le preux chevalier nous quitte, souhaitons lui prompte rétablissement car à lire son blog je pense sérieusement que cela relève plus de la psychiatrie...
______

Écrit par : Tangui / | 31/10/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.