Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2018

Les "identitaires" (?) insultent une catholique engagée

csm_jeanne-pages_a000641cc3.jpg

Orléans : la jeune catholique Mathilde, future Jeanne d'Arc 2018 (ici avec ses deux futurs pages) est insultée sur Twitter parce que métisse... Symptôme supplémentaire de la trumpisation de l'ultra-droite, depuis ses chefs jusqu'à ses twittos de base :


 

Mathilde Edey Gamassou, lycéenne orléanaise de 17 ans (à Sainte-Croix), est française, née à Paris d'un père d'origine béninoise et d'une mère d'origine polonaise.  Répondant aux conditions fixées par la municipalité, elle a été désignée pour jouer le rôle de la Pucelle aux prochaines fêtes johanniques de la ville, du 29 avril au 8 mai.

Aussitôt, déchaînement des twittos d'ultra-droite : "Une métisse pour incarner Jeanne d'Arc aux fêtes johanniques 2018 d'Orléans, ce forçage de l'idéologie multiculturaliste devient totalement hallucinant !" -  "C'est une blague ? on doit être le 1er avril..." - "Jeanne d'Arc ???? Il y a erreur..." - "Elle n'est pas née à Orléans..." -  "Il ne nous manquait plus que ça ! C'est vraiment tout et n'importe quoi dans ce pays ! Les vrais historiens apprécieront !"  [*].  Et le comble : "L'an prochain, Jeanne d'Arc sera en burqa !"

Or toute la famille Edey Gamassou est catholique pratiquante. Les cinq enfants portent tous des prénoms de membres de la famille de Jeanne d'Arc. Mathilde est membre de l'association Ste Jeanne hier, aujourd'hui et demain, qui organise la présence des paroisses dans les fêtes johanniques. Elle est encadrante de jeunes dans la préparation aux sacrements. Elle est chef de patrouille aux Guides d'Europe... Au sujet de Jeanne, elle déclare : "Je suis française et fière des valeurs de Jeanne d'Arc : piété, persévérance, loyauté, humilité et courage."   Son amie Priscille de La Batie, elle-même ex-Jeanne des fêtes orléanaises, ajoute : "Elle est parfaite, Mathilde." Ce que confirment les deux lycéens choisis par le jury pour être ses pages : Antoine de Watrigant et Oscar Zancristoforo...

Voilà la jeune fille que des acéphales ont prise pour cible !  et cela au nom de leur propre vision de Jeanne d'Arc, bidouillée par M. Le Pen et n'ayant rien à voir avec l'héroïne du XVe siècle  - ni avec la sainte du catholicisme : Eglise avec laquelle ils sont en totale rupture comme on l'a vu à Ploërmel ("Jean-Paul II symbole de l'Europe blanche"). Quant on en est à parler de "burqa"  à propos d'une catholique engagée - sous prétexte qu'elle est métisse -, c'est un effondrement intellectuel et moral. Les fautifs devraient s'interroger, ainsi que ceux qui les excusaient ou les parrainaient jusqu'à présent au nom du fumeux populisme.

Cette cagade [**] de l'ultra-droite est le symptôme d'une américanisation qui remplace le patriotisme par le racialisme. Juste au moment où Mme Maréchal Le Pen s'en va à Washington célébrer un trumpisme "des deux rives"...

  

__________

[*]  Sur ceux que l'ultra-droite nomme "les vrais historiens" (souvent inconnus de la corporation),  voir le chapitre 2 de mon livre Cathos, ne devenons pas une secte, éd. Salvator.

[**]  "raté monumental et ridicule" (le mot vient du provençal).

 

 

Mathilde, Antoine, Oscar et les officiels d'Orléans

csm_jeanne-reception_03ecb88968.jpg

  

Commentaires

LKES RÉSEAUX SOCIAUX

> Elle est magnifique et très digne, bravo à Mathilde !
Cela pose le problème également des réseaux sociaux, conçus pour favoriser des réactions émotionnelles incontrôlées, et de l'éducation à la vie intérieure : car on ne se permettrait jamais de réagir de la sorte dans la "vraie vie", ce qui montre bien la dissociation que produisent ces réseaux dit "sociaux", que l'on devrait appeler "antisociaux".
______

Écrit par : Pema / | 22/02/2018

PATRONNES

> Qu'est-ce que ce sera quand ils se rendront compte que les trois patronnes de la France sont, pour deux d'entre elles, des femmes voilées (oui : voilées ! je vous assure, Patrice), et pour la troisième, une quasi-transgenre...
______

Écrit par : Feld / | 22/02/2018

@ PP

> Vous avez évidemment raison, et ce cas semble illustrer de façon magistrale ce que vous défendez. Seulement de quels chiffres et de quelle proportion des catholiques français parlons-nous ? Si ces hurluberlus sont plus de 15%, c’est inquiétant. Au-delà de 30, il faut sonner l’alarme effectivement - puisque vous enfilez la tenue de lanceur d’alerte. Plus de 50 c’est une catastrophe et tout le monde doit monter au créneau.
Sans chiffre ce genre de discussion ou d’article n’a pas grand sens, puisque tout en sociologie ou assimilé n’est qu’affaire que de verre plus ou moins plein.
Car toute la question est là : parlons-nous d’un phénomène négligeable et si oui n’y dépensons-nous pas trop d’énergie à en parler ?
J’entends bien sûr proportion des pratiquants. Pour les autres, il faudrait commencer par leur refaire une instruction de base avant de les malmener.

C1728


[ PP à C1728 - Le phénomène n'est évidemment pas chiffrable (il faudrait être dans l'algorithme pour en avoir une idée).
Mais le problème est l'effet produit. Surtout désormais, à l'époque de la mystification permanente des "réseaux sociaux" : la pseudo-cathosphère ultra fait écran entre l'Eglise réelle et l'opinion publique. Or une partie des hystériques (pas tous) se réclament du "catholicisme". Nous savons que ce "catholicisme" n'est pas le catholicisme mais tout autre chose ; mais le grand public ne le sait pas. Il en retient l'impression que "les cathos" sont en fait des racialistes obtus et haineux. C'est très mauvais pour l'image des catholiques, image nécessaire à toute évangélisation.
Et c'est pourquoi j'ai publié 'Cathos, ne devenons pas une secte'... A en juger par le nombre de lettres d'évêques qui me remercient de l'avoir fait, je crois que c'était nécessaire ! ]

réponse au commentaire

Écrit par : Catho1728 / | 22/02/2018

CRITIQUE

> Pema, sur les réseaux sociaux, cela commence à sortir. Une réflexion critique est en train de se mettre vraiment en place.
https://www.forbes.fr/technologie/facebook-dechire-le-tissu-social-selon-son-ancien-vice-president/
______

Écrit par : VF / | 22/02/2018

JEANNE NON PLUS

> Réactions symptomatiques aussi d'une ignorance abyssale mais qui se croit cultivée.
Mathilde n'est pas née à Orléans. Et alors ? Jeanne d'Arc n'y était pas née non plus, mais ils ne doivent pas être au courant.
Ils devraient bien plutôt se réjouir de ce que cette jeune fille, par sa personnalité, se sente proche de l'héroïne qu'elle doit incarner et qu'ils prétendent admirer.
En plus, au vu des brassages de population induits par l'empire romain, la vraie Jeanne avait peut-être un peu de sang africain. Mais je suppose qu'une Jeanne aux cheveux presque blancs à force d'être blonds leur aurait mieux convenu ?
Enfin, je suppose que les détracteurs n'ont pas vu Mathilde en photo, et apprenant qu'elle avait un père béninois, ils lui ont imaginé un physique 100% béninois, ce qui pour le coup aurait été assez perturbant. il faut bien, pour que le spectateur entre dans le jeu, que l'acteur ait un certaine ressemblance physique avec le personnage qu'il doit incarner.
______

Écrit par : Bernadette / | 22/02/2018

NOIRES

> je me suis amusé :
https://twitter.com/peleprlaFrance/status/966727462062383104

[ PP à EL - Excellent ! je vous l'emprunterai demain matin, avec copyright bien entendu). ]

réponse au commentaire

Écrit par : eric levavasseur / | 22/02/2018

"À FAIRE PLEURER LES MONTAGNES"

> Apparemment, je ne suis pas le premier à hésiter entre le rire et les larmes en lisant des propos tels que "Elle n'est pas née à Orléans". C'est abyssal, c'est "bête à faire pleurer les montagnes", pour paraphraser Bloy.
Les auteurs de tels propos devraient au contraire se réjouir de ce qu'une jeune fille (et toute sa famille apparemment) aux ascendances si variées revendique son appartenance à la nation française et son admiration pour Jeanne d'Arc.
Mais ils s'en réjouiraient s'ils étaient capables de comprendre ce qu'est le patriotisme.

SL


[ Pp à SL - "Patrie" ne signifie plus rien pour les groupies américanisés de Marion Le Pen qui veut "un conservatisme des deux rives" (de l'Atlantique) ! ]

réponse au commentaire

Écrit par : Sven Laval / | 22/02/2018

À NOTER

> A noter, dans le cadre de la "gentryfication" supposée des catholiques français, qu'une proportion notable, peut-être même majoritaire, des pratiquants français de Métropole sont soit des Ultramarins, soit des immigrés ou descendants, comme Mathilde Edey Gamassou, d'ascendance béninoise et polonaise.
C'est très net dans les paroisses de banlieue parisienne (triangle d'or excepté), comme mon Val d'Oise.
Ceci ne doit pas conduire à oublier la question du pourquoi de cette liquidation du catholicisme populaire des "métros". Elle est probablement capitale pour l'orientation de la pastorale future, en vue de ne pas rééditer ce naufrage.

@ Bernadette

> Notre Jeanne avait plus probablement quelques gènes venus des Huns qui avaient laissé leur nom, via des surnoms de personnes aux villages de Hunawihr (Alsace) et Ounans (Franche Comté).
______

Écrit par : Pierre Huet / | 22/02/2018

ENFANTS DE CAUCHON

> Tout mon soutien à cette jeune fille qui se prend autant d'accusations par des pseudo-catholiques que la sainte illustre qu'elle incarne aujourd'hui, elle même interrogée par l’évêque Cauchon.
______

Écrit par : A-L P / | 22/02/2018

St PAUL

"Il n'y a plus ni Juif ni Grec, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme; car tous vous êtes un en Jésus-Christ."
Galates, 3:28
DV

[ PP à DV - L'hérésie d'aujourd'hui (chez certains) est la dislocation du label "catholique" en divers nationalismes à prétextes religieux. Retour aux guerres d'autrefois entre peuples "chrétiens" ? En tout cas rupture avec saint Paul.
]

réponse au commentaire

Écrit par : DV / | 23/02/2018

LE PHÉNOMÈNE

> C’est n’importe quoi, d’autant plus qu’on a plutôt ici une preuve d’assimilation à la culture française
Mais ne surestimons pas non plus ce phénomène sur les réseaux sociaux : quand’ on voit qu’un média comme Bd Voltaire de la mouvance Ménard a fortement défendu l’an nomination de la jeune Mathilde, c’est que cette réaction est vraiment très marginale.

Ludovic


[ PP à L. - Je ne crois pas. D'abord ce n'est pas quantifiable, à moins d'être dans l'algorithme des "réseaux sociaux". Ensuite, ça produit un effet détestable sur l'opinion publique, persuadée que ce sont des réactions "catholiques". On ne peut donc pas se débarrasser du problème en le qualifiant de marginal...
Ce qui est réellement marginal,en revanche, ce sont les acrobaties de sites plus ou moins liés à des politiciens, dont le fonds de commerce électoral est "catholique" (en tout ou en partie), et qui ne peuvent donc pas s'offrir le luxe de dire ce qu'ils pensent du pape et de l'Eglise réelle.
(Mais cette arrière-pensée affleure de façon récurrente dans leurs commentaires d'actualité. Et leurs prises de position politiques, économiques et sociales contredisent celles de l'Eglise réelle - ce qui ne pose apparemment aucun problème de conscience à leurs compagnons de route "cathos", habitués par tradition familiale au bishop-bashing...). ]

réponse au commentaire

Écrit par : Ludovic / | 23/02/2018

> https://twitter.com/peleprlaFrance/status/966724369849421824
______

Écrit par : eric levavasseur / | 23/02/2018

POULENC

> L'année prochaine en burqa :
https://www.youtube.com/watch?v=kJR5-8ZhNrQ
______

Écrit par : Lucas / | 23/02/2018

PAS ANGLAISE

> Il ne faut surtout pas que la jeune fille qui représente Jeanne d'Arc soit anglaise, parce qu'on ne comprendrait plus rien ! Il en serait de même si Astérix était représenté par un Italien.
______

Écrit par : B.H. / | 23/02/2018

BARROIS MOUVANT

> Les origines de Jeanne sont pourtant plutôt mouvantes : lorraine pour la postérité mais aussi un peu champenoise il me plaît de le croire.
A notre époque de crispations identitaires, savoir que le village de Jeanne était justement dans une zone de confins, de confluence, à la frontière entre deux grandes suzerainetés (cf. barrois mouvant) est tout un symbole à opposer dans cette querelle.
______

Écrit par : DV / | 23/02/2018

LE MAL EST RÉEL

> A noter que Mathilde a le soutien d'une précédente Jeanne d'Arc, journaliste de droite parfaitement décomplexée. Les rouspétances ne vie nnent, semble-t-il, que de néo-païens.

PH


[ PP à PH - Hélas non. Je viens de passer deux heures sur Facebook à disputer le terrain à une vague d'assaut de gens se disant "cathos" (de l'espèce fleurdelisée où le païen est rare) et tapant sur la digne lycéenne, soit avec des rires gras, soit hypocritement avec des arguties pseudo-religieuses... Notamment quelques-uns qui ne voyaient même pas le mal que leurs insultes pouvaient faire à Mathilde, et qui me demandaient "qui j'étais" pour oser parler de péché... Certains de ces messages étaient tellement angoissants (au sens bernanosien) que je les ai effacés. Le mal est réel. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Pierre Huet / | 23/02/2018

BELLE JEUNESSE

> La jeune Mathilde est charmante, elle aime Jeanne et elle sait qui elle est, il suffit de la regarder et de l’écouter – voici le lien pour en juger (pour les ingrats qui ne l’auraient pas cherché) :
https://youtu.be/azVim4HzA_0
Comme quoi, les « réseaux sosots » ont parfois leur vertu. Sans ces quelques pékins abrutis faisant leur sale boulot de trolls, nous serions passés à côté de cette belle jeunesse !
______

Écrit par : Denis / | 23/02/2018

CHASTREIX

> Merci, cher Eric Levavasseur. Depuis bien des années, sur le coin prière familial trône une représentation (carte postale encadrée) de la Vierge Noire de Chastreix et son célèbre siège de type égyptien, à moins qu'il ne soit assyrien, volée il y a belle lurette et jamais retrouvée.
Au reste, dans le même ordre d'idée, si quelque manne d'argent me parvient, pourquoi ne pas offrir d'amener à Lalibella (et ailleurs en Ethiopie) en pèlerinage, en manière d'ouverture au christianisme, une centaine d'entre ces vociférants "identitaires", dans l'espoir qu'ils cessent leurs numéros de cafetières sifflantes sur les réchauds chauds-chauds.
http://www.toiquiviensdethiopie.com/?p=10279

Sinon, la brebis du précédent troupeau de Mgr Jacques Blaquart que je suis n'est guère surpris de constater qu'il n'a rien perdu de sa verve, de sa clarté synthétique et de sa force de conviction depuis qu'il est à Orléans :
https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Mgr-Blaquart-LEglise-solidaire-Mathilde-incarnera-Jeanne-dArc-2018-02-23-1200916128
______

Écrit par : Aventin / | 24/02/2018

LE MAILLON D'UNE CHAÎNE

> Je reproduis le commentaire que M. François de Régis m'envoie sur Facebook :

" Orléanais de souche, je ne peux que me réjouir de ce choix qui met en avant l'engagement d'une catholique au service des autres. C'est bien ça le plus important. C'est même l'essentiel de cette Jeanne d'Arc qui est le maillon d'une chaîne depuis la pucelle d'Orléans jusqu'à l'éternité."

Tout est dit !
______

Écrit par : PP / | 24/02/2018

PARFAIT EXEMPLE

> Très juste (Facebook) sur la jeune Mathilde comme exemple de parfaite transmission de culture nationale française :
" Ceux qui hurlent contre la désignation de Mathilde se fichent donc de la transmission de la culture française. Ce qui compte pour eux c'est la couleur de la peau. Voilà pourquoi l'identitarisme est le naufrage mental de l'ultradroite... Voir des catholiques hurler avec ces loups annonce une apostasie - mais sous label 'catho', comble de l'imposture."
______

Écrit par : Laurence Hamy / | 25/02/2018

CHASTREIX : cher Aventin, c'est déjà en ligne ici !
regardez au-dessus.

Écrit par : PP à Aventin / | 26/02/2018

GAULOIS

> Et sinon son père, certainement son grand-père a dû apprendre, sur les bancs de l'école primaire au Bénin et du temps de la colonisation, que ses ancêtres étaient les Gaulois. A partir de là...
______

Écrit par : Yvan / | 18/03/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.