Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/05/2019

Non, Simone Veil n'était pas "l'icône du féminisme"

manifprtous.jpg

À la MPT du 13/01/2013 : dans la logique de leurs idées sur la structure familiale.

Pour booster (comme ils disent) leur euro-campagne flageolante, les commerciales-et-commerciaux de LREM brandissent l'effigie de Mme Veil en icône du "féminisme" et des Nouvelles Valeurs. Ce qui montre une fois de plus leur ignorance de l'histoire, même récente :


 

L'inexistence de Mme Loiseau oblige le gouvernement à s'engager dans la campagne des européennes. Atout maître aux yeux de M. Macron (qui n'a décidément personne) : Mme Schiappa... Chargée par l'Elysée de repeindre la campagne macroniste aux couleurs du "féminisme", elle doit nous convaincre que les "avancées des droits des femmes" dépendent de l'Europe, et que l'avenir de l'Europe dépend de M. Macron. Pour ce faire, Marlène lance un ballon nommé "Pacte Simone Veil".

Pourquoi "Simone Veil" ? Parce que chacun sait que Mme Veil (européenne indiscutable) était "l'icône du féminisme" ! C'est du moins ce que l'on dit dans les magazines féminins, entre deux articles à la louange du trouple et de la GPA auto-entrepreneuriale.

Rien n'est plus faux. Simone Veil signa certes la loi de 1975 (faut-il identifier cela au féminisme ?) et diverses actions en faveur de la parité. Mais sa conception de la structure familiale était classique, et durant ces années 1970-1980 elle se montra très réticente aux pressions du déconstructivisme grimé en féminisme.

D'où l'hostilité que lui vouaient les salons rive gauche. En juin 1979, le président d'alors (M. Giscard d'Estaing) lui demande de prendre la tête d'une liste aux premières élections européennes. Elle remplira la mission et sera même élue présidente du Parlement de Strasbourg. Mais après avoir été très attaquée par la gauche mondaine ! Traitée par MItterrand (tête de la liste PS) de "femme-alibi de la liste la moins féministe de France", elle fut accusée de mener "la liste la plus sexiste de toutes" par Libération du 21/04/1979...

Le , Simone et Antoine Veil seront photographiés marchant, drapeau en main, dans les rangs de la Manif pour tous. Leur entourage confirmera que ce geste "exprime les réserves de Simone Veil à l'égard de l'ouverture du droit à l'adoption des couples homosexuels". La gauche mondaine réagira avec une arrogance furieuse. Quatre ans après, dans Slate (30/01/2017), la journaliste Nadia Daam ira jusqu'à affirmer – au mépris de la vérité – qu'en 2013 Simone Veil était "physiquement et mentalement diminuée" et que "son état de santé ne lui permettait pas d'être maîtresse de ses décisions"

Nadia Daam fait partie des amis de Mme Schiappa. Celles-et-ceux qui érigent aujourd'hui le mythe d'une Simone Veil "précurseure des nouvelles valeurs", sont celles-et-ceux qui la déclaraient sénile et irresponsable en 2013. "Yes, la meuf est dead", annoncera Sibeth Diaye (cheffe à l'Elysée) quand Mme Veil décédera en janvier 2017.

Ignares en folie...

 

Dcf_gKgW4AIUGeG.jpg

 

Commentaires

PANTHEON

> Deux manifestants de la Manif pour tous au Panthéon (ancienne église Sainte Geneviève)... la Patrie reconnaissante malgré elle ?
______

Écrit par : B.H. / | 07/05/2019

RAPPELER

> Il faudra entre autre choses rappeler à ces thuriféraires de l'avortement en tant que "droit fondamental" que pour l'"icône" Simone Veil l'avortement, même autorisé ou dépénalisé, devait rester une exception et serait toujours un drame. De quoi sans doute les refroidir à l'instar de leurs prédécesseurs d'il y a quarante ans.
______

Écrit par : Sven Laval / | 07/05/2019

INSTRUMENTALISÉE

> Si S Veil a été instrumentalisée ce n’est sûrement pas quand elle a participé à la MPT, mais c’est quand on a utilisé sa personne inattaquable pour faire passer l’avortement et surtout pour en faire une icône’ pro avortement : écoutez son discours de 74 : tous les pro avortements d’aujourd’hui le renierait car l’avortement est fondamentalement un mal selon elle

Ludovic


[ PP à Ludovic – Alors qu'aujourd'hui l'avortement fait partie des valeurs fondamentales de la République.
'Quos vult perdere Jupiter dementat'... ]

réponse au commentaire

Écrit par : Ludovic / | 07/05/2019

PAS D'ACCORD

> je ne suis pas d'accord avec votre analyse : "Ce qui montre une fois de plus leur ignorance de l'histoire, même récente"
Ce sont des gens qui instrumentalisent dans le mensonge et la mauvaise foi.
D'ailleurs votre article le montre.
Merci d'avoir "remonter" l'histoire, ... ca peut servir ...
______

Écrit par : stevenson / | 08/05/2019

VOLONTAIRE

> Stevenson a peut-être bien raison : ce n'est pas une ignorance de l'histoire mais plus probablement un travestissement volontaire de celle-ci.
______

Écrit par : Bernadette / | 08/05/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.