Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/08/2017

USA : rapport fédéral sur le réchauffement du climat

d20511bc247f5ea2938437470cca4a7d.jpg

Trump contredit par une partie de sa propre administration :


 

 

Rivé aux obscurantistes de son électorat, Donald Trump a souvent traité de "canular" le réchauffement climatique : ce qui revient à traiter la communauté scientifique de bande de farceurs. Ou d'agents chinois, puisque le réchauffement est aussi "une intox montée par Pékin pour nuire à l'industrie américaine"...

M. Trump a donc nommé dans son premier cercle plusieurs climato-négationnistes, dont celui à qui il a confié l'Agence pour l'environnement. Et il a décidé de sortir de l'accord de Paris - au moins en paroles.

Mais en huit mois il n'a pas réussi à nommer une administration complète. Des esprits lucides subsistent dans les bureaux fédéraux.  Témoin le rapport que viennent de publier treize agences (cautionnées par l'Académie nationale des sciences) sur l'évolution du climat aux Etats-Unis... Ce rapport mentionne la part décisive de la responsabilité humaine : le fameux "facteur anthropique" dont les négationnistes refusent l'existence, pourtant avérée ! Commentaire du New York Times : "Le rapport contredit directement les affirmations du président Trump et des membres de son cabinet selon lesquels la contribution humaine au changement climatique ne serait pas avérée et la possibilité de prévoir ses effets serait limitée."

L'Académie des sciences est certes peuplée d'agents chinois - fucking gooks ! -, mais tout le monde sait ce que valent les arguments de M. Trump contre l'accord de Paris :

- le chiffrage Trump ("7000 dollars de revenus en moins pour les ménages US") n'est qu'un des slogans climato-négationnistes de M. Bannon,

- l'accord de Paris ne donne à la Chine ni le privilège de "construire des centrales à charbon supplémentaires", ni celui d'augmenter ses émissions de gaz à effet de serre (elle et l'Inde font d'ailleurs un effort en direction du renouvelable) ;

-  le déclin du charbon aux Etats-Unis n'est pas du à "l'écologisme" mais à la préférence des industriels pour le gaz ;

-  fondé sur les contributions volontaires des gouvernements, l'accord de Paris ne prévoit aucune "intrusion dans la souveraineté des Etats-Unis"  (on peut d'ailleurs le regretter) ;

-  jusqu'à présent les Etats-Unis n'ont nullement payé plus que les autres pour l'aide aux pays pauvres face au changement climatique : ils sont le pays développé qui a donné le moins (trois fois moins que la France en 2015, par exemple) ;

- les Etats-Unis ne sont nullement "le pays le plus propre et le plus respectueux de l'environnement" : ils sont le deuxième pollueur de la planète, et leur retrait effectif de l'accord de Paris aurait des effets redoutables.

 

Mais bullshit que tout débat, puisque l'Académie des sciences américaine est peuplée d'agents chinois...

 

 

 

7c399b163ee3840816c480ac68416b8d.jpg

 

12:47 Publié dans Ecologie, Trump | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

EN CHINE

> Ce que vous dites est vrai. On commence par exemple à voir des scooters électriques en Chine (et pas que là-bas). Exemple: https://www.alibaba.com/countrysearch/CN/gogoro-scooter.html
(Désolé pour la pub).
______

Écrit par : ND / | 08/08/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.