Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/07/2017

La machine a dit : "raboter l'aide au logement"

aide-personnalisee-au-logement-apl-82.jpg

L'algorithme se fout des pauvres :


 

 

Va-t-on encore nous dire que M. Macron est un gouvernant chrétien parce qu'il "prend le meilleur de la droite et de la gauche" ? On ne sait s'il y a du "meilleur" dans les partis politiques : mais on sait ce qu'il y a de pire, et c'est le programme de liquéfaction de la société postulé par le néolibéralisme. Programme strictement algorithmique... Sachant que le plus coûteux est le moins "marchand" (les aides sociales et le budget de la défense); le robot-rabot passe inexorablement.

Mais ce n'est pas indolore. On en voit un exemple avec l'amputation de 5% de l'APL (Aide personnalisée au logement), qui soutenait les foyers démunis - souvent "monoparentaux" - ainsi que 800 000 étudiants. Passons sur l'indignation surjouée de Mmes Pinel et Cosse ; et sur celle - particulièrement hypocrite - de LR, dont les sénateurs ont essayé d'aggraver encore [1] la réforme du Code du travail. Mentionnons plutôt la protestation de la Fondation Abbé Pierre : "Ce choix incompréhensible et étrange pénalise les plus pauvres", tempête son délégué général Christophe Robert. "Pour nous, précise-t-il, c'est un très mauvais signe fait par des technocrates qui ne mesurent pas ce que c'est que de vivre avec de petites ressources, à quel point cela a de l'impact sur les dépenses de santé, d'alimentation... Le coût du logement a flambé en quinze ans et pénalise durement les ménages les plus fragiles. Tout cela nous semble assez incohérent."

 Le diagnostic de Christophe Robert est le nôtre. Va-t-on nous rétorquer que la Fondation Abbé Pierre est moins "chrétienne" que M.. Macron, dont l'icône a pris (sur certains autels domestiques) la place de celle de M. Fillon ?

 

__________

[1]  M. Retailleau est définitivement l'ami du genre humain.

 

 

818782-macron.jpg

 

13:02 Publié dans Macron | Lien permanent | Commentaires (15)

Commentaires

COMMENT ILS BIAISENT L'EVANGILE

> Mais non, on va nous répéter que la fondation abbé Pierre est d'obédience marxiste, c'est tout. Tout ce qui est social est étatique et donc bolchévique et donc contraire à la doctrine sociale de l'Eglise. Enfin..., vous ne comprenez pas que ce n'est pas du tout une histoire d'amour du prochain et de commandement évangélique envers les petits. le véritable amour du prochain est de ne pas en faire des assistés, de leur apprendre à créer de la richesse par eux-même. Les fragiles doivent s'endurcir, c'est la vie. Relisez la parabole des talents. Ceux qui s'en sortent prennent des risques. Il faut vraiment tout vous expliquer...
C'est ironique bien sûr, mais c'est le genre de truc que j'entends dans certains milieux qui, il parait, écoutent l'évangile le dimanche. Prions pour que l'Esprit fasse exploser leur coeur endurci et leur donne un coeur de chair.
______

Écrit par : VF / | 24/07/2017

> Baisse de 5 € par mois ou baisse de 5% de l'APL ?
______

Écrit par : Michel de Guibert / | 24/07/2017

BEAUCOUP

> "Il faut prendre l’argent là où il se trouve, c’est-à-dire chez les pauvres. Bon d’accord, ils n’ont pas beaucoup d’argent, mais il y a beaucoup de pauvres."
Alphonse Allais
______

Écrit par : Michel de Guibert / | 24/07/2017

DARWINISME SOCIAL

> Macron se présente comme l'alternative au fascisme alors qu'il en reprend le pire : le darwinisme social. Les pauvres sont des perdants, donc des poids pour la société ; si on ne peut pas en faire des" winners", le mieux pour l'avenir de l'humanité est qu'ils crèvent de faim.
"Il vaut mieux apprendre à un pauvre à pêcher que de lui donner à manger" est depuis des millénaires la vieille rengaine des riches et leur excuse pour ne pas partager. Macron modernise juste un peu le refrain.
Le pire est que cette vieille ficelle marche encore parfaitement auprès des foules et qu'elle permet toujours de les asservir.
______

Écrit par : Guadet / | 24/07/2017

> Toute la presse parle d'une d'une amputation de 5 euros par mois sur le montant de l'Aide personnalisée au logement (APL) annoncée par le gouvernement et non d'une amputation de 5% de l'APL.
Ce n'est pas la même chose !
______

Écrit par : Michel de Guibert / | 24/07/2017

PROPRIÉTAIRES

> Je ne défend pas l'approche de Macron mais il faut rappeler ici le scandale de l'APL = les propriétaires des appartements en prennent une partie pour eux (ils gonflent le prix car l'APL est là)
Aussi une solution serait qu'il rende aux locataires dans le besoin ces 5 euros.
______

Écrit par : Ludovic / | 24/07/2017

BUG ?

> Le seul fondement de la politique de ce gouvernement : "mais l'algorithme a dit que...". Vu les 10 points de popularité perdus en un mois, peut-être faudrait-il faire "débugger" l'algorithme.
______

Écrit par : Thibaud / | 24/07/2017

FAMILLES

> Le seul point "amusant" de cette histoire c'est le budget famille de l'Etat va diminuer d'autant, puisque les APL sont prises dans le budget famille, et ce genre d'artifice (et bcp d'autres du même genre) permettait de masquer une baisse réelle du budget alloué vraiment aux familles.
J'attends de voir quels politiques ou média vont mettre en exergue le fait que l'Etat s'attaque aux famille puisque le budget famille baisse...
______

Écrit par : franz / | 25/07/2017

BAISSE ?

> Oui, Ludovic :
Il faut militer pour que les propriétaires fassent acte de solidarité
et baissent leurs loyers de 5 euros par mois (pourquoi pas 10 !).
______

Écrit par : Pérot / | 25/07/2017

LEURS 80 MILLIONS

> J'ai cru entendre que la fameuse réserve parlementaire serait de 80 millions à peu près. Et si les députés l'offraient à la place de la baisses APL ? Non, c'est vrai, ce serait démagogique. Il faut que les pauvres et les étudiants apprennent à se sacrifier disait cette brave députée En marche...Tandis que les députés bossent tellement, font tellement de sacrifices personnels...
______

Écrit par : VF / | 25/07/2017

147 000 000

> Réserve parlementaire (Assemblée et Sénat confondus) : 147 millions l'an dernier !
______

Écrit par : Michel de Guibert / | 26/07/2017

LEUR ATTITUDE

> 147 millions, sacrebleu... Je ne comptais que l'Assemblée nationale, j'avais pas pensé au Sénat.
Avec des attitudes comme celles-là, ces élus "démocratiques" vont finir par mettre le feu aux poudres.
______

Écrit par : VF / | 26/07/2017

BAISSES ET HAUSSES

> Les propriétaires qui louent leur bien ne sont pas tous d'horribles capitalistes assoiffés de sang... Une baisse de loyer peut-être mais dans ce cas une baisse des impôts sur le foncier, la fin des règlements à la c...

CG


( PP à CG - Il y a évidemment nombre de propriétaires honnêtes. Mais la tendance générale est folle. Parlez-en aux jeunes !
Ne mettons pas la flambée des prix immobiliers sur le compte des "abus de l'Etat". La spéculation est un fait... ]

réponse au commentaire

Écrit par : Cédric Gicquel / | 28/07/2017

PROPRIÉTAIRES

> Il me semble que plus de trois quarts des propriétaires qui louent leur bien sont propriétaires d'un bien unique, ils ne spéculent pas, ils n'ont pas de gros ventres ni ne fument de gros cigares.. Je loue un petit appartement en Bretagne, un loyer modeste qui me permet de payer les taxes diverses , je n'en retire que peu d'avantages financiers, par contre la tracasserie administrative, les syndics véreux sont une corvée mensuelle. Il ya peut-être de la spéculation dans les grandes métropoles mais de grâce Paris ou Lyon ne sont pas la France !

CG


[ PP à CG - Le problème abordé ici n'était pas les loyers d'habitation, mais les loyers commerciaux de centre-ville... ]

réponse au commentaire

Écrit par : Cédric Gicquel / | 28/07/2017

> Et maintenant, bsisse du soutien à la construction de logements sociaux...
______

Écrit par : Pierre Huet / | 29/07/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.