Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/11/2018

Le "schisme US" catho-trumpiste est repéré au Vatican

pape contre greed.jpg

Réflexions de Michael Sean Winters à propos du polygraphe Weigel, vache sacrée de la droite catho transatlantique... Extraits :


 

Article de Michael S. Winters

<<  Dans sa dernière chronique de First Things [revue “conservatrice” anti-François] intitulée Autocratie vaticane et évêques US, George Weigel, qui se posait naguère en biographe autorisé du pape Jean-Paul II, écrit :

« Je viens de passer presque cinq semaines à Rome, où j’ai trouvé une atmosphère anti-américaine pire que tout ce que j’avais pu expérimenter en trente années de travail au Vatican et aux alentours. On a réussi à vendre une fausse image de la vie de l’Eglise aux Etats-Unis : image selon laquelle de très riches catholiques en lien avec des évêques d’ultra-droite ont piraté l’Eglise et mènent une aigre résistance au pontificat actuel. Par une entorse à la collégialité, cette peinture déformante du catholicisme américain n’a pas été corrigée par ceux des évêques américains qui sont en faveur à Rome ces temps-ci…»

Ce paragraphe appellerait plusieurs réponses, dont la plus évidente est qu’à Rome cette image du catholicisme US n’a pas été “vendue” mais discernée. […]  Les officiels du Vatican sont arrivés au constat que “de très riches catholiques en lien avec des évêques d’ultra-droite ont piraté l’Eglise” aux Etats-Unis. Une réponse encore plus simple se trouvait dans un article récent du Wall Street Journal : “Crise de l’Eglise – Des leaders catholiques du monde des affaires annulent une donation au Vatican”. Le réseau Legatus, organisation de PDG catholiques [trumpistes bergogliophobes, parrains du coup Vigano : cf ici notes d'août-septembre], venait en effet de décider de ne pas verser sa dîme au Saint-Siège… Donner ou ne pas donner votre argent : j’aimerais demander à ces titans industriels si leur attitude ne serait pas une version modernisée de la simonie.

[…] Weigel s’agite, visiblement déconnecté. Le “catholicisme évangélique”, dont son livre [DDB 2015] disait que l’Eglise avait besoin, est arrivé avec le pape François : or son propos n’est pas la contraception, mais les pauvres ; ni le bastion, mais le témoignage ; ni la dénonciation, mais le dialogue… Bref : ce n’est pas ce que Weigel attendait. Qu’est-ce que Marx disait au sujet de l’histoire ? Qu’elle se répétait, la première fois comme tragédie et la deuxième comme farce. Il avait tort quant à l’histoire, mais quelque chose comme ça est en train d’arriver à Weigel et  à tout le néo-conservatisme. Leurs appels à aligner la doctrine sociale de l’Eglise [sur l’ultra-libéralisme] avaient viré à la tragédie sous Benoît, le pape théologien qui n’acceptait rien de leur propagande américaniste [1]. Avec François, les néocons américains et les ploutocrates qui les financent deviennent une farce en eux-mêmes. >>

 

Fin des extraits de l’article de Michael S. Winters

 

Pour infos sur la droite catholique US anti-François, notamment le réseau Legatus, consulter ici mes notes d’août-septembre.

 

__________

[1]  D’où le venin de G. Weigel contre le “socialisme” de l’encyclique Caritas in veritate... A Paris, ce venin est oublié par nos droitistes anti-François, groupies de Weigel et prétendus nostalgiques de Benoît XVI… qu’ils n’ont jamais lu.

 

 

George Weigel en pleine agit-prop' à la Catholic University or America

Weigel crop.jpg

 

Commentaires

NON PLUS

> "Groupies de Weigel et nostalgiques de Benoît XVI qu'ils n'ont jamais lu".
Ne croyez pas qu'ils ont lu Weigel non plus.
Ils ne lisent que Zemmour.
______

Écrit par : Der arme Konrad / | 28/11/2018

WEIGEL NOUS MÉPRISE

> N'oublions pas que Weigel est très peu europhile ; que l'Amérique ne soit plus en odeur de sainteté sur les rives du Tibre est pour lui un véritable blasphème. Je me souviens de la condescendance avec laquelle il regardait le catholicisme européen il y a dix ans ; sans doute lui manque-t-il recul et esprit critique.
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 28/11/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.