Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2019

Notre-Dame : l'émotion unanime des Français résout le faux débat des "racines chrétiennes"

notre-dame de paris

Ma chronique hebdomadaire Toulouse/Midi-Pyrénées, son et texte

https://radiopresence.com/IMG/mp3/17042019_chroeco_airtemps.mp3


 

<<  Les catastrophes jettent une clarté soudaine sur les gens et les situations. C’est ce qui se passe avec l’incendie de Notre-Dame de Paris : à quelque chose malheur est bon, ce drame vient de résoudre d’un seul coup l’embrouille à propos des "racines chrétiennes de la France".

On se querellait depuis dix ans de façon absurde : les uns ne voulant pas que le christianisme ait joué un rôle dans la formation du pays, les autres prétendant qu’un non-chrétien ne peut pas être français.

Or que se passe-t-il depuis lundi soir ? Chrétiens ou pas, catholiques ou non, la plupart des Français ressentent l’incendie de Notre-Dame comme une perte, un deuil, un arrachement, et font des vœux pour que la cathédrale ressuscite le plus vite possible.

Il suffit d’écouter les passants interrogés par les radios et les télévisions. Ce sont des cris du cœur. Chacun selon sa culture et son tempérament se découvre attaché à cette cathédrale. Tous voient en elle quelque chose d’eux-même.

Le bouffeur de curés Jean-Luc Mélenchon parle avec émotion de l’ange du pignon oriental qui regardait le soleil levant. La maire de Paris Anne Hidalgo, laïque intransigeante, annonce avec satisfaction que la couronne d’épines rapportée par saint Louis est (je cite) "à l’abri à l’Hôtel de ville". Très rares heureusement sont ceux qui projettent dans le drame de l’incendie leurs lassants appels à la discorde et au repli dans on ne sait quel bunker idéologique ou ethnique.

Ainsi le catholique découvre depuis hier soir que les prêcheurs de discorde lui mentaient... Que ce qu’ils appellent faussement "nos valeurs" ne sont pas dans une forteresse assiégée… Et que le reste de la société, étranger à la foi chrétienne, ressent néanmoins au fond de lui-même que la cathédrale de saint Louis est AUSSI le haut-lieu de la mémoire du pays, unissant toutes les sensibilités.

Tous n’en avaient pas conscience, et ils ont découvert cela en eux lundi soir. Les incroyants se sont senti attachés à la cathédrale de Claudel. Les croyants ont découvert qu’ils sont parmi les incroyants comme un poisson dans l’eau, comme les fidèles priaient dans Notre-Dame au milieu de milliers de touristes faisant le tour intérieur de la cathédrale par les bas-côtés... Chacun venant en ce lieu avec SES raisons, mais personne n’y venant SANS raison…

Encore un mot spécialement pour les catholiques. Nous serons quelques centaines, ce vendredi saint, à sentir la frustration de ne plus pouvoir prêter main-forte dans Notre-Dame à la vénération de la Sainte Couronne du Christ : cérémonie toujours fascinante, parce que les milliers et milliers de fidèles qu’elle attire viennent chaque année du monde entier : de Russie et d’Amérique, d’Afrique et d’Asie ! Cérémonie mondiale, catholique au vrai sens du mot c’est-à-dire oecuménique et universelle... Ce ne sera plus à Notre-Dame : mais ce qui compte, c’est que le Christ est vivant ! A la semaine prochaine. >>

 

 

 

115935698-seiser-alm-sciliar-croix-au-sommet-dune-montagne-ciel-romantique.jpg

  

Commentaires

SPECTACLE ?

> Notre "société du spectacle" fonctionne à plein régime. Les récupérations ont lieu en tout sens puisque ça fait la une des médias et que ça touche tout le monde : Macron prêche l'union sacrée autour de lui, Poutou demande que les sommes rassemblées aillent plutôt aux hôpitaux, les milliardaires font étalage de leur générosité (tout en espérant une niche fiscale exceptionnelle qui leur permettrait de tout récupérer et pas seulement une partie), Anne Hidalgo propose de l'argent pour faire oublier qu'elle en refuse pour les autres églises et qu'elle les laisse s'écrouler. C'est à un tel point que j'ai peur qu'on ne prenne pas les mesures urgentes de consolidation nécessaires, dans l'espoir que les destructions deviennent plus importantes.
______

Écrit par : Guadet / | 17/04/2019

LEÇON

> Cette unanimité est une leçon : les catholiques ne sont pas au milieu des Français une forteresse en état de siège comme des paranos et des politiciens essayaient de le leur faire croire.
______

Écrit par : Arnaud Bodin / | 17/04/2019

L'ENCOURAGEANT

> au lieu de chercher des raisons d'amertume pourquoi ne pas voir l'encourageant dans la réaction de presque tous devant la catastrophe ? Si les catholiques veulent que l'immigré non chrétien se convertisse au Christ (mais le veulent-ils tous vraiment ? c'est pas clair) il faudrait commencer par lui en donner envie, non ?
______

Écrit par : Corinne Hardy / | 17/04/2019

à Corinne Hardy:

> exact, il faut donner envie de rencontrer le Christ mais donne-t-on envie si, après avoir pleuré devant l'incendie, fait un chèque et une pose instagram ou un post FB, on manifeste ou on hurle contre les migrants, l'invasion ou que l'on refuse de changer un système libéral qui détruit la création et l'humanité?
Il ne s'agit pas de chercher de l'amertume mais de veiller à ne pas voir cet événement récupéré par des athées-pieux, des pharisiens ou autres hypocrites parlant de valeurs, d'héritage ou d'identité mais qui, surtout, évitent de témoigner du Christ.
______

Écrit par : VF | 17/04/2019

LE CONCOURS INTERNATIONAL

> Mauvaise nouvelle : le premier ministre veut un concours international pour une nouvelle flèche. Les architectes d'aujourd'hui ne sont pas mauvais mais ils sont incapables de proposer quelque chose d'intéressant dans un tel cas.
Viollet-le-Duc pouvait s'appuyer sur le peu de changement dans l'architecture depuis le moyen-âge jusqu'à son époque et sur de longues études sur l'art gothique. La flèche de Notre-Dame était peut-être son chef-d'œuvre.
Si Notre-Dame peut renaître de cet incendie, elle peut aussi périr victime de la disruption.
______

Écrit par : Guadet / | 17/04/2019

LES MISÉRABLES

> Vu sur fb: une belle photo de Victor Hugo suivi de ceci:"Victor Hugo remercie infiniment tous les généreux milliardaires qui veulent sauver Notre Dame de Paris et propose qu’ils fassent la même chose aussi pour les misérables ...!"
C'est vrai après tout: si on peut sortir de l'argent pour la cathédrale, ce qui est une fort bonne chose, on peut en sortir aussi pour d'autres causes.
______

Écrit par : ND / | 17/04/2019

LE PLUS BEAU SYMBOLE

https://www.youtube.com/watch?v=ONRBB9m8-V4

> Cette cathédrale est le plus beau symbole de ce que peuvent réaliser des gens de tous bords, croyants, incroyants, bourgeois, pauvres, savants et manuels quand ils travaillent ensemble.
S'il faut condamner les bourgeois d'aujourd'hui qui veulent participer à la reconstruction alors il faut aussi condamner les bourgeois d'antan qui ont participé à sa construction. N'est pas encore arrivé le temps qui fera de nous tous des bourgeois.
Il est certainement difficile de pleurer sur des pierres et des morceaux de bois mais pas sur la mémoire de ceux qui ont bâti la cathédrale, la mémoire de ceux qui l'ont fréquentée au long des siècles et toutes les histoires des plus petites aux plus grandes, des plus moches aux plus sublimes dont elle a été témoin.
Elle est notre lien, notre humanité et notre espérance comme elle le fut pour ses constructeurs.

Et l'autre qui veut la reconstruire en 5 ans, j'entendais à la radio qu'alors ça se ferait en acier, en aluminium ou en fibre de verre pour tenir les délais. Mais où il va lui ? C'est sa propriété pour qu'il décide comme cela de mon héritage ? Je la veux en chêne la charpente ! Par respect de nous.

5 ans c'est pour que ce soit présentable pour les jeux olympiques. Ben ouais pourquoi pas pour le salon de l'automobile ?
______

Écrit par : Yvan / | 17/04/2019

Cher Patrice,
Le prof de math que je suis fait une grosse consommation de "on résout" et frémit en le voyant écrit avec un "d".
Cela dit, j'étais aussi très touché en écoutant J-L Mélenchon !
Cordialement,
J-M Poublanc

[ DFe PP à JMP - En effet, horreur ! inexcusable faute de frappe. C'est rectifié. ]

réponse au commentaire

Écrit par : J-M Poublanc / | 17/04/2019

POUR LES J.O. !

> Pour moi, aujourd'hui, le malaise a fait place à l'écoeurement. Si l'on veut rebâtir ND (un grand mot : sauf erreur de ma part elle est toujours debout, non ? ) "en 5 ans", ce n'est pas pour que Paris retrouve au plus vite sa cathédrale, ou que le peuple français retrouve sa fierté en accomplissant une tâche qui le transcende.
Non. C'est simplement pour que...tout soit prêt pour les JO de 2024, et que les étrangers (chinois ou autres) qui viendront en France à cette occasion en aient pour leur argent. Car oui, Paris sans Notre-Dame(c), c'est comme un Coca-Cola(c) ou un Pepsi(c) sans bulles. Une aberration à laquelle il faut porter remède sans délai.
Parfois, je regrette que Notre-Dame n'ait pas été entièrement détruite, avec les bulldozers en train maintenant de faire place nette. On n'assisterait pas à ces démonstrations d'indécence (les 100 millions la famille Pinault...) et d'hypocrisie. Et cela aurait été un véritable électrochoc pour le peuple de France !
Catastrophe absolue ? Franchement... je ne crois pas me tromper de beaucoup en disant qu'une comparaison avec le Temple de Jérusalem (le dernier, celui d'Hérode le Grand) ramènerait Notre-Dame au niveau du bungalow de centre de vacances meublé Ikea(c). Le fait que, depuis l'an 70 de notre ère, le Temple ne soit plus vous empêche-t-il de dormir ? Sans oublier qu'au XVIIe siècle (c'est bien ça ? ), on avait sérieusement envisagé de démolir l'édifice, pour construire à la place quelque chose de plus "moderne"...
______

Écrit par : Feld / | 18/04/2019

SYMBOLE

> Merci pour cette belle chronique....
Quel symbole que Notre-Dame en feu le 1er jour de la semaine sainte...comme si elle vivait sa Passion mais pour un chrétien il y a au bout la Résurrection...
Quelle image saisissante encore en cette semaine sainte que cette croix intacte au milieu des décombres dressée au fond du choeur...avec au pied cette statue de la Vierge tenant le corps de son Fils.....
De ses cendres elle renaîtra... Autour c'est comme si le monde entier était au chevet de sa Grande Dame....dans un lien quasi charnel...Au travail l'émotion était incroyable, tout le monde en parlait en évoquant d'ailleurs le symbolisme de Pâques....Incroyable...Alors même que les fêtes pascales se passent en général dans l'indifférence générale, Notre Dame nous fait redécouvrir le sens profond du coeur du christianisme....
______

Écrit par : Marie-Do / | 18/04/2019

TRISTE

> Il est bien triste de voir resurgir, y compris ici même, de médiocres polémiques après la belle unanimité dans l'émotion ressentie par tous les chrétiens et même bien au-delà lundi et mardi.
______

Écrit par : Michel de Guibert / | 18/04/2019

PAS ÉMUE

https://www.nouvelobs.com/notre-epoque/20190418.OBS11764/notre-dame-il-est-venu-le-temps-d-en-rire-non.html

Une dame énervée de 'l'Obs' écrit que l'incendie de Notre-Dame ne l'a pas particulièrement émue. Qu'elle ne se sente pas seule : le frère Yves Combeau disait à peu près la même chose mardi matin, en précisant qu'une cathédrale, "ça brûle". Rien de plus vrai, sauf qu'en chrétien, on peut voir un signe de la Providence dans la préservation de quasiment tout le patrimoine artistique de Notre-Dame (statue de la Vierge en parfait état, à peine mouillée, alors que la flèche est tombée à quelques mètres, etc.). Précisément, c'est cette dimension chrétienne que cette journaliste omet dans son analyse : "Je sais bien que Notre-Dame est un joyau d’architecture, du Moyen Âge, de l’Histoire de France, de la nation, de la littérature. Mais ça ne m’a pas broyé le cœur. Parce que c’est quand même la vie d’un monument que de se construire et de se déconstruire puis de se reconstruire." Cette dame n'a oublié qu'un mot, celui d'église, et c'est le plus important de la liste.
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 19/04/2019

PROJET DISRUPTIF

> Le drame tombe bien pour Macron : il peut jouer sur la corde sensible, faire pleurer dans les chaumières, se faire proche des Français à peu de frais, se présenter en sauveur.
"Nous la rebâtirons." Qui, "nous" ? L'État devrait prendre en charge les frais mais il préfère que ce soit des donateurs privés : le "nous" voudrait donc dire "nous les premiers de cordée", d'où la réponse empressée des milliardaires qui ont promis des fortunes qu'ils juraient pourtant ne pas avoir à leur disposition quand il s'agissait d'impôts.
Pourquoi "rebâtirons" ? il s'agit de la restauration d'un monument classé aux Monuments historiques et à l'UNESCO. Il n'a en principe rien à voir là-dedans sinon à s'assurer du financement.
Il a poussé pourtant encore plus loin la mégalomanie : en annonçant un concours d'architecture pour la flèche, il se pose en bâtisseur là où il n'a aucun droit, monument historique et laïcité obligent. Il ferait plus fort que Mitterrand avec la pyramide.
https://www.latribunedelart.com/emmanuel-macron-et-notre-dame-une-decision-une-anerie
Pour gagner du temps, je propose, comme je connais le goût raffiné des "premiers de cordée", de présenter tout de suite le résultat du concours : Jeff Koons installera là un homard géant, la queue en l'air, dressée haut vers le ciel, à moins qu'il ne préfère y installer son bouquet de tulipes. Un pilier en béton armé, superbe "geste" contemporain" dans ce monument poussiéreux, s'élèvera au centre exact de la croisée du transept, pour soutenir le homard. Buren décorera le pilier. Pour mieux mettre en valeur cette merveille d'art contemporain, l'endroit ne sera plus affecté à l'Église (ce qui résoudra le problème de laïcité). Comme Europa City mais en plein centre de Paris, on aura là un musée, un parc d'attraction (Quasimodo land) et un centre commercial. Le toit sera vitré pour accueillir des boutiques et un restaurant panoramique.
Voilà qui sera disruptif !
______

Écrit par : Guadet / | 19/04/2019

POLITICIENS

> Belle unanimité face à ce désolant ravage. mais les prises de positions officielles ou financières, rappelées dans les commentaires ci-dessus se sont dépêchées de la faire voler en éclat ! Les empoignades ne font que commencer!
Des historiens d'art comme Yvan Christ critiquaient jadis les excès de Violet-le-Duc, mais que diraient-il d'un président qui veut rendre la cathédrale "plus belle"?
______

Écrit par : Pierre Huet / | 20/04/2019

DONNER

> Pour compléter mon précédent commentaire: "Il faut marteler que l’homme n’a pas être sacrifié pour les intérêts de la finance, ou de la nécessité économique. Il y a quelque chose de sacré dans la vie de tout homme, nous ne pouvons pas uniquement le rappeler pour la vie à naître ou la fin de vie. Il faut le dire pour toute étape de la vie de tout homme. Ceux qui donnent pour reconstruire une église doivent aussi donner pour ceux qui n’ont rien." Mgr Benoît de Sinety. C'est à lire là: http://www.lavie.fr/actualite/france/mgr-benoist-de-sinety-peut-on-rebatir-notre-dame-sans-penser-aux-pauvres-19-04-2019-97799_4.php?fbclid=IwAR3qf5VswirdNr7nWiOdyhm3WYLbxbMBb1tqnCjcz4Y1afttrgL70F8tTvg
Un ami a partagé ceci sur fb à propos de l'incendie de Notre-Dame: "en ce lundi saint, le Seigneur a des manières surprenantes d’inviter les gens à le regarder." dixit Mgr Maurice de Germiny. Vraiment suprenantes; la preuve: https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/04/21/a-l-eglise-saint-eustache-une-messe-de-paques-de-renaissance-pour-les-fideles_5453223_3224.html?fbclid=IwAR3u6JAq8OzjihAdbzNRVkXGpYQfD3LPnI8fjg0U3B6SwTPzLdb2MJQy4co
______

Écrit par : ND / | 22/04/2019

à Pierre Huet :

> Je me demande si Macron ne croit pas avoir trouvé dans cette flèche à reconstruire un moyen d'inscrire son nom dans la pierre, comme Mitterrand le fit au Louvre. Si elle voit le jour, la flèche Macron ne pourra être que disruptive : c'est un peu ce qu'annonce le gouvernement en prévoyant ce concours architectural. M. Philippe est d'ailleurs allé jusqu'à proposer de ne pas reconstruire de flèche...
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 22/04/2019

DU CAMEROUN

> "Paris quitte ton tombeau" : l'appel d'un prêtre camerounais. Il y a dans son texte une analogie que je n'aurais jamais osée !

http://enemafrica.com/2019/04/16/incendie-de-la-cathedrale-notre-dame-de-paris-paris-quitte-ton-tombeau/?fbclid=IwAR2f6QFxtuhx7WiERXQoOpHfddhULCpW8mwYbYWkSMSUmecmZrMzEa_lYEo

Feld


[ PP à Feld - Oui, c'est... décoiffant. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Feld / | 23/04/2019

@ PP

> Oui, décoiffant... et il ne faudrait pas que ça donne des idées aux futurs "reconstructeurs" de la flèche !
______

Écrit par : Feld / | 23/04/2019

@ Feld

> Un beau texte, merci.
______

Écrit par : Guadet / | 23/04/2019

@ Feld

> "Le pouvoir des flammes de l’enfer du feu? Non. Ce feu n’est pas celui de Lucifer, mais bien le feu de l’Esprit qui purifie." Le feu de l'Esprit: je n'avais pas osé l'écrire, mais c'est exactement ce que je pensais.
Nous sommes des ingrats. Nous vivons dans un monde où nous avons tout, même si la classe politique cherche obstinément à faire basculer une partie de la population dans la pauvreté (mais là n'est pas le sujet). Nous avons tout. Nous avons Notre-Dame, le monument le plus visité d'Europe, une cathédrale vieille de 850 ans. Qui a remercié Dieu pour chacune des pierres qui ont été montées là haut, pour chacun des coût de maillet des sculpteurs, pour chacun des gestes de tous ceux qui ont participé à sa construction, etc?
On nous la retire, et.. voilà que tout d'un coup... on se rend compte de ce que nous avions. La cathédrale brûle, au milieu, il reste la Croix en début de Semaine Sainte. Voilà qui interpelle. Comme l'a dit Mgr de Germiny, le Seigneur a des façons surprenantes d'attirer nos regards vers Lui.
C'est le feu de l'Esprit qui a brûlé la toiture. Tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu. Finalement des gens qui ne sont pas allés à la messe depuis une éternité y sont retournés...
______

Écrit par : ND / | 24/04/2019

DISNEYISATION DE NOTRE-DAME ?

> https://www.wedemain.fr/Fleche-en-carbone-verriere-toit-vegetalise-les-projets-fous-pour-Notre-Dame-de-Paris_a4048.html

Il n'échappera à personne qu'aucun de ces architectes n'a eu l'idée de surmonter ces délires d'une... croix ! Cela en dit long... on songe à installer un pont-promenade (payant) au pied de la flèche mais on oublie que c'est une église.
Espérons que le général Georgelin, qui aux dires d'un ami militaire "a des c...", saura faire preuve d'autorité pour que Notre-Dame ne devienne pas une attraction Disney.
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 25/04/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.