Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2017

Le catholicisme "identitaire" est un piège

couverture_identitaire_lemorhedec.jpg

Parution le 13 janvier

Il est temps que ces choses soient débattues en Eglise :


 

 

Le christianisme "identitaire" est un piège. C'est ce que conclueront les lecteurs du livre qu'Erwan Le Morhedec (Koz) publie au Cerf, et qui sera en vente le 13 janvier. Il s'intitule (bravement) : Identitaire - Le mauvais génie du christianisme. Je dis "bravement" au sens fort : celui de la bravoure... Il en faut, en effet, face au dur lobby internet qui s'est installé - au nom du catholicisme - dans la bourgeoisie de droite depuis 2013, et qui la désinforme à jet continu sur la marche de l'Eglise ! Les ravages diffamatoires de ce lobby se constatent : hier encore, un monsieur d'âge respectable m'assurait que l'Eglise "allait très mal" parce que "le pape la transformait en ONG" ; il avait lu ça sur ce qu'il prenait pour un site d'information catholique - mais qui distille jour après jour la désinformation. Naturellement, cette personne n'avait lu ni l'encyclique ni les discours du pape.

D'où le livre de Le Morhedec, jeune avocat catholique qui marche, lui, avec l'Eglise. Il explique à La Vie pourquoi il s'est mobilisé :

 

<<  Plus que l'émotion, chez certains, la crise migratoire a attisé une véritable panique identitaire, submergeant même l'angoisse déjà présente. Les voyages du pape à Lampedusa, ses supplications de commencer par pleurer les centaines d'hommes, femmes et enfants noyés au bord des côtes européennes bousculaient les Français et inquiétaient déjà les amateurs de la théorie du "grand remplacement" de Renaud Camus ou les adorateurs du Camp des saints de Jean Raspail, effrayés à l'idée que l'Europe se montre compatissante. Alors en ce mois de septembre 2015, l'arrivée massive de migrants a sonné la mobilisation. Les catholiques identitaires ont abandonné toute précaution, lâché leurs coups et acté leur divorce avec le pape François. En témoignent les propos de Robert Ménard, mais surtout nombre de posts Facebook, de billets et de tweets de la France identitaire. "J'étais étranger et tu m'as accueilli" est ignoré, balayé, récusé : le Christ ne pouvait vouloir dire cela, il y a nécessairement un contexte. Constater que des catholiques aient pu mêler leurs voix au torrent d'immondices qui s'est déversé en ligne, qu'ils aient pu consacrer toute leur énergie à écarter rageusement la compassion que de non-croyants étaient, eux, capables de démontrer m'a rempli d'une honte profonde, et d'une certaine douleur en y trouvant des proches. Voir des amis partager les billets fébriles de ces sites qui s'affichent catholiques – telle l'antichambre identitaire du Salon beige –, mais qui se sont employés à discréditer et salir le propre père de deux petits enfants noyés sur nos plages, à dénigrer ses motivations, le décrire comme un passeur, les voir encore publier depuis leurs profils en ligne – ornés du visage du Christ ou de l'icône de la Sainte Famille – les élucubrations funestes des plus virulents sites d'extrême droite affirmant, par principe, que le corps du petit Aylan aurait été déplacé m'a violemment confronté à la dérive d'un milieu catholique...

...Il y a fort à craindre que les chrétiens se trouvent rapidement confrontés au noyautage de leurs événements par des militants d'extrême droite qui, tout en rejetant les fondamentaux même du christianisme, s'emploient à enrôler les chrétiens dans leur idéologie identitaire et entendent s'ériger en défenseurs de la chrétienté contre l'islam, en lieu et place de chrétiens aux valeurs décidément trop timorées. [...] Nous devons être clairs maintenant pour ne pas devoir, demain, expliquer l'inconcevable. >>

 

Dans la mouvance qui prépare cet "inconcevable" : le livre d'un journaliste de Valeurs actuelles, ex-magazine devenu brûlot, qui paraît lui aussi le 13 janvier et s'intitule (venimeusement) : Le pape et le suicide de la civilisation européenne. Salué avec enthousiasme par les sites - "cathos" ou non - du confusionnisme identitaire, voilà un document qui aurait pu figurer dans le livre de Le Morhedec : comme pièce à conviction.

 

 

Commentaires

à JMS

[ Vous avez raison quant à l'effet produit. Donc je modifie... Mais je maintiens 'in pectore' ma conclusion quant au fond ! A votre disposition pour en discuter de vive voix. ]
______

Écrit par : PP à JMS / | 05/01/2017

DÉCLIN ?

> Il y a effectivement des catholiques tentés par la mouvance identitaire. Ceci étant, je constate par exemple sur Facebook, que je voyais auparavant énormément de liens donnant sur des publications du Salon beige, de Boulevard Voltaire, Nouvelles de France, ou encore des articles de Zemmour. L'épidémie est quasiment terminée. J'avais mis les gens en garde, notamment contre Boulevard voltaire. Je ne suis pas sûr d'avoir été écouté, mais tous ces sites ont dû publier des articles bien désobligeants sur le pape, pour ne pas dire franchement injurieux; ils se seront ainsi chargés eux-mêmes d'éloigner nombre de leurs lecteurs, se coupant du même coup d'une publicité gratuite.
Je n'en vois quasiment plus; j'en vois donc encore, mais rarement.
J'ai visionné il y a quelques temps, une vidéo de Zemmour. Ce type raconte vraiment n'importe quoi. Il expliquait que dans l'islam le pouvoir vient de Dieu, et que ce n'est pas le cas dans le christianisme. Il n'a manifestement pas lu l'épître aux Romains ou ne s'en souvient plus. L'Eglise affirme, à la suite de saint Paul, que tout pouvoir vient de Dieu. Autre chose est l'origine du pouvoir, autre chose est son mode de dévolution.
______

Écrit par : ND / | 05/01/2017

PARTICIPER

> Toutes confusions du christianisme avec certaines idéologies politiques sont des impasses
Car elles sont des barrages à la vie spirituelle
Il y a donc bien un danger à voir des catholiques s'engager sans nuance dans le soutien de certains hommes politiques
Cependant, soyons clairs, on luttera plus contre ces tendances en proposant un véritable engagement chrétien dans nos paroisses plutôt qu'en disant "ah les gros méchants, ils ne sont pas chrétiens"
Se concentrer sur son ennemi c'est déjà avoir perdu, Lustiger l'avait bien compris lui qui bâtissait du neuf plutôt que de s'attaquer aux structures non saines.

Ludovic


[ PP à Ludovic - Croyez-vous que ceux qui écrivent sur tout ça (parce que c'est leur métier ou leur vocation), ne participent pas à la vie de leurs paroisses et à celle des mouvements spirituels et caritatifs ? ]

réponse au commentaire

Écrit par : Ludovic / | 05/01/2017

EN EGLISE

> Oui, il y a urgence à entendre les évêques sur ce problème. On sait qu'ils n'ont guère envie de s'en mêler, pour un tas de raisons. Mais maintenant il faut assainir.
______

Écrit par : annelise / | 05/01/2017

à PP

Je n'ai pas dit cela, comment le pourrais-je ?
Mais quand j'imagine l'énergie pour écrire un livre, je pense qu'elle peut être mieux utilisée,
D'ailleurs on peut sûrement dire la même chose de certains qualifiés comme "identitaires".
______

Écrit par : Ludovic / | 05/01/2017

DÉCONNEXION

> L'urgence vraiment urgente, me semble-t-il, c'est la déconnexion décroissante en acte... Je ne suis sur aucun "rézosocial", sinon ce blog (est-ce un réseau social ?).
Bien entendu, les "identitaires" s'agitent en ligne et produisent du contre-témoignage, mais que cela pèse-t-il face à notre engagement auprès des pauvres et des ignorants, en acte ?
Notre but est-il d'abord de rectifier en permanence la défiguration de l'image sociale numérique du christianisme ?
Débranchons, agissons.
______

Écrit par : Alex / | 05/01/2017

ENGAGEMENT

> Il me semble que notre engagement, à nous autres, laïcs n'est pas d'abord dans les paroisses (même si je dois avouer que je suis assez engagé dans la mienne) mais dans le monde avec tout ce que cela comporte de risque d'égarement (gardez-vous à droite, gardez-vous à gauche). Notre engagement dans la cité requiert beaucoup d'humilité face au monde et de fidélité au Christ dans l'Église. Il est moins grave de s'égarer si l'on veille à jeter régulièrement un coup d'œil à la boussole. Et si ça peut nous pousser à la miséricorde...
______

Écrit par : Jean-Marie Poublanc / | 06/01/2017

DES INITIATIVES POUR RÉTABLIR LES CHOSES

> à Ludovic - Je pensais comme vous, mais depuis quelques temps, je constate chez les non-chrétiens (collègues, relations, copains de club, etc.) que leur vision des chrétiens est formatée par les médias : et l'agitation des cathos-fachos ou des athées pieux fait énormément de dégâts (en plus de la pédophilie). Cela a commencé avec la manif pour tous et devient vraiment un problème grave pour l'évangélisation en France. Que des initiatives soient lancées pour rétablir les choses est bien.
______

Écrit par : VF / | 06/01/2017

ILS SONT LE CHRIST EN CROIX

> J'ai lu aujourd'hui 'Bienvenue à Calais', de Marie-Françoise Colombani et de Damien Rousseau. Très court (une quarantaine de pages illustrées) ; très beau et terrible à la fois.
http://www.actes-sud.fr/bienvenue-calais
A la fin de l'opuscule, quelques "éclats de vies". Exemples :
"Ce petit garçon est seul dans la jungle. ses parents sont passés en Angleterre après l'avoir confié à un adulte. On n'en sait pas plus. Il a 4 ans."
"Elle est afghane. Elle s'est enfuie avec son mari et ses deux enfants. Sur le bateau qui les emmenait en Grèce, on lui a ordonné de faire taire son bébé sous peine de faire repérer l'embarcation. Elle l'a serré très fort contre elle, il est mort étouffé. Elle n'a pas voulu jeter son corps à l'eau. La nuit, pendant son sommeil, le passeur l'a fait. Il s'est trompé : c'est sa petite fille qui est partie à la mer. "
"Elle a rencontré son compagnon pendant le voyage. Immobilisé, il n'a pas pu la défendre quand elle a été violée sous ses yeux. Il l'a quittée ensuite".
"Ce jeune Erythréen a vu son frère tomber du bateau dans la Méditerranée. Il se souvient de ses bras sortant de l'eau, puis disparaître. Il n'a rien pu faire".
"Elle a 25 ans, elle est érythréenne. elle s'est enfuie avec une amie qui est morte pendant la traversée du désert de Libye. C'est elle qui l'a enterrée".

Ces hommes, ces femmes et ces enfants sont plus que nos frères. Ils sont le Christ en croix.
______

Écrit par : Feld / | 06/01/2017

ONFRAY

> Un autre livre que j'aimerais bien lire (dans un genre assez différent il est vrai) : 'Décadence' de Michel Onfray:
http://www.lepoint.fr/societe/onfray-et-la-decadence-de-l-occident-05-01-2017-2094727_23.php
Je n'ai lu que la recension du 'Point'. Pour l'auteur, l'identitarisme est un symptôme de cette décadence de l'Occident...certainement pas un remède.
J'ai beaucoup apprécié sa définition de la décadence (de mémoire ; je n'ai plus 'le Point' sous les yeux) : "le craquement qui précède l'effondrement d'une civilisation sur elle-même".
______

Écrit par : Feld / | 07/01/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.