Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/12/2017

Nouvel An : prier pour l'avenir

Sunrise-Blue-Horizon-Sky-Sunlight-Clouds-Dawn-165094.jpg

...avec Hans Urs von Balthasar :


 

 

<<  Influence de l'action chrétienne sur l'avenir.  Toute action vraiment accomplie dans la foi ne produit pas seulement du présent, mais, dès maintenant, de l'avenir, du fait qu'elle détermine et transforme de la manière la plus efficace et la plus infaillible, la structure de l'avenir.

L'idée que l'Eglise et les chrétiens devraient prier davantage pour les générations futures (la prière est une action) est donc juste. Par la vie de Jésus, l'Eglise et toute vie vécue ou à vivre dans l'Eglise sont devenues possibles ; elles sont en effet contenues en puissance dans la vie de Jésus et garanties en elle comme de l'avenir authentique.

Ainsi toute vocation chrétienne en train de s'accomplir crée le fondement de nouvelles vocations. Si un chrétien se soustrait au devoir de se laisser insérer à telle place déterminée, "comme une pierre vivante, pour former une maison spirituelle" (1 Pierre 2, 5), il modifie par là en un sens préjudiciable la vocation de tous ceux qui doivent se laisser insérer part son intermédiaire, sur le fondement de sa vocation accomplie, à une place plus haute.

Les destinées de tous sont entrelacées...  >>

 

 

 

imagesWAC2ZDS5.jpg

Commentaires

LA PANNE

> "Si un chrétien se soustrait au devoir de se laisser insérer à telle place déterminée, "comme une pierre vivante, pour former une maison spirituelle" (1 Pierre 2, 5), il modifie par là en un sens préjudiciable la vocation de tous ceux qui doivent se laisser insérer part son intermédiaire, sur le fondement de sa vocation accomplie." C'est dans cette perspective qu'il faut analyser la panne des vocations sacerdotales dans tant de "bonnes familles catho". Ça coince quelque part...
______

Écrit par : Amicie Terray / | 30/12/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.