Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/07/2019

M. Macron (l’écologiste bien connu) impose le CETA contre l’environnement et le monde paysan

arton7437.jpg

Exit Rugy, personnage absurde ; voici Mme Borne, X-Ponts et business. Mais peu importe leur incompétence en écologie : la seule “transition” qui motive la macronie est d’achever l’assujettissement de la société française à la globalisation libérale... La vraie nature de M. Macron, ce sont les euro-traités CETA et Mercosur, antithèse de toute prétention à verdir notre gouvernement :


 

Ne parlons ni du navrant M. de Rugy, ni d’Elisabeth Borne (co-auteure d'une réforme de la SNCF qui se traduit par des fermetures de petites lignes au profit de la route) : peu importe le degré de qualification verte des silhouettes qui se succèdent au ministère de l’Ecologie. Ces ministres et secrétaires d’Etat successifs ne servent à rien : l’emprise de l’agro-chimie et le bétonnage des territoires s’est poursuivi à fond sous les éphémères Poujade (1972), Dijoud (1974),  Granet (1976), d’Ornano (1978), Bouchardeau (1983), Crépeau (1981), Carignon (1986), Lalonde (1991), Royal (1992), Barnier (1993), Lepage (1995), Voynet (1997), Cochet (2001), Bachelot (2002), Lepeltier (2004), Olin (2005), Juppé (2007), Borloo (2008), Kosciusko-Morizet (2010), Bricq (2012), Batho (2012), Martin (2013), re-Royal (2016), Hulot (2017)…

La différence est que M. Macron, contrairement à ses prédécesseurs, prétend  “mettre l’écologie au cœur de l’action politique”. Ce qui montre un fier culot de la part de cet homme, qui en même temps déclare “bon accord” le traité euro-Mercosur et fait adopter à marche forcée le traité euro-canadien CETA !  

Or l’engrenage du libre-échangisme est l’un des moteurs du saccage de la planète, à tous points de vue : transports intercontinentaux illimités ; ravage des sols, de la santé humaine et des ressources vivrières locales par l’agro-industrie ; mainmise des multinationales ; spéculation globale sur les matières premières, etc.

De la FNSEA à la Confédération paysanne, les syndicats d’agriculteurs sont unis (pour une fois) dans la résistance à ces traités qui sacrifient les paysans français à l’agrobusiness des deux Amérique – au nom du dogme libéral. Certains élus LREM eux-mêmes sont pris de scrupules devant l’étendue des dégâts du CETA, qui se débat aujourd’hui à l'Assemblée nationale. Quant aux oppositions, elles fulminent :   “Si tous les Français comprenaient de quoi il est question, ils rentreraient de la plage pour manifester”, déclare Adrien Quattenens.

Mais une partie des députés LR voteront le CETA par respect envers la doxa des écoles de commerce, qu’ils partagent avec le bloc macroniste. Comme disent les chroniqueurs radio de la Vraie Droite des Valeurs, il s’agit de “libéraux au-dessus de tout soupçon”.

 

 

 Pourquoi le CETA mobilise autant contre lui :

https://www.bastamag.net/Ceta-libre-echange-commerce-climat-boeufs-OGM-multinationales-assemblee-nationale

 

Les paysans contre le libre-échangisme :

https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/ceta-une-aberration-ecologique-pour-certains-agriculteurs-inquiets-1175768.html

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/ceta-mercosur-les-agri...

 

Cinq raisons de résister :

https://www.youtube.com/watch?v=cA5O5S5v-ik

 

Quatre risques écologiques et sanitaires :

https://www.youtube.com/watch?v=U8qrq2N1Twc

 

 

818782-macron.jpg

 

Commentaires

PSYCHOLOGIE

> La psychologie de E. Macron, et des élites qui l'entourent, est facile à comprendre : "tous des c... sauf moi". Un narcissique ++, ce qui est le cas de tous les politiques - même à un degré moindre - sinon il ne pourraient pas tenir leur poste. Donc au final c'est "cause toujours...".
Difficile de faire grand chose dans la mesure où il n'y a aucune opposition crédible.
Là où j'ai un peu de mal à comprendre c'est comment ne voient-ils pas les écarts considérables entre leurs rêves éveillés et la réalité ? Il est vrai que quand ils le réalisent le choc doit être terrible.
______

Écrit par : BMC / | 17/07/2019

@ BMC

" (...) comment ne voient-ils pas les écarts considérables entre leurs rêves éveillés et la réalité ? Il est vrai que quand ils le réalisent le choc doit être terrible."

C'est que tout homme de pouvoir (homme politique ou grand patron) est entouré d'une cour, qui ne lui montre que ce qu'il a envie de voir. Et, au cas même où il entrerait en contact avec la "réalité", sa réaction serait plutôt : je savais que j'étais entouré d'abrutis (mes collaborateurs, la "populace", ...), mais pas à ce point...
______

Écrit par : Feld / | 18/07/2019

à BMC :

> https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/07/18/municipales-a-paris-griveaux-insulte-ses-anciens-rivaux-lrm-avant-son-premier-meeting-de-campagne_5490687_823448.html

Cet article vous donne pleinement raison, B. Griveaux y étant décrit comme un "narcissique ++" avec un florilège de propos condescendants du style « qui tient Bournazel par les c… depuis le début, si ce n’est moi ? ».
Condescendance également dans un commentaire de l'intéressé traduisant son mépris de la province : « C’est pas la cantonale de Vesoul ! Vous croyez quoi, qu’on tricote ? ». Ne pas s'étonner si les ronds-points de Haute-Saône seront animés à la rentrée...
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 18/07/2019

LA PAYSANNERIE

> La paysannerie est un élément de permanence dans la. vie d'un pays. Dans notre cas, ce sont des Gaulois qui ne sont pas encore entassés dans des "villes-mondes" indifférenciées. Elle doit disparaître.
______

Écrit par : Pierre Huet / | 18/07/2019

NOUS AUSSI

> Je ne pense pas comme vous, P.H., qu'ils aient la moindre hostilité envers le monde paysan. Ils doivent trouver cela joli (le monde paysan)et/ou comique pour la plupart. L'idéologie libre-échangiste est bien plus forte que les pauvres sentiments qu'ils pourraient éprouver.
Mais par nos petits (et grands) renoncements quotidiens dans nos "modes de vie" nous participons aussi à cette religion de la croissance.
______

Écrit par : Raphaël R. / | 19/07/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.