Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/11/2018

Sondages : la réponse de l'opinion à Emmanuel Macron

Macron_Affiche.png

Désaveu du discours d'hier, soutien massif aux "gilets jaunes" :


 

La rupture est profonde entre M. Macron et les Français : 81 % (BFM-Elabe) jugent que le président et son premier ministre ne sont “pas à l’écoute” des gilets jaunes, soutenus ou approuvés par 75 %. Et 69 % souhaitent que le mouvement se poursuive… Qui plus est, ce soutien au mouvement est commun aux publics de tous les partis politiques y compris le parti macroniste (52 %) ! Il fallait voir la tête des élus LREM ce soir à la télévision, murés dans une colère froide devant ces classes moyennes et populaires qui osent fronder les Jeunes Disrupteurs…

Ce sondage est confirmé et renforcé par l’enquête Odoxa-Figaro : 84 % (+ 7 points par rapport à la semaine dernière) jugent le mouvement des GJ “justifié”, 78 % ont trouvé le topo de Macron “non convaincant”, 75 % pensent que les mesures annoncées hier vont "accentuer les inégalités entre les Français", 73 % estiment qu’elles vont "nuire au pouvoir d’achat", et 55 % pensent qu’elles seront “inefficaces” pour le climat et l’environnement.

C’est un rejet massif du président et de sa politique socio-économique. Que ce rejet s’exprime alors que la manifestation des GJ aux Champs-Elysées a tourné comme on sait, montre combien l’opinion est à cran. Surtout si l’on considère que les sondés savaient – à l’heure où Odoxa les interrogeait – que les GJ envisageaient de revenir sur les Champs-Elysées ce samedi : les trucs verbaux anxiogènes des macronistes (“ravages”, “scènes de guerre“, “peste brune“, “profanation de la Plus Belle Avenue Du Monde”) n’ont pas eu d’effet sur le Français moyen.

Bien entendu les gilets jaunes se font des illusions, faute de saisir la dégénérescence d’une Cinquième République privée depuis Maastricht des outils de la souveraineté et devenue théâtre d’ombres. Transformée en foire d’empoigne permanente par l’introduction chiraquienne du quinquennat, la présidentielle n’élit plus qu’un faiseur-de-pluie qui n’arrive jamais à faire pleuvoir et se fait donc évincer au bout de cinq ans. Les populations ne savent pas qu’en demandant à “parler au patron” ils demandent à parler à une ombre, bien incapable de leur donner ce qu’elles voudraient.

Le pays se dérobe à M. Macron, mais M. Macron est là jusqu’en 2022. Après quoi le pays l’évincera comme ses deux prédécesseurs. Au profit d’une nouvelle illusion ? Bien sûr, puisque l’Europe n’aura pas été radicalement réformée d’ici là…

 

 

projet-macron-600x324.jpg

 

20:36 Publié dans Macron | Lien permanent | Commentaires (15)

Commentaires

TRUMP ET POUTINE

> Reste à prendre le taureau par les cornes.
Et dresser des barricades contre Trump et l'odieux impérialisme américain – https://www.les-crises.fr/les-sept-armes-imparables-qui-permettent-aux-etats-unis-de-dominer-le-monde/
Si possible en s'alliant à Poutine, le chef d'Etat le plus cohérent du monde face l'hyperpuissance de plus en plus dévastatrice des Etats-Unis – https://francais.rt.com/international/55965-vladimir-poutine-est-pas-nous-qui-quittons-dollar-est-dollar-qui-nous-quitte
______

Écrit par : Denis / | 28/11/2018

RUFFIN CHEZ BOURDIN

> Encore un sans-faute pour François Ruffin, député de la Somme, qui reste le meilleur opposant à M. Macron.
Il était ce matin chez Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFM-TV… A écouter et à partager ! https://www.youtube.com/watch?v=qIKiFal8a14

Denis


[ PP à Denis – En effet : il a été très bon. Alors que Jadot, à France Info, déraillait complètement dans le boboïsme. ]

réponse au commenaire

Écrit par : Denis / | 29/11/2018

'L'OBS' MACRONISTE

> Un article qui avait commencé par reconnaître que le profil du manifestant était bien "éloigné de la peste brune" mais qui bien vite retombe dans le confort : ce sont les libéraux qui servent la soupe.
https://www.nouvelobs.com/politique/20181128.OBS6165/on-a-decrypte-les-symboles-politiques-arbores-par-certains-gilets-jaunes-sur-les-champs.html

"Des groupuscules radicaux étaient bien présents sur les Champs-Elysées, comme en témoignent ces symboles politiques "
Que voit-on sur les images ?
-un drapeau français
-une croix de Lorraine
-un Sacré Cœur
-ah...enfin ! un "A" anarchiste
Tels sont donc les "groupuscules identitaires d'extrême droite" ?
Conclusion :
- Etre Français, se réclamer de sa patrie est en effet extrémiste pour l'universalisme libéral
-La résistance était donc "extrémiste" !
lutter contre l'armée allemande dirigée par les nazis c'était donc ... de l'extrémisme ? du ... fascisme ???
- le Cœur de Jésus : d'une part ce n'est pas interdit, ensuite, si l'on peut certes s'interroger sur la bonne compréhension qu'en ont souvent ceux qui en parlent le plus, sur le fond, pourquoi le Cœur de Jésus qui a tant aimé les hommes, ne serait-il pas à sa place dans une manif de pauvres ?
- les anars sont d'extrême droite, c'est du moins ce que semble dire cet article tant il est bien écrit.

"Après une "Marseillaise", s'élève un drapeau français frappé de la croix de Lorraine. Historiquement associée à la Résistance et au général de Gaulle, la croix de Lorraine a été arborée à plusieurs reprises ces dernières années par des membres, ou ancien membres, du Rassemblement national, comme Florian Philippot"
Ciel ! mais d'une part QUI empêche les autres de le brandir ? d'autre part, qu'est ce que la journaliste sait de ceux qui brandissaient ce jour-là ?
L'article reprend les propos d'un militant de l'Alliance royale sans les contredire (donc la journaliste est d'accord ?) selon lesquels "il y avait environ 200 royalistes".
Et apparemment ça en fait une menace pour la République...
Faut- qu'elle soit faible et peu soutenue... ou déjà morte...
Ou en réalité dans la rue, avec ceux qui manifestent justement.

- La vidéo montre UN homme condamné pour propos homophobes. Donc quand on est homophobe, on est gilet jaune. Apparemment pour 'L'Obs', les personnes homosexuelles sont censées ne pas être à la manif.
Qu'elles se le disent ! Les homos ne roulent pas en voiture diesel. Je répète : les homos ne roulent pas en voiture diesel.
Le diesel c'est beauf, donc d'extrême droite. Les "gens bien" roulent électrique. Comme Kassovitz.

Et la vidéo s'arrête là, brusquement.
Un article où l'on sent le désarroi de la bobotte qui pressent que les cases où on lui avait appris à mettre les êtres humains sont complètement inadaptées (mais ne va pas encore jusqu'à comprendre qu'elles sont déplacées.)

"difficile d'identifier les profils politiques des casseurs, hormis pour quelques tags antifas"
Ahah ! un zeste de conscience ? une crise d'intelligence à la Rantanplan ?
https://img.over-blog-kiwi.com/1/42/43/03/20170205/ob_be97dd_cles.JPG

Non, qu'on se rassure, notre Rantanplan de 'L'Obs', gentil toutou du libéralisme, retombe bien vite dans le conformisme bobo :
"selon RTL, les personnes interpellées, qui compteraient des membres de l'ultragauche, seraient avant tout des "suiveurs" qui n'ont pas initié les débordements"

et voilà : https://img.over-blog-kiwi.com/1/42/43/03/20170205/ob_e30941_cle2.JPG

- Dormez tranquilles bourgeois de gauche, fiston n'a rien fait de mal, c'est le méchant peuple qui l'y a entraîné
- On passe sur l'anglicisme "initié" / 'initiated', pour faire remarquer que ce n'est pas RTL qui le dit mais Laurent Nuñez, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Intérieur, au micro de RTL.
Ce n'est pas la même chose !

Un article qui se veut objectif au départ, mais qui, plombé par un carcan idéologique,retombe dans la facilité. Et la lâcheté.

EL


[ PP à EL - Il suffit d'écouter les journalistes politiques de 'L'Obs' dans les débats télévisés, pour savoir qu'ils relaient l'argumentaire de l'Elysée (c'était frappant hier sur la 5). La poigne financière de la Macronie pèse sur une partie des médias... ]

réponse au commentaire

Écrit par : E Levavasseur / | 29/11/2018

NOMBRE

> Ce président ne comprend pas la plus élémentaire des situations : les GJ seront toujours plus nombreux que les CRS, députés, sénateurs et autres bailleurs de locaux sur les "Champs".
______

Écrit par : Flamingo del Rio Grande / | 29/11/2018

ÉMISSION

> à voir l'émission "la grande explication" sur les gilets jaunes

https://www.youtube.com/watch?v=qnVNV7_AW4E

la jeune femme Ingrid Levavasseur n'a aucun lien avec moi, ce n'est donc pas pour ça que je relaie la vidéo
______

Écrit par : E Levavasseur / | 29/11/2018

@ Denis

> J'ai écouté Ruffin, que j'aimais bien, et j'ai été déçu. Sa grande idée : "la rénovation thermique". Problème : selon les premières évaluations faites il y a quelques années, le gain écologique est très limité.
En effet, cela suppose une grosse activité industrielle de production et de travaux, certes bonne pour l'économie, mais très polluante, tandis que, dans l'habitat rénové, la baisse de consommation d'énergie est plus faible que prévue car les gens profitent surtout de la hausse de température. "La rénovation thermique" est le grand cheval de bataille de la "croissance verte", qui voudrait sauver la chèvre et le chou, le productivisme et la terre. Ce n'est pas comme ça qu'on sauvera la terre et l'humanité.

Guadet


[ PP à Guadet - L'écologie n'est pas la partie forte de LFI.
Là où Ruffin est bon, c'est quand il se fait porte-parole de l'indignation populaire face à la politique outrageusement pro-riches et pro-spéculateurs menée par l'Elysée... Politique défendue par des catholiques et même des curés sur Facebook, ce qui est un scandale intellectuel et moral. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Guadet / | 29/11/2018

LE MOUVEMENT LE PLUS POPULAIRE

> "la présidentielle n’élit plus qu’un faiseur-de-pluie qui n’arrive jamais à faire pleuvoir" : je vous trouve très dur... François Hollande était pourtant très fort dans cet exercice !
Le mouvement des gilets jaunes est le plus populaire que je n'ai jamais observé. Le "peuple" est très en phase alors que l'élite est totalement déconnectée.
Les scènes d'incompréhension réciproque (entre l'énarque déconnecté et le représentant du peuple non formé à l'exercice du débat) que l'on peut voir sur les plateaux TV sont extrêmement intéressantes.
Je pense que ce mouvement est tout à fait légitime, même si je crains les excès vers lesquels il risque fort de nous mener.
______

Écrit par : Benoît Bernard / | 29/11/2018

@ Guadet

> Sur Ruffin, je n’aurais pas mieux dit que PP… ;)
Sur une politique écologique digne de ce nom, je ne suis guère compétent, je vois bien que les solutions techniques qu’on nous présente impliquent en parallèle une révolution des consciences (‘Laudato Si’) et des modes de consommation… Cette révolution aura-t-elle lieu ?
Comme chacun sait sur ce blog d’un catholique éclairé, un sacré désordre terrestre nous est annoncé pour le retour du Christ, que d’aucuns, parmi nos frères et sœurs chrétiens, désignent comme la véritable fin du monde – est-ce à dire qu’ils anticipent en quelque sorte l’échec de la révolution des consciences tant espérée… trouvant dans la Parole de Dieu les moyens de se dédouaner de leur responsabilité de protéger la planète ? (fondamentalisme)…
Ce qui nous ramène à la messe qui ouvre l’année liturgique dimanche et son évangile apocalyptique : Luc 21, 20-36 – « Sur terre, les nations seront affolées et désemparées par le fracas de la mer et des flots »…
Pour ma part, en indécrottable mystico-dingo, j’espère toujours qu’une découverte majeure nous permettra – par exemple – de donner une traduction encore plus écologiquement concrète et efficace que le « solaire » à la fameuse prophétie de Pie XII selon laquelle l’homme « maîtrisera l’énergie par voie spatiale au XXIe siècle ».

Denis


[ PP à Denis - Oui, et la "fin du monde" n'est pas un concept chrétien. Ce qui nous est annoncé (Romains 8) est tout à fait autre chose : la "fin des temps" suivie de la transfiguration de "la création tout entière" dans le Christ "Roi de l'univers" ! C'est d'ailleurs la clé de la démarche chrétienne en écologie. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Denis / | 29/11/2018

@ Denis et Guadet

> Oui, j'imagine que la rénovation thermique c'est une peu comme l'amélioration de rendement des moteurs de voiture : les gains fait en 40 de multiplier le rendement par 4 des moteurs ont permis non de réduire la consommation, mais d'augmenter la taille, le poids et la puissance des véhicules (comparer une 2CV avec une voiture moyenne contemporaine : même conso ou presque, mais pas le même service). C'est ce dont se désole Jancovici. Les progrès techniques servent la consommation, par la réduction de l'impacte écologique.
Pour le bâtiment, il faudrait réussir à vendre aux français : nous allons dépenser beaucoup d'argent pour isoler votre maison, et ensuite vous chaufferez à 17° au lieu des 19° actuel (et des 21° auquel vous rêvez...).
Pas simple ...
______

Écrit par : Bergil / | 30/11/2018

PERSUADÉS D'ÊTRE "LES GENTILS CONTRE LES MÉCHANTS"

> Les idiots utiles, les cathos utiles du gouvernement sont en effet très présents.
Ce sont les mêmes gentilles andouilles qui tapissent leur page FB :
-d'appels à l'intégration de l'Ukraine à l'OTAN,
-de défense de Darmanin ("non il n'a jamais parlé de resto à 200 balles"),
-de dithyrambes sur l'UE
-de textes sur la nécessité d' "avoir plus d'Europe"
-de recensions sur la publication d'une "Bible des femmes"
-d'appels du 18 juin du pauvre contre le RN
-de louanges au foutage de gueule de la COP 21
-de docs dignes de la Propagandastaffel contre "Poutine qui nous menace"
-de photos de Bayrou
-de propagande éolienne
-de texte comme celui-ci : Il faut proclamer les droits de l'homme à temps et à contre temps. Les acquis sont menacés. L'homme de la rue n'hésite plus à dire tout haut des opinions populistes homophobes..
..."populiste"..."homme de la rue"... peuh ! donc forcément il est homophobe.
-d'appels à "plus d'ouverture dans la gouvernance de l'Eglise"

Tout un fatras qui montre une extrême sélection de préoccupations uniquement destinées à entretenir une bonne conscience à pas cher : on parle de sujets lointains et qui donc n'engagent pas, de sujets proches de façon vague.

Le reste des pages FB de ces personnes est composé... de photos d'elles-mêmes.
Leur portait sous tous les angles.
Visiblement, il y a un gros problème d'ego.
Et c'est ce qui les rend incapables d'admettre qu'elles peuvent faire erreur et les fait demeurer insensibles à tout argument.
L'argument, c'est froid.
Ce qui compte pour ces personnes, c'est le sentiment, le ressenti. De suivre ce qu'on sent.
Ce qui amènent ces gens à se suivre eux-mêmes.
Abonnées depuis 40 ans aux nullités intellectuelles de la soupe catho bisounours empoisonnée par l'esprit libéral, ces personnes sont persuadées de faire partie des gentils contre les méchants.
______

Écrit par : E Levavasseur / | 30/11/2018

GASPILLAGE ÉLYSÉEN

> Pendant ce temps les Macron gaspillent l'argent public pour des futilités...
https://www.msn.com/fr-fr/entertainment/celebrites/brigitte-macron-qui-a-achet-c3-a9-le-nouveau-bureau-du-pr-c3-a9sident-quelle-a-choisi-pour-l-e2-80-99elys-c3-a9e/ar-BBQkEKY
______

Écrit par : Robert Culat / | 01/12/2018

@ Bergil

> Il y a peut-être un peu de ça, oui. Mais je constate, maintenant que j'habite une campagne perdue et pauvre, qu'on a trop tendance à prendre les habitudes des riches comme des cas généraux. Chez les pauvres des campagnes, on est beaucoup plus écologique qu'à Paris. On habite encore des maisons anciennes, petites, aux murs épais, qu'on chauffe peu, sinon par la cuisinière. Les voitures datent des années 1980 et on ne les utilise que pour l'indispensable, le travail ou les services, pas pour des vacances dont on n'a pas les moyens. Changer de voiture ou rénover sa maison, ça fait écolo chic, mais ça fait aussi marcher les industries les plus polluantes. Où est l'écologie ? Sans doute pas chez Hulot ou Cohn-Bendit, qui soutiennent un Macron qui en est aux antipodes.
______

Écrit par : Guadet / | 02/12/2018

TÉMOIGNAGE

> Ruffin vient tous les ans à la fête des anti mille vaches (Novissen). Avec notamment la Confédération Paysanne.
Entre celle de l'année dernière où nous l'avions déjà vu, (nous: membres de l'association AIVES, dont des Insoumis) et celle de cette année, il a découvert les ouvrages sur l'effondrement, et son engagement a pris une inflexion plus grave, comme si il avait cette liberté nouvelle de qui sait que la seule chance qui nous reste est de tout donner sans être retenu par des peurs de "bien portants" (calculs politiciens, carriérisme, popularité, etc).
Il est aussi plus que jamais lui-même. Je vous recommande le petit livre où il dialogue avec Mgr Leborgne, édité par le MRJC, sur la paix sociale et la paix intérieure.
Le maire de Grande-Synthe, Damien Carême, qui parcourt depuis des mois la France en ciné-débats autour du film "Grande-Synthe, la ville où tout se joue", même s'il en parle peu pour ne pas briser le moral des gens, a aussi en permanence la perspective proche de la submersion de sa ville, de l'empoisonnement des populations par les PE,... et comme le maire de Loos en Gohelle, comme Ruffin, il se donne corps et âme sans retenue à ouvrir des pistes pour l'après effondrement.
Une autre élite existe,humble, besogneuse, bien plus compétente et experte que celle qui est en train de sombrer. Une élite qui a le respect des ses gens.
Pour ma part, ayant la chance d'avoir le QG des GJ de l'Audomarois à 3kms de chez moi et y participant autant que je peux, les choses sont claires: Macron est fini. Déjà avant les gilets jaunes, des élus locaux PS, des responsables locaux LREM en panique m'approchent alors que je n'ai aucun mandat, aucun pouvoir économique ni médiatique, aucun projet électoral (volontairement j'agis hors de ma communauté de communes). Parce que mon nom passe de temps à autre dans la presse locale au sujet d'actions militantes et que je discute via facebook.
On vient chercher notre petit groupe d'Insoumis, parce que les partis sont vides, que les quelques militants qui restent sont des retraités ressassant le passé avec aigreur, et que le moindre associatif est plus compétent qu'eux sur l'écologie et le social. Tous les partis sur le terrain sont morts. Et ceux qui ont rejoint LREM comme des naufragés une bouée de sauvetage sont encore plus désespérés.
Les gilets jaunes révèlent au peuple des oubliés qu'ils sont capables de s'auto organiser sans moyens, sans structure, à la barbe des services de police, et retrouvent la joie de faire corps autour d'un mauvais feu de palettes sur un rond-point, à se raconter, à partager un repas fait des dons spontanés des commerçants et particuliers (on a dû en donner au SAMU Social, c'était la surabondance!), et le nombre des participants augmente d'un we à l'autre, avec toujours plus de personnes en souffrance économique alors qu'elle travaillent ou sont à la retraite.
Hier très tôt au matin j'étais de l'expédition pour le blocage du port de Dunkerque: entre 4h30 et 9h45 on a totalement immobilisé la sortie des ferries et l'entrée de l'autoroute. Organisation préparée par des gilets jaunes de 8 villes des Hauts de France, en moins de 15 jours. Destination maintenue secrète jusqu'au dernier moment (mais des gendarmes nous attendaient). On nous a envoyé les CRS les plus efficaces. 28 fourgons pour 150/200 gilets jaunes, dont des femmes et des retraités, dans la nuit à se réchauffer autour des feux en dressant des barricades de palettes, sans rien détériorer. On a subi un assaut dont je me souviendrai. Aucune relation dans les médias. On sait qu'on a touché un des points névralgiques de l'économie mondiale.
Les gilets jaunes, d'où qu'ils viennent, veulent renverser le pouvoir et changer le système. Ils veulent l'abolition des privilèges (d'où la panique de tous les "seigneurs" locaux qui cumulent les mandats et se paient grassement). Ils veulent la fin des centres commerciaux et le retour au petits commerces (d'où les blocages d'Auchan notamment: ici Mulliez est connu comme celui qui a mis Macron à l'Elysée). Ils parlent de 6e République. Ils sont beaucoup plus matures politiquement qu'on ne le pense là-haut, la preuve en est leur capacité de mettre en retrait leurs sensibilités voire engagements politique divers, que les pouvoirs s'échinent toujours, mais en vain à présent, à opposer. Beaucoup de gendarmes et de policiers sont de leur côté. Ils sont déterminés. Ils savent qu'en face le pouvoir vacille. Par delà les souffrances, injustices et les humiliations qu'ils subissent au quotidien, parce qu'ils ont repris les rennes de leur destin comme peuple, ils ont la joie pour eux. Et le courage.
Un Slovaque, qui a vécu le 18 novembre 1989, nous avait rejoint ce soir sous la pluie du Nord. Il avait 19 ans lors de la révolution de velours. "Mes côtes s'en souviennent". Il m'a dit qu'il vivait sa 2e révolution. Là, sur ce rond-point où flotte, au-dessus des cabanes de fortune, "comme celles des migrants", le drapeau tricolore.


Anne Josnin


[ PP à AJ - Vous devriez poster ce témoignage aussi en commentaire de la version Facebook de ma note ! ]

réponse au commentaire

Écrit par : Anne Josnin / | 02/12/2018

@ R Culat

et 500 000 € pour la salle des fêtes de l'Elysée :
https://www.ledauphine.com/france-monde/2018/09/23/elysee-la-renovation-de-la-salle-des-fetes-va-couter-500-000-euros

et 50 000 pour la vaisselle :
https://www.ladepeche.fr/article/2018/06/14/2817768-elysee-commande-500-000-50-000-e-nouvelle-vaisselle.html

etc
______

Écrit par : E Levavasseur / | 03/12/2018

TRAHISON

> prétention, stupidité, aveuglement, TRAHISON :
suggérer de transférer la souveraineté de la France à l'UE
https://twitter.com/lesterriens/status/1069302522920210432

ainsi la mise en servage économique des Français serait irréversible.
______

Écrit par : E Levavasseur / | 03/12/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.