Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/07/2016

JMJ : les jeunes catholiques adhèrent aux idées du pape

pape françois

...notamment en économie et en écologie :


 

Selon l'enquête de la Conférence des évêques de France et de La Vie à la veille des JMJ, 85 % des jeunes catholiques adhèrent aux analyses du pape François sur les questions socio-économiques et 73% à ses positions en écologie, alors qu'ils ne sont que 70% à suivre l'Eglise sur les questions de sexualité.

Au sujet de la personne même du pape, et de ses idées, seuls 3% se disent réticents !

L'adhésion des jeunes à la "révolution" du pape François paraît donc établie. C'est à rapprocher du fait qu'un tiers de ces jeunes catholiques déclarent ne pas se reconnaître dans la catégorisation "droite-gauche" : ce qui relativise l'idée médiatique selon laquelle la jeunesse catho serait "de droite ou d'extrême droite". Quant à ceux qui acceptent (par empreinte parentale) le label "droite" ou "extrême droite", ils font néanmoins partie des 85% et 73% d'adhérents à l'écologie intégrale et à l'économie bergogliennes, incompatibles avec l'idéologie LR ou FN... Ils ne sont donc pas vraiment de droite : en tout cas, pas au sens (économique) que souhaiteraient les chantres du libéral-conservatisme.

Rapprochons cela des données du sondage sur l'origine sociale des jeunes jmjistes : 71% viennent des classes moyennes ou supérieures. Les jmistes français ne sont donc que partiellement représentatifs de la sociologie de leur pays, contrairement à ceux d'autres nationalités ; ça confirme le rétrécissement du socle du catholicisme hexagonal, souvent évoqué dans notre blog et désormais établi par l'enquête de la CEF... Mais d'après le sondage ces enfants de la bourgeoisie semblent échapper - sur un point crucial - au formatage de milieu, puisqu'ils suivent François sur des positions incompatibles avec le système économique et financier contemporain.

Ces positions étaient déjà (en gros) celles  de Benoît XVI. Et de Jean-Paul II... Mais à l'époque du pape polonais, les étudiants catholiques étaient persuadés que Centesimus Annus était une encyclique libérale, et que le casino financier qui se mettait en place (et où ils allaient faire carrière) était compatible avec le catholicisme ; je me souviens d'un débat pénible - sous cet angle - avec le groupe catho de Sciences Po Paris, en 1995... Or les jeunes catholiques d'aujourd'hui paraissent libérés de cette idéologie de leurs aînés, si l'on en croit le sondage. Qu'est-il arrivé entre temps ? le pape François ! Cet homme a le génie de rendre les choix clairs et incontournables.

 

Commentaires

ESPÉRANCE

> Je ne peux que souscrire à votre analyse, le formatage de milieu ne prend pas ou peu sur notre jeunesse, les lignes bougent. fini le temps des années 80 ou l'on nous apprenait à cracher sur "le crypto-marxiste CCFD"...
Que nos jeunes vivent des JMJ hors norme et à contre courant comme Francois nous appelle. Parent d'une JMJiste qui va partir avec l'Arche, je mets bcp d'espérance dans cette jeunesse.
______

Écrit par : Tangui / | 08/07/2016

DÉSINFORMATEURS

> Sur un autre site au nom d'immobilier, ils se vantent que le sondage rappelle bien que les jeunes cathos sont de droite et que le sujet qui les touche le plus sont bien sur l'avortement et le mariage pour tous....
______

Écrit par : VF / | 08/07/2016

> "Plus que rigides, crânes de silex, complètement vides y'a pas d'complexe..."
(Les Frères Jacques, 'Guignol polka')
______

Écrit par : Felioza / | 08/07/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.