Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/05/2019

Le système menace maintenant les sites classés

chausey.jpg

Même des élus macronistes s'inquiètent des "dé-protections" préparées par l'Elysée-Matignon ! Ma chronique de Radio Présence (diocèse de Toulouse / Midi-Pyrénées), son et texte :


écologie,sites classés

https://www.radiopresence.com/IMG/mp3/15052019_chroeco_airtemps.mp3

 

<<  La stratégie des apparences continue à régner dans la classe politique. Aux européennes, les citoyens ont l’habitude de penser à l’environnement un peu plus que lors des élections nationales ; donc, à l’approche du scrutin, tous les partis peignent leur programme plus ou moins en vert. Il en va pourtant de l’écologie comme de l’amour : les mots ne suffisent pas, il faut des preuves concrètes. Et c’est là que ça coince.

Prenons un exemple pratique. On sait qu’en France, l’équivalent de la surface d’un département disparaît tous les dix ans sous le bétonnage et l’urbanisation. Face à ce problème, depuis le 6 mai, le président de la République déclare que son souci est de protéger la biodiversité. Mais "en même temps", on apprend que le gouvernement prépare un décret qui favoriserait le bétonnage des sites naturels ou culturels protégés jusqu’à présent.

Le décret dispenserait les aménageurs BTP de demander l’autorisation ministérielle avant d’ouvrir des chantiers sur ces sites.

Des projets nocifs écartés depuis cinq ou dix ans vont ressurgir…  D’où l’alerte de David Couzin, président de l’Association des inspecteurs des sites : "Il n’y a jamais eu, dit-il, d’attaque aussi importante du dispositif ! les inspecteurs qui m’appellent me disent que c’est la fin des sites classés." Et c’est un mauvais calcul même sur le plan économique, explique-il : "On croit créer de l’activité en déprotégeant, alors qu’un site bien protégé rapporte de l’argent."

D’où aussi la protestation du Conseil national de protection de la nature : "On veut remettre en cause les efforts accomplis pendant plus d’un siècle pour la protection des sites, qui font l’objet d’un intérêt croissant dans le grand public. Et cela constituerait un danger pour la biodiversité !"

Des maires écrivent au ministre François de Rugy pour lui demander d’abandonner la mesure. Une députée de la majorité posera une question orale le 21 mai afin, dit-elle, de "comprendre la volonté du gouvernement".

Oui : on aimerait comprendre. La posture EMT ("en-même-temps") touche ici ses limites. On ne peut pas vouloir une chose et son contraire...  >>

 

 

Voir aussi : 

https://www.ouest-france.fr/environnement/amenagement-du-territoire/les-sites-classes-en-france-sont-ils-menaces-par-un-projet-de-decret-6349625

 

818782-macron.jpg

 

Commentaires

SOUS

> Espérons que ce projet insensé sera abandonné. Malheureusement, il y a une histoire de gros sous là-dessous.
______

Écrit par : Bernadette | 16/05/2019

MÉLENCHON

> https://youtu.be/9y3aC0LruiQ
Très bonne intervention de Jean-Luc Mélenchon, avec toute l'énergie, la qualité d'analyse et le sens de l'humour qu'on lui connaît.
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 17/05/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.