Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/05/2016

Saint-Siège : le pape reçoit le grand imam d'Al-Azhar

or160523123304_24101-600x400.jpg

Reçu hier par le pape François, Ahmed el-Tayeb, grand imam d'Al-Azhar au Caire, a accordé un entretien à L'Osservatore Romano et à Radio Vatican : c'est à lire  ici


 -

Commentaires

1956-2016 ?

> Je suis absolument désolé, mais là je ne marche pas.
Mahomet a été violent.
Le Coran exalte clairement la violence dès la période Médinoise.
L'islam s'est répandu par l'épée dans les siècles qui ont suivi.
Aujourd'hui, dans les pays du proche orient, lorsqu'un musulman frappe à la porte d'une église pour se faire baptisé, on le dissuade par peur de représailles.
Je viens de lire le témoignage d'un musulman érudit (Mark A. Gabriel, qui s'est converti plus tard) qui a été mis en prison, torturé, et échappé de peu à la mort car en tant qu'enseignant d'Al-Azhar il faisait réfléchir ses élèves plutôt que de d'admettre le renoncement à la raison ("ne cherche pas à comprendre, Allah sait ce qu'il fait") qui règne dans cet enseignement.
Les musulmans qui se convertissent même en Europe sont très souvent menacés physiquement par leur propre famille.
...
Alors je ne croirais à la sincérité de cette démarche que lorsque toute cette violence sera clairement condamnée et combattue par Al-Azhar, et les sources qui la justifient clairement retirées du corpus de l'islam authentique.

Ludovic


[ PP à L.
- Personne ne vous demande de "marcher" !
Une rencontre de diplomatie inter-religieuse a eu lieu au Vatican, point-barre. Restons calmes.
L'imam d'Al-Azhar affirme patronner une campagne scolaire anti-jihadiste avec interprétation non-violente des textes. C'est déjà ça. On ne pouvait pas attendre de lui qu'il déclare que l'islam est une fausse révélation...
Tout ce qui peut obliger ces interlocuteurs à prendre des engagements (même insincères) est bon en soi sur le plan international.
On peut aussi refuser de discuter.
On peut demander au pape d'arrêter de jouer un rôle de pacificateur et de cesser d'obtenir des déclarations pacifistes de gens qu'il rencontre...
Mais je ne vois pas à quoi ça mènerait.
Envoyer les paras en Egypte, on a déjà essayé. En 1956... ]

réponse au commentaire
réponse au commentaire

Écrit par : Ludovic / | 27/05/2016

"DESERT STORM 2, LE RETOUR"

> Je voudrais bien savoir ce que proposent nos farouches intraitables éradicateurs d'islam.
La neuvième croisade ?
Une nouvelle opération 'Desert Storm' ? ("le retour") ?
"Un tapis de bombes" comme dit Trump ? mais alors avec beaucoup beaucoup de bombes parce qu'il leur faudra tout raser d'Ankara à Rabat ?
Si les énervés pouvaient renoncer à ce discours surgelé servi en toute occasion (et allons-y pour "la taqyia", et allons-y pour le coran qu'est trop méchant etc etc)... Faire des moulinets avec leur sabre de bois ne changera rien aux réalités.
Et surtout, surtout, s'ils voulaient bien revenir à un minimum de décence envers le successeur de saint Pierre...
______

Écrit par : Balian d'Ibelin / | 27/05/2016

Cher Patrice

> Merci pour votre réponse mais où voyez vous que je demande une solution violente ou meme au pape de ne pas dialoguer ?!? C'est très bien que le pape dialogue. Je demande seulement la vérité du dialogue de la part de son interlocuteur.

Ludovic


[ PP à Ludovic - Pardonnez-moi cet amalgame, gratuit à votre égard !
Mais pas gratuit à l'égard d'autres... Si on ferme la porte à tout dialogue diplomatique (comme ils semblent l'exiger), on s'enferme dans l'idée de l'affrontement façon Huntington. Et alors ? et alors c'est l'issue Trump : "Drop the Big One and that'll be OK !"
______

Écrit par : Ludovic / | 27/05/2016

TESTOSTÉRONE

> On a l'impression que chez les imprécateurs haïr l'islam est une nouvelle religion avec plus de testostérone.
______

Écrit par : michel-andré / | 27/05/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.