Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/07/2022

Liturgie : l'essentiel pour les catholiques, très au-dessus de leurs conflits d'opinions

catholiques

La paix des coeurs et des esprits... Ma dernière chronique de la saison à Radio Espérance (Auvergne Rhône-Alpes) :


<< Parlons d’un sujet essentiel pour les catholiques. Il est traité de façon simple et claire par un professeur de séminaire à Rennes, le P. Hébert, dans le numéro d’été de la Nouvelle Revue Théologique qui vient de paraître : il s’agit de la réforme liturgique, mise en œuvre dans l’Eglise depuis l’intuition initiale de St Pie X et les premières réformes de Pie XII, pour prendre forme avec St Paul VI et la constitution de 1963 de Vatican II Sacrosanctum Concilium. L’idée de ce travail plus que centenaire du Magistère de l’Eglise, c’est de revivifier le sens de la liturgie en renouant avec la vision qu’en avaient les Pères des premiers siècles : la liturgie est une action de Dieu pour aider son peuple, avant d’être une action des hommes pour honorer leur Dieu. Comme le dira le cardinal Ratzinger en 2001 dans son livre L’esprit de la liturgie, “à travers l'action liturgique c'est la puissance de Dieu qui vient nous transformer”. Comme le disait St Jean-Paul II rendant hommage à la réforme issue de Vatican II, “la liturgie a pour tâche de nous ramener inlassablement sur le chemin pascal ouvert par le Christ”. Et comme le rappelait Mgr Jenny, alors archevêque de Cambrai, “la liturgie, c’est Jésus qui passe au milieu des siens et continue son œuvre rédemptrice”.

La messe issue du concile Vatican II “est un retour au sens premier de la liturgie telles que la célébraient les chrétiens des premiers siècles. D’où les principales prières eucharistiques qui renvoient à des anaphores antiques ; d’où les nouvelles oraisons et préfaces inspirées pour beaucoup des Pères de l’Eglise ; et d’où la redécouverte de la concélébration, du geste de paix, de la prière universelle”, souligne la Nouvelle Revue Théologique. Ainsi la liturgie ouvre chacun à l’action eucharistique du Christ en lui : action toujours nouvelle. Elle ouvre chacun à l’action en lui de la Parole divine : action toujours nouvelle… C’est ce que nous propose le rite romain de la messe, et ce qui transcende de très loin les divergences d'opinion manifestées parmi les catholiques français. L’action du Christ à travers la liturgie est infinie et indicible, elle n’est pas prisonnière de coutumes humaines. Elle est infiniment plus importante que nos goûts de tendance culturelle ou de milieu social... Si nous méditons cela, nous voyons l’essentiel, et la paix régnera dans les esprits.  >>

 

 

R E 2.jpg

10:55 Publié dans Liturgie | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : catholiques

Commentaires

'DESIDERIO DESIDERAVI'

> Dans le même sens, il faut lire et méditer la lettre apostolique Desiderio Deisderavi sur la formation liturgique du Peuple de Dieu du Pape François qui a été publiée le 29 juin dernier.
Un texte essentiel qui s'ouvre par cette parole de Jésus au soir de la Cène : "J'ai désiré d'un grand désir manger cette Pâque avec vous avant de souffrir" (Lc 22,15).
https://www.vatican.va/content/francesco/fr/apost_letters/documents/20220629-lettera-ap-desiderio-desideravi.html
https://eglise.catholique.fr/vatican/messages-du-saint-pere/528025-lettre-apostolique-desiderio-desideravi/
______

Écrit par : Michel de Guibert / | 04/07/2022

LE LIEU DE LA RENCONTRE

> Le Sacrement va donc enfin opérer ce qu'il signifie depuis des millénaires : l'unité du peuple de Dieu dans le Christ ?

Je viens de me plonger dans Desiderio desideravi. https://www.vatican.va/content/francesco/fr/apost_letters/documents/20220629-lettera-ap-desiderio-desideravi.html#_ftnref17

J'y trouve de belles perspectives d'espérance pour l'Église. Une liturgie qui n'est ni un formalisme facile derrière lequel on se cache pour ne pas voir le fond de la religion ; ni un festival de création libre qui serait une expression chrétienne du syncrétisme. Au contraire, la liturgie est le lieu de la rencontre de Dieu dans toute la plénitude de son être avec son peuple et tout ce qui le compose.
______

Écrit par : Cyril B / | 04/07/2022

LA LETTRE SUR LA LITURGIE

> Bel article sur la lettre apostolique du 29 juin dernier, du pape François sur la liturgie "Desiderio Desideravi" : «J’ai désiré d’un grand désir».

https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2022-06/francois-lettre-apostolique-j-ai-desire-d-un-grand-desir.html

Extraits :
"Un an après la publication du Motu proprio Traditionis Custodes, François invite les fidèles à redécouvrir la beauté de la liturgie, notamment à travers la formation" :

«Abandonnons nos polémiques pour écouter ensemble ce que l’Esprit dit à l’Eglise. Sauvegardons notre communion. Continuons à nous émerveiller de la beauté de la liturgie»

«Nous n’avons pas besoin d’un vague souvenir de la dernière Cène: nous avons besoin d’être présents à ce repas»

«Je voudrais que la beauté de la célébration chrétienne et ses conséquences nécessaires dans la vie de l’Église ne soient pas défigurées par une compréhension superficielle et réductrice de sa valeur ou, pire encore, par son instrumentalisation au service d’une vision idéologique, quelle qu’elle soit.»
______

Écrit par : Isabelle Meyer / | 05/07/2022

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.