24/10/2011

Le document antilibéral du Saint-Siège intéresse les médias - Il parlera aux jeunes indignés, estiment-ils

catholiques,la crise,vatican,christianisme,indignés

< Le cardinal Peter Kodwo Appiah Turkson (Ghana), président du Conseil pontifical Justice & paix.



Ce document devrait trouver écho chez les "indignés" du monde entier qui protestent contre les dérives du système économique actuel, commentent les médias :


 

Ils pointent les passages du document qui les frappent. Par exemple : "La crise a révélé des attitudes d'égoïsme, de cupidité collective et d'accaparement des biens sur une vaste échelle"... "Si aucun remède n'est apporté aux différentes formes d'injustice, les effets négatifs qui s'en suivront au plan social, politique et économique seront de nature à engendrer un climat d'hostilité croissante et même de violence, jusqu'à miner les bases mêmes des institutions démocratiques, celles qui sont également considérées comme les plus solides et les plus sûres"...

Le Saint-Siège, notent les médias, appelle à la création d'une juridiction universelle chargée de guider les politiques et décisions économiques. Citation du document : "En matière économique et financière, les difficultés plus importantes proviennent de l'absence d'un ensemble efficace de structures capable de garantir, en plus d'un système de gouvernance, un système de gouvernement de l'économie et de la finance internationale."

A la conférence de presse, les journalistes ont demandé au cardinal Peter Turkson, président du Conseil pontifical (et adversaire de Monsanto par ailleurs) si ce document allait être repris par les Indignés. Réponse  du cardinal : "Les gens à Wall Street doivent s'asseoir et réfléchir avec discernement pour savoir si leur gestion actuelle des finances mondiales sert les intérêts de l'humanité et l'intérêt général."