Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/07/2016

"Après le Brexit", perspectives pour l'Europe

Analyse par Henri Hude et une équipe de jeunes, en dix points :

http://www.henrihude.fr/approfondir/theme1/442-apres-le-b...

europe,brexit,états-unis


-

10:12 Publié dans Europe, USA | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : europe, brexit, états-unis

Commentaires

OPTIMISME

> Intéressant et excellent à 90 %.
Mais un peu trop optimiste :
- quant aux motivations de géopolitique financière de "patriotes de la City" imaginaires ou ne ressemblant à rien de connu,
- et quant à d'hypothétiques "capitalistes et néanmoins justes".
Car si "justes" il y a, c'est autre chose que des "capitalistes", le propre du capitaliste étant de ne rien laisser interférer (notamment pas la "justice") avec la rentabilité du capital ! Demandez à un capitaliste "juste" ce qu'il pense de la taxe Tobin ou des paradis fiscaux, vous le verrez soudain moins "juste". Pourtant la taxe Tobin ou la lutte contre les paradis fiscaux ne seraient pas très révolutionnaires.
Je trouve aussi que l'auteur condamne un peu vite les "révolutionnaires" en les assimilant à des "extrémistes" (sans doute d'extrême droite). Mettre en cause le système économique et financier actuel ne peut être que révolutionnaire. Il est inamendable de l'intérieur. 'Laudato Si' prône "une révolution culturelle courageuse", comme on le dit souvent sur ce blog.
______

Écrit par : vianney belleau / | 05/07/2016

POSITIF

> Article de fond positif. Belle tentative pour synthétiser (thèse - antithèse - synthèse) les cent dernières années de l'Europe et dépasser le stade actuel. "Détruire la destruction" : très bonne formule, fructueuse.
______

Écrit par : a. ancelin / | 05/07/2016

UNMAKING ENGLAND

> Sur les motifs de vote des populations, les commentaires et analyses pèchent parfois par excès de généralité.
Ça m'avait frappé, par exemple, lors de le consultation populaire en Suisse au sujet des travailleurs étrangers. On avait honni la xénophobie des affreux Suisses, en oubliant de mentionner que la proportion des travailleurs étrangers en Suisse était déjà plusieurs fois supérieure à ce qu'elle est en France par exemple.
De même sur la question de l'immigration, de son poids dans le vote en faveur du Brexit et peut-être aussi, de pourquoi l'Angleterre a voté différemment de l'Ecosse ou l'Irlande. Parce que les Anglais seraient naturellement plus racistes ou frileux ? Ça reste à prouver. C'est peut-être parce qu'ils vivent une réalité très différente de leurs voisins.
A lire sur ce sujet cet article détaillé et frappant: http://www.theamericanconservative.com/articles/unmaking-england/
______

Écrit par : Luc / | 05/07/2016

LE SIXIÈMEMENT

> J'adhère à son Dixièmement, et je souhaite le Sixièmement, mais celui-ci est il possible?
1-Le problème principal, c'est la soumission de l'Europe à un empire extérieur.
Si le Brexit à un avantage presque métaphysique, montrer qu'un processus peut être réversible, il ne résoud pas la question de l'Empire Nord-Atlantique, matérialisé par l'OTAN qui aurait du être dissout en même temps que le pacte de Varsovie. Il ne semble pas que le Royaume actuellement Uni veuille en sortir.
2-Dans cette perspective, l'UE est un sujet presque secondaire. Elle a pour but de d'empêcher les pays d'Europe d'avoir des politiques indépendantes en liant ensemble des nations aux intérêts disparates.. Il est peu probable que le Brexit change ceci. Du reste "la Construction Européenne" à été soutenue par les USA agissant par deux agents l'un sans principes politiques, frappé d'indignité nationale en 1944 puis blanchi grâce à on ne sait quels appuis, et l'autre, homme d'argent et d'influence à la vie privée peu édifiante.
Le geste le plus fort que pourrait faire une nation d'Europe serait donc de mettre le Traité de l'Atlantique Nord au panier. On n'en est pas là.
______

Écrit par : Pierre Huet / | 05/07/2016

PLUS COURT

> J'ai retrouvé ceci, qui a le mérite d'être aussi clair et plus court que Le Grand Echiquier de Zbigniew Brzezinski :
https://www.youtube.com/watch?v=u1a0FD6iiek
______

Écrit par : Pierre Huet / | 05/07/2016

PAS QUALIFIÉ

> renvoyer dos à dos libéralisme et communisme avec des équations du genre banquier = pourri est grotesque est disqualifie les intellectuels qui se prétendent chrétiens car c'est une distorsion de la doctrine sociale de l'Eglise (dont je suis sans doute ni plus ni moins qualifié que vous pour parler).

ab


[ PP à AB - Vous n'êtes visiblement pas qualifié : sinon vous sauriez (ainsi que votre petit milieu) que le renvoi dos à dos du libéralisme et du socialisme d'Etat est constant depuis la première encyclique sociale. Informez-vous au lieu d'agresser. Et essayez d'avoir le courage de signer ce que vous écrivez. ]

réponse au commentaire

Écrit par : ab / | 12/07/2016

LORDON

> L'analyse de M. le professeur Frédéric Lordon, à rapprocher des premièrement, septièmement, huitièmement, neuvièmement (entre autres !):
http://blog.mondediplo.net/2016-07-06-Post-referendum-oligarchie-triste
______

Écrit par : Aventin / | 13/07/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.