Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/06/2017

Pour que Macron ne soit pas Louis-Napoléon

h_4_ill_1119219_napoleon.jpg

Quelques moyens simples d'éviter l'hyper-pouvoir caricatural :


 

Le pouvoir qui se met en place (pour faire quoi ?)  a quelque chose d'impressionnant. A l'Elysée : un système clos, centré autour d'un seul homme qui tranche de tout avec une autorité d'acier. Au Palais-Bourbon : une giga-majorité hypertrophiée par le mode de scrutin, disproportionnée si l'on pense : 1. aux 51 % d'abstentionnnistes et aux 25 % d'électeurs (FN + FI) qui n'auront presque pas de députés ; 2. aux candidats EM qui se sont dérobés  - comme les "candidats officiels" de 1852 -  à tout débat avec leurs adversaires, le plus souvent faute d'idées claires. Être élu dans le vague sur la foi d'un label, fournir ainsi au président Jupiter une majorité en forme de marteau-pilon... On connaît la recette. C'est ce qui se passe en France au sortir des époques de chaos : 1848-1951 ou 2012-2017.

Mais comme le soulignait un politologue ce matin, "les Français n'ont jamais aimé les majorités hégémoniques ni la concentration des pouvoirs". Fragile sera la cour élyséenne "élue" seulement par 4 citoyens sur 10 : d'autant que la politique sociale de M. Macron n'est pas souhaitée par les gens. Dans un un reportage ce matin, une vieille dame sur un marché disait au journaliste : "J'ai voté pour Macron parce qu'il faut des réformes...". - "Lesquelles, madame ?" -  "Ah ça je sais pas."

Ne soyons pas négatifs ! M. Macron ne veut être que Jupiter. Il ne veut pas être Louis-Napoléon. Il va donc nous en donner la preuve. Quand on a tous les pouvoirs on peut céder quelques symboles : placer un responsable d'opposition à la présidence de l'Assemblée nationale ; donner aux opposants sans groupe un temps de parole égal aux autres ; nommer ministres en juillet autre chose que des hommes-liges  (dont un grand juriste place Vendôme) ; annoncer qu'en 2022 les législatives auront lieu le même jour que la présidentielle, pour ne plus produire de "Chambre introuvable"...

M. Macron le fera sûrement : on nous garantit que c'est un humaniste puisqu'il prend "le meilleur de la gauche et de la droite". D'anciens fillonnistes nous disent même que son attitude est celle d'un chrétien ; on ne peut pas douter de leur ouverture d'esprit.

 

 

818782-macron.jpg

 

11:50 Publié dans Idées, Macron, Politique | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : macron

Commentaires

1851

> Ne reste plus qu'aux évêques à avoir le bon jugement de ne pas honorer le nouveau prince-président et à se souvenir du cardinal Pie. Pour cela il faut être un minimum contre-culturel si j'ose dire.
______

Écrit par : Claude / | 15/06/2017

MOTS

> Juste une question, pourquoi "hyper-pouvoir" au lieu de dictature ou de tyrannie ?

VF


[ PP à VF - Question d'angle... ]

réponse au commentaire

Écrit par : VF / | 15/06/2017

ABSTENTION

> Tout de même à 51,2% d'abstention, et peut-être plus encore dimanche, que pourra faire Macron? Gouverner avec les sondages? A mon avis à la première grève de la CGT ou au premier faux pas de sa part, il risque d'avoir beaucoup de mal. Un cégétiste m'a confirmé que la CGT et bien d'autres ne se priveront pas de lui rappeler ce taux qui avait l'air de beaucoup inquiéter la classe politique dimanche soir dernier.
Il me souvient de propos tenus à l'opposition par un député socialiste du Nord au début des années 80 (André Laignel): "vous avez juridiquement tort car vous êtes politiquement minoritaires" (ce qui est vrai en ce qui concerne le droit positif).
Aujourd'hui on peut dire la même chose de toute la classe politique: quoiqu'elle entreprenne, elle aura tort. Je serais fort surpris que les Français ne s'en souviennent pas.

ND


[ PP à ND
- La CGT, sans doute, quoiqu'elle ait perdu du terrain.
- Mais la CFDT (qui en gagne) est ouvertement au service de Macron et tout le conformisme centre-gauche avec elle, y compris dans sa branche d'origine catholique. Et en avant pour disloquer les protections du salarié dans la joie et l'innovation, glory glory alleluia ! ]

réponse au commentaire

Écrit par : ND / | 15/06/2017

POUR LE ROI DE PRUSSE

> Quand on voit les idées de Mme Sylvie Goulard, (celle qui ne se sent pas française mais européenne....) on pense aussi à l'attitude longuement prussophile et anti-Habsbourg de Napoléon III. On sait comment cela s'est terminé.
A craindre que votre parallèle ne soit que trop vrai !
______

Écrit par : Pierre Huet / | 15/06/2017

> Pardon, j'ai envoyé sans le lien:
https://francais.rt.com/opinions/39650-defense-europeenne-sous-leadership-allemand
______

Écrit par : Pierre Huet / | 15/06/2017

AU PAS

> « L’attitude d’un chrétien », percerait donc sous l’ex-banquier et néo-président de la République ?… dont la principale caractéristique à ce jour, il faut bien le reconnaître, est un caporalisme tout azimut visant principalement la mise au pas des ministres et candidats députés… et qui demain, si l'on comprend bien, s’efforcera de plier à ses vues l’ensemble du corps social ?…
Face à l’hypercaporal-président, nous avons, nous chrétiens, un bonheur insigne, celui de partager la vie, la foi, l’espérance et la charité du pape François au service d'une Eglise d’autant plus « une, sainte, catholique et apostolique » qu’elle est et sera davantage encore demain celle des pauvres, du souci des pauvres, de l’option fondamentale pour eux, celle de ces mains « bénies » qui sauront s’ouvrir « pour accueillir les pauvres et les secourir » .
François vient en effet de publier – providentiellement, entre ces deux tours ? – son Message pour la première Journée mondiale des Pauvres fixée au dimanche 19 novembre prochain. Sous-titre : « N’aimons pas en paroles, mais en actes ».
Extrait du Message du pape (que je dédie tout spécialement à notre « hyperprésident ») :
« N’oublions pas que pour les disciples du Christ, la pauvreté est avant tout une vocation à suivre Jésus pauvre. C’est un chemin derrière lui et avec lui, un chemin qui conduit à la béatitude du Royaume des cieux (cf. Mt 5,3 ; Lc 6,20). Pauvreté signifie un cœur humble qui sait accueillir sa propre condition de créature limitée et pécheresse pour surmonter la tentation de toute-puissance, qui fait croire qu’on est immortel. La pauvreté est une attitude du cœur qui empêche de penser à l’argent, à la carrière, au luxe comme objectif de vie et condition pour le bonheur. C’est la pauvreté, plutôt, qui crée les conditions pour assumer librement les responsabilités personnelles et sociales, malgré les limites de chacun, comptant sur la proximité de Dieu et soutenu par sa grâce. La pauvreté, ainsi entendue, est la mesure qui permet de juger de l’utilisation correcte des biens matériels, et également de vivre de manière non égoïste et possessive les liens et affections (cf. CEC n°25-45).
« Faisons nôtre, par conséquent, l’exemple de saint François, témoin de l’authentique pauvreté. Précisément parce qu’il avait les yeux fixés sur le Christ, il a su le reconnaître et le servir dans les pauvres. Si, par conséquent, nous voulons offrir une contribution efficace pour le changement de l’histoire, en promouvant un vrai développement, il est nécessaire d’écouter le cri des pauvres et de nous engager à les faire sortir de leur condition de marginalisation. (…) »
______

Écrit par : Denis / | 15/06/2017

MYTHOLOGIE

> Assisterons-nous à l'enlèvement d'Europe par Jupiter ? Ou à quel autre épisode glorieux de la mythologie ?
______

Écrit par : Alex / | 15/06/2017

> Pour compléter mon précédent commentaire, un jeu de mots: il n'est pas impossible qu'En Marche devienne En Marche arrière.
______

Écrit par : ND / | 15/06/2017

ÉTRANGE

> Je trouve étrange, depuis les 20 dernières années, (quoi que) l'évolution respective des
- taux de participation aux élections législatives
- du % d'élus de la majorité présidentielle à l'assemblée
Le premier s’effondre régulièrement
le second grimpe inexorablement
Il y a surement un lien de cause à effet.
Encore quelques mandatures, et nous aurons un vrai parlement soviétique (en répartition des sièges). Mais qui les auras élus .... ?
Cdt,
PS : un petit tableau serait surement très parlant là dessus ...
______

Écrit par : Bergil / | 16/06/2017

CE QUI DOIT LES FÂCHER

> La couverture de 'VA' (vue ce matin par hasard : ce n'est pas mon genre de lecture) rejoint tout à fait votre post !
https://www.valeursactuelles.com/politique/en-couverture-macron-1er-les-dangers-des-pleins-pouvoirs-84758

Pema


[ PP à Pema

- Bizarre convergence entre M. de Kerdrel et nous.
- Sachant qu'il partage les opinions socio-économiques de M. Macron (et qu'il fut l'un des dix premiers adhérents d'En Marche !), la seule explication de cette fâcherie est le dépit : l'Elysée a dû lui refuser quelque chose.
- L'Elysée a dû refuser quelque chose aussi à M. Joffrin, si l'on en juge par les Une tapageuses de 'Libé' depuis huit jours... ]

réponse au commentaire

Écrit par : Pema / | 16/06/2017

LAIGNEL

> Horribile dictu mais hélas il faut le dire: M. André Laignel ne fut jamais député du Nord pour Maire d'Issoudun (Indre) Président du conseil général de l'Indre et député de l'Indre, auteur également du slogan: « Au secours ! La droite revient. »
De l'Indre vous dis-je !
______

Écrit par : Albert E. / | 17/06/2017

à Pema et PP

> Kerdrel prend un gros risque : bien plus de la moitié de ses lecteurs ont voté Macron, le vrai candidat du libéralisme !
'Valeurs actuelles' surfait sur l'allergie de la droite à Hollande. Cette rente de situation a pris fin. L'agité directeur a du souci à se faire.
______

Écrit par : a. ancelin / | 17/06/2017

VEAUX

> Comme prévu, raz-de-marée des Marcheurs.
Sinistre jour. Les veaux ont veauté...
______

Écrit par : Feld / | 18/06/2017

LA PHOTO

> Et la propagande 'soft power' continue : le portrait officiel, maintenant...
https://twitter.com/EmmanuelMacron
Regardez la vidéo où il prépare le bureau avant le cliché : il dispose soigneusement ses deux smartphones d'un côté, prend un des trois volumes de La Pléiade, choisit minutieusement la page qui apparaîtra ouverte et y insère le signet de fil jaune... Tradition, culture et philosophie (les zooms des journalistes nous diront vite qui sont les auteurs des Pléiade, et de quoi parle la page ouverte...) d'un côté, car notre président fut "l'assistant-de-Paul-Ricoeur" ; 'start-up nation' de l'autre côté... Les zooms nous diront de quelle marque est le smartphone... Entre ces deux pôles, Jupiter (le ciel bleu nimbe sa tête entre les arbres) empoigne le bord du bureau pourpre et or, et fait saillir les veines de ses mains, dont chacune, comme on sait, porte une alliance ("en même temps" à gauche et à droite). Fenêtre ouverte, il est ouvert sur le monde, entre les drapeaux français et européen, et l'horloge dorée lui rappelle que le temps est compté pour agir... Que c'est beau !...
Surtout les smartphones, très élégants. :-(
______

Écrit par : Alex / | 29/06/2017

AMAZING

> Et la fenêtre ouverte, c'est aussi cela :
https://www.youtube.com/watch?v=QkF3VBqYRB8
"Go, get'em Tiger !" The amazing Jupiter-man !
______

Écrit par : Alex / | 29/06/2017

HERMÈS

> Entendu à la radio : le ministre Bruno Lemaire aux US a dit en anglais devant des entrepreneurs (?) : "Emmanuel Macron is Jupiter. I am Hermes, the messenger. France is back !" (sic). Pètent-ils tous un plomb ?

Alex

[ PP à Alex - Hermès au carré ? ]

réponse au commentaire

Écrit par : Alex / | 30/06/2017

VIAN

> Ce sera la présidence de l'écume des jours ; la preuve :
https://www.qwant.com/?q=boris%20vian&t=images&o=2:c10961bc4ea3bf8a7c126bd82cba742a
______

Écrit par : Alex / | 01/07/2017

HYPNOS

> Corbière, député FI, trouve après le long discours de Versailles que Jupiter est devenu Hypnos, dieu du sommeil, père de Morphée, dieu des rêves... Mais n'oublions pas qu'Hypnos, fils de la Nuit, est aussi le frère jumeau de Thanatos...
______

Écrit par : Alex / | 03/07/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.