Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/07/2016

Rapport Irak à Londres... Guerre froide de l'OTAN...

07-bases-otan.jpg

Jamais la nullité géostratégique de l'UE n'aura été plus flagrante :


 

 

Le rapport Chilcot juste après le Brexit : tableau d'une classe politique européenne délirante ! Délire actuel sur "l'idéal européen menacé". Délire ancien [1] sur Saddam Hussein... 

 

"Très attendu" par la presse londonienne, lancé en 2009 par Gordon Brown, mais retardé de 2010 à 2014 par les manoeuvres dilatoires de... David Cameron, ce rapport couvre douze volumes. Il synthétise sept années d'enquête : non seulement sur les coulisses de l'intervention britannique aux côtés des armées US lors de l'invasion de l'Irak en 2003, mais sur la politique du Foreign Office et de Downing street de 2001 à 2009. Le rapport conclut de manière officielle que : 1. Tony Blair a menti au peuple sur la dangerosité de Saddam Hussein et ses (inexistantes) armes de destruction massive ; 2. "l'action militaire n'était pas le dernier recours" ; 3. Blair avait écrit à George W. Bush en 2002 pour l'assurer de son soutien opérationnel "quoi qu'il arrive", ce qui rend suspectes ses véritables raisons d'engager la Grande-Bretagne dans cette guerre.

On connaît les effets de l'invasion anglo-américaine de 2003 : le chaos permanent en Irak,  la déstabilisation du Proche-Orient tout entier, l'explosion du terrorisme jihadiste, puis l'internationalisation de celui-ci et son extension à l'Europe.

Commentaire de l'indépendantiste écossais Alex Salmond : "Qui est responsable ? La réponse est sans aucun doute : Tony Blair. Il faut désormais réfléchir aux conséquences politiques et judiciaires appropriées pour les responsables."

Même analyse chez Jeremy Corbyn, leader du parti travailliste : "Le Parlement a été induit en erreur, et les responsables devront en assumer les conséquences."

 

Mais l'affaire d'Irak n'est qu'un exemple. Un engrenage encore pire se met actuellement en place, comme le montre la réunion de l'OTAN  à Varsovie demain et après-demain. Ordre du jour : a) aggraver la tension militaire avec la Russie en activant les "nouveaux plans de défense secrets" et le système "anti-missiles" US [2] ; b) assurer le "soutien indéfectible de l'OTAN" au régime de Kiev, qui ne se cache pas de souhaiter une guerre Est-Ouest ; c) impliquer l'UE en tant que telle dans ce dispositif offensif : "faire évoluer la relation", comme dit Jens Stoltenberg, pion européen de Washington à la tête de l'OTAN.

Tout ceci repose sur des mensonges en série, le dernier d'entre eux consistant à dire que "le renforcement offensif de l'OTAN en Europe répond au renforcement militaire russe à Kaliningrad"... alors que c'est chronologiquement l'inverse.

Cet inquiétant processus s'est enclenché dès l'après-1991, quand Bill Clinton a trahi l'engagement qu'il avait pris auprès de Boris Eltsine. Puisque la Russie venait de dissoudre sa propre alliance militaire (le "pacte de Varsovie"), les Etats-Unis promettaient de ne pas rapprocher l'OTAN des frontières russes... C'est pourtant ce qu'ils allaient faire avant même qu'Eltsine quitte le pouvoir (1999) : et c'est ainsi que fut fabriquée la nouvelle guerre froide. Pour quelle raison ? Comme disait Clinton : "it's the economy, stupid !"

 

_______________

[1]  Délire encore actuel dans le cas de Tony Blair, qui vient de dire à propos de l'invasion de l'Irak : "Si c'était à refaire, je le referais... Le monde est meilleur et plus sûr depuis le renversement de Saddam."

[2]   auquel Paris vient de se rallier sans conditions, alors qu'il s'agit d'une dangereuse ingérence américaine sur le continent européen.

 

Commentaires

U.S.

> En signant le traité de Munich, Daladier et Chamberlain avaient omis de lire 'Mein Kampf'. Pareillement, George W. Bush et Tony Blair (Sarkozy et Hollande aussi) ne semblent pas avoir lu le Coran. S'ils l'avaient lu, ils auraient compris que le régime démocratique est incompatible avec l'islam.
De plus, il faut se rappeler que Jean Monnet, père de l'Europe, était l'homme de Washington ("il faut détruire de Gaulle", aurait-t-il dit). Tous les pays de la CEE font donc partie de l'OTAN, ce qui les amène aux frontières de la Russie. D'où la réaction de Poutine. C'est, en somme, la mise en œuvre de la fameuse doctrine de Monroe (lequel fut président US au XIXe siècle). Nous aurions peut-être là, "in a nutshell", l'explication de bien des événements actuels.
______

Écrit par : P. Jean-Claude Alleaume / | 07/07/2016

DONNER À PENSER

> Peut-être vais-je sembler un peu optimiste, voire un peu naïf, mais l'effet du rapport Chilcot n'est peut-être pas simplement anecdotique : il confirme officiellement ce qui se disait ici et là depuis 2003. Cela pourrait donner à penser aux dirigeants de différents pays européens quant au suivisme aveugle à l'égard de la politique aventureuse de l'OTAN... si toutefois ils veulent bien se donner la peine de penser.
______

Écrit par : Sven Laval / | 07/07/2016

LOGIQUE À LA BUSH

> Je viens de voir le doc d'Arte sur le retour de la guerre froide (visible en arte+7). Il est bon et montre bien la vassalisation de l'UE par les USA (OTAN mais aussi TV....).
Il est clair, quand on y écoute le responsable de l'OTAN et l'ambassadeur US auprès de l'OTAN, que ces derniers veulent la guerre et sont dans une logique à la Bush (avec ses soi-disant guerres préventives).
Je crois qu'il devient urgent de se débarrasser des USA, du moins de leurs politique.
______

Écrit par : VF / | 07/07/2016

PATTON

> La dernière remarque de M. Sven Laval me ramène à l'esprit ce que dit, un jour, le général George Patton (3e armée américaine en 1944) : "When everybody thinks alike, somebody is not thinking" -- quand tout le monde pense la même chose, c'est que quelqu'un ne réfléchit pas.
______

Écrit par : P. Jean-Claude Alleaume / | 07/07/2016

PROVOCATION

> Un sommet de l'OTAN dans les locaux mêmes où le pacte de Varsovie a vu le jour.
Provocation ?
______

Écrit par : Feld / | 08/07/2016

ENJOY

> Qu'en pense Enjoy Phénix ?
Ne pourrait-elle être nommée conseillère du président de la République ?
______

Écrit par : E Levavasseur / | 08/07/2016

PROVOCATEURS UKRAINIENS

> En 1939, un commando allemand revêtu d'uniformes polonais a attaqué un poste frontière allemand. Début de la IIe Guerre mondiale.
Il suffirait que des excités ukrainiens de Svoboda ou Pravy Sektor refassent le coup, à la frontière polonaise, par exemple, ce pays ayant pour des raisons historiques compréhensibles, les nerfs à fleur de peau à propos de la Russie, pour que survienne la catastrophe.
______

Écrit par : Pierre Huet / | 08/07/2016

@ P Huet

> Et après, Himmler a fait fusiller discrètement les membres de ce commando pour qu'ils ne parlent pas.
Charmant.

EL


[ PP à EL - Le chef du commando s'appelait Naujocks, si mes souvenirs sont exacts ? ]

réponse au commentaire

Écrit par : E Levavasseur / | 08/07/2016

> Wiki machin indique une mort en 1966 et qu'il fut interrogé au procès de Nuremberg.
______

Écrit par : VF / | 08/07/2016

VILLEPIN

> Jacques Chirac et Dominique de Villepin ont été plus lucides à l'époque :
« L'option de la guerre peut apparaître a priori la plus rapide. Mais n'oublions pas qu'après avoir gagné la guerre, il faut construire la paix. Et ne nous voilons pas la face : cela sera long et difficile, car il faudra préserver l'unité de l'Irak, rétablir de manière durable la stabilité dans un pays et une région durement affectés par l'intrusion de la force. (...)
Et c'est un vieux pays, la France, d'un vieux continent comme le mien, l'Europe, qui vous le dit aujourd'hui, qui a connu les guerres, l'occupation, la barbarie... »
(Discours au Conseil de sécurité des Nations unies le 14 février 2003)
______

Écrit par : Michel de Guibert / | 08/07/2016

SIDÉRANT

> Choisir de réunir un sommet de l'OTAN dans les locaux mêmes où le pacte de Varsovie a vu le jour est sidérant de provocation, l'intention de faire le parallèle avec Hitler faisant signer l'armistice dans le même wagon où Foch avait signé les allemands en 18 !
Implicitement c'est essayer de faire désigner la Russie comme le mal !
Mais c'est explicitement reconnaître que c'est l'industrie de l'armement qui dirige l'OTAN.
Quant à la Pologne elle reçoit moult subsides de l'UE pour acheter... quantité de matériel de guerre américain.
Et après on s'étonne que certains veuillent une sortie de l'Europe.
______

Écrit par : franz / | 09/07/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.