Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/09/2016

Mère Teresa : la nauséabonde polémique

Le Huffington Post, le Dauphiné libéré (et beaucoup d'autres médias occidentaux) reprennent inconsciemment à leur compte des fragments de la campagne des racistes néo-hindous du RSS contre l'amie des plus pauvres :


 

 

Mère Teresa ? elle aimait voir les pauvres souffrir parce que ça lui rappelait les souffrances du Christ... Mère Teresa ? elle était là pour convertir de bons hindous au christianisme... Mère Teresa ? elle n'aurait pas dû être là puisqu'elle n'était pas de souche indienne...

Voilà ce qu'on peut lire dans les médias occidentaux depuis vingt-quatre heures : la cathophobie bobo se donne libre cours.

Elle repose sur la méconnaissance du christianisme  (l'amour du Christ pris pour du sadisme).

Mais elle s'abreuve à des sources étranges, voire nauséabondes. Car ces "critiques" envers la sainte de Calcutta viennent en droite ligne... du RSS, le Rashtryia Swayamsevak Sangh ("ligue nationale-patriotique"), organisation de masse que les politologues qualifient pudiquement de "matrice du nationalisme hindou" - alors qu'il s'agit d'un mouvement identitaire racialiste, qui reprochait essentiellement à Mère Teresa d'avoir eu la nationalité indienne... sans être de souche ethnique indienne.

Considéré par les experts comme un "fascisme néo-hindouiste", le RSS devrait scandaliser jusqu'à l'os les moralistes de la presse occidentale : il théorise depuis 1925 l'incommunicabilité culturelle entre ethnies, et son aile paramilitaire a commis des pogroms de chrétiens et de musulmans (ainsi que l'assassinat de Gandhi) ; ce qui a permis aux adversaires du RSS de le comparer avec certaines idéologies européennes des années 1930, parallèle que le fondateur de cette ligue - Keshav Baliram Hedgewar - ne récusait d'ailleurs pas à l'époque.

Comment des journalistes occidentaux - notamment français - peuvent-ils reproduire des fragments de campagnes pareilles ? Parce qu'ils ne les connaissent pas de première main mais par le relais de journalistes libéraux indiens, qui les ont reproduits sans indiquer leur origine...

Les journalistes occidentaux ne ressentent pas le besoin de vérifier ; leur priorité est ailleurs. Comme le soulignait un autre journaliste occidental, Carl Langelier, qui, lui, était allé à Calcutta voir Mère Teresa : "ses détracteurs lui auraient reproché son action quoi qu'elle ait fait."

Quant à Mère Teresa, sa priorité à elle était l'effroyable misère de l'Inde : misère qui ne semble pas préoccuper beaucoup les journalistes libéraux indiens, relais des calomnies du RSS.

 

ps /  L'emprise du RSS doit néanmoins être relativisée : la canonisation de mère Teresa a été saluée à Calcutta par une explosion de joie populaire. Question de castes ?

 

 

 

mère teresa,inde

 Fanion  des jeunesses identitaires indiennes christophobes

 

09:53 Publié dans Eglises, Idées | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : mère teresa, inde

Commentaires

Nationalistes hindous ....

> Juste une précision: n'entendons-nous pas vanter, en Occident, la tolérance intrinsèque du polythéisme?
Mais l'hindouisme n'est-il pas, aussi, polythéiste?........

Albert E.


[ PP à Albert E.
- Exactement. Cf aussi les ratonnades de Rohyngias musulmans par les nationaux-bouddhistes fanatiques en Birmanie...
- L'idée absurde d'une "tolérance intrinsèque au polythéisme" est l'un des axiomes de la sous-culture contemporaine, des bobos végans aux néo-droitiers païens. Pour soutenir une idée pareille, il faut n'avoir aucune notion des sociétés européennes antiques. Ni précolombiennes, etc. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Albert E. / | 04/09/2016

PLUS SIMPLE

> Alors qu'il y a beaucoup plus simple pour anathèmiser Mère Teresa: l'avortement et la communion dans la main, du pain béni pour nos journalistes !

RH


[ PPà RH :
- Pas si béni que ça pour eux... Comment qualifier de "conservatrice" la critique de l'IVG, alors que l'IVG est institutionnelle - voire sacralisée - partout aujourd'hui ? C'est ce que j'ai souligné tout à l'heure au journal de LCI.
- Quant à la communion dans la main... Ne surestimons pas les médias ! le sujet est bien trop pointu pour eux. ]

réponse au commentaire

Écrit par : RH / | 04/09/2016

ABJECTE

> Abjecte gauche québécoise : http://psyced.umontreal.ca/departement/nouvelles-evenements/mere-teresa-tout-sauf-une-sainte-4204/
______

Écrit par : Réal / | 04/09/2016

> et la riposte pro-Teresa de Carl Langelier, québécois lui aussi:
http://quebec.huffingtonpost.ca/carl-langelier/la-sainte-crucifiee_b_2774960.html
______

Écrit par : Réal / | 04/09/2016

SECTARISME

> Donc le HuffPost "France" (?) ne tient pas compte de ce qu'a écrit dans le HuffPost Québec un confrère qui, lui, a enquêté à Kolkata et sans préjugé ! Sectarisme parigot-mondain.
______

Écrit par : S. Reymondon / | 04/09/2016

RENAUD

> A taper ou copier-coller dans votre moteur de recherche :
Renaud tatouage résurrection
Il y a surtout le Huffington Post qui n'en parle pas. Mère Teresa est tellement plus intéressante.

Yann


[ PP à Yann - Vous voulez dire : calomnier Mère Teresa... ]

réponse au commentaire

Écrit par : Yann / | 05/09/2016

LES JÉSUITES

La réplique de la revue des jésuites aux États-Unis aux critiques de Mère Teresa est vraiment savoureuse :
http://americamagazine.org/content/all-things/jesus-visits-town-trailing-controversy
______

Écrit par : François Sarrazin / | 06/09/2016

RENAUD

> Oui, Patrice, bien sûr. Désolé de n'avoir su être plus explicite. Mère Teresa est plus facile à dégommer que Renaud dont ils ne savent pas par quel bout prendre la "résurrection". Les lecteurs de ce site connaissent certainement mieux Renaud que Mère Teresa, alors on va au plus facile.
Maintenant en ce qui concerne Renaud, j'ai été sidéré.
Je suis en train de me dire qu'il se libérait d'un personnage qu'il avait construit et entretenu, mais qui serait allé plus loin que sa nature authentique. Trop loin, d'où ses dépressions, son alcoolisme. Maintenant il lui faut affronter "l'étonnement" de ses amis anars. C'est un rétablissement de gymnaste olympique auquel il se livre. Je le crois sincère, même s'il restera Renaud gouailleur et provocateur.
J'espère ne pas me tromper.
Voilà c'était la minute people du blog.
______

Écrit par : Yann / | 06/09/2016

@ PP (dans PP à Albert E)

> Vous voulez dire 'L'idée absurde d'une "intolérance intrinsèque au monothéisme" est l'un des axiomes de la sous-culture contemporaine...'

MG


[ PP à MG - Merci de m'avoir signalé mon lapsus. Je voulais dire : "l'idée absurde d'une tolérance intrinsèque au POLYthéisme". Car c'est bien ça le dogme officiel depuis trente ans au moins. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Michel de Guibert / | 09/09/2016

@ PP

> Oui, dogme officiel à deux versants : la supposée intolérance intrinsèque au monothéisme et la supposée tolérance intrinsèque au polythéisme...
______

Écrit par : Michel de Guibert / | 10/09/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.