Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/12/2021

Le passe vaccinal, le passeport et le permis de conduire

passe vacc.jpg

Les contestataires anti-passe sanitaire, puis vaccinal, n'avouent pas souvent le fond de leur pensée. Pourquoi ? Ma chronique à Radio Présence (Toulouse - Midi pyrénéen) et Radio Fidélité Mayenne :


<<  Dommage de finir l’année en parlant une fois de plus de l’épidémie, sujet qui nous rend claustrophobes depuis deux ans alors que le bout du tunnel n’est pas encore en vue : mais avec les annonces gouvernementales de lundi soir (et les débats aussitôt redéclenchés), une fois de plus il faut aborder la question.

Quelle question ? Eh bien justement : celle du bien-fondé de ces débats sur le sanitaire, débats qui donnent l’impression de tourner en rond. Pourquoi cette impression ? Parce qu’une partie des débatteurs ne disent pas ce qu’ils pensent vraiment, au fond. Aujourd’hui ils en sont à protester contre le futur “passe vaccinal” qu’il faudra montrer en janvier ; pour entrer dans les cinémas ou les centres sportifs, on devra désormais prouver que l’on est complètement vacciné. Beaucoup attaquent ce nouveau passe en tant qu’obligation vaccinale déguisée... Or la plupart de ceux qui s’y opposent n’en critiquent que l’aspect “obligation” : ils reconnaissent par ailleurs l’utilité des vaccins contre le Covid, suivant ainsi l’avis quasi-unanime du monde médical. Mais puisque ces opposants admettent que le vaccin est la seule arme dont on dispose actuellement face à une épidémie mondiale ; puisque une course de vitesse est engagée aujourd’hui entre le virus et la vaccination ; puisque l'intérêt national est de gagner au vaccin la petite minorité des antivax obstinés… alors que pèse l’argument de la “liberté menacée”, invoqué ces jours-ci par la gauche mélenchonniste et la droite lepéniste ?

Réserver l’accès des stades ou des cinémas aux gens vaccinés, représente, oui, une certaine restriction de nos libertés. Mais ce n’est pas la seule : conduire une voiture est réservé aux titulaires du permis. Se dire citoyen français est réservé aux titulaires du passeport…

Vous me direz que justement, depuis peu, des voix s’élèvent contre le passeport ou le permis de conduire, jugés “discriminatoires”. C’est le point commun entre le passeport, le permis et le passe vaccinal ! Dans les trois cas c’est le ressort hyper-individualiste qui joue : le refus, de plus en plus répandu, de laisser l’Etat faire son travail de gardien du vivre-ensemble*. Le refus d’admettre que le passeport d’un citoyen de la République française montre qu'il n'est pas tout à fait la même chose qu’un citoyen d’ailleurs… Ou le refus d’admettre que l’existence du permis de conduire, papier réservant les routes à ceux qui savent piloter un véhicule, soit une sécurité pour les autres usagers de la voie publique : et c’est un peu la même chose pour le vaccin. Pensons aux autres !  >>

 

__________

*  Il le fait mal ?  Mais il est seul à pouvoir le faire.

 

 

logo_presence.jpg

fidelite_mayenne-9.png

 

 

11:35 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (24) | Tags : passe vaccinal

Commentaires

CHERCHER UN VACCIN CONTRE LA BÊTISE

> Détrompez-vous, Patrice, il demeure tout un courant antivax qui sévit notamment dans les milieux traditionalistes.
J'en connais un qui en est mort... et un autre qui est en réanimation...
Il manque encore un vaccin conte la bêtise !
______

Écrit par : Michel de Guibert / | 29/12/2021

VIDEO

> J'ai trouvé sur YouTube cette vidéo très intéressante qui résume assez bien ce que nous vivons collectivement en ce moment.
https://youtu.be/4BWY7gbw-Tk
______

Écrit par : Nicolas / | 29/12/2021

RAPPELONS-NOUS L'AGITATION
CONTRE LA CEINTURE DE SÉCURITÉ

> Quelqu'un m'a fait remarquer que l'on rejouait ce qui s'est passé quand la ceinture de sécurité a été rendue obligatoire dans les voitures il y a plus de 40 ans. Certains disaient à l'époque que cela ne servait à rien car on maîtrisait son volant (mais en fait quand il y a un accident, la pression de la vitesse est si forte que l'on ne peut pas y résister et que l'on prend son volant en pleine poitrine). D'autres faisaient remarquer (ce qui est vrai) que dans certains cas très particuliers, la ceinture de sécurité peut aggraver les dégâts aux personnes en cas d'accident. D'autres encore, au nom de liberté et de la tradition françaises, disaient qu'il ne fallait "brider" la jouissance que les Français éprouvaient en conduisant, même mal et vite !
Pourtant, la ceinture de sécurité (et d'autres dispositions) a contribué à inverser l'hécatombe de la mortalité routière (divisée par trois ou quatre alors de la circulation était multipliée par trois ou quatre).
______

Écrit par : B.H. / | 30/12/2021

COMMENT LES CATHOS-TRADIS
PARTICIPENT AU DÉLIRE ANTIVAX

> Je reçois des messages symptomatiques du grand gloubi-boulga mental actuel. Émanant de cathos tradis revendiqués ou de post-gauchistes, les uns et les autres reprennent les éléments de langage du délire antivax 2.0 (y compris la pose menaçante)... Inutile de dire qu'ici leurs messages ne passeront pas. Qu'ils aillent plutôt chez M. Zemmour : on les y attend.
______

Écrit par : PP / | 30/12/2021

DIVISION DANS LES FAMILLES

> Discussions à Noël très pénible autour du Covid et du fait de supprimer des droits à ceux n'ayant pas le passe vaccinal. Un frère prônait que ces passes était une atteinte aux libertés fondamentales, qu'en supprimant des droits, on faisait de la discrimination...On interdisait à des personnes de vivre comme les autres...
De mon côté, après avoir eu une discussion très intéressante avec un docteur, j'avoue que j'étais plutôt plus optimiste : j'avais craint en juillet que la mise en place des passes sanitaires créent un effet de résistance, puisque les personnes auraient compris qu'on les dirigeait en douceur vers une vaccination obligatoire.
Du coup, je craignais le fameux "esprit gaulois" de la résistance sans motif. Mais force est de constater que nos voisins européens, particulièrement l'Allemagne ou les Pays Bas, s'en tirent bien plus mal au point de devoir passer par beaucoup de contraintes dans cette Europe qui a de nouveau des frontières...
Mais les résultats sont là :
89% des Français en âge ont reçu leurs deux doses.
1/3 des Français en âge ont déjà reçu la dose de rappel.
La majorité des personnes en réanimation sont celles n'ayant pas été vaccinées.
Curieusement, pour une pessimiste avec des troubles entraînant des dépressions, je voyais le verre à moitié plein et cela m'avait fait du bien.
On peut s'interroger sur le fait qu'un président soit obligé de manipuler son peuple pour parvenir à ce résultat au lieu de dire la vérité. On peut s'interroger sur les discriminations pratiqués à l'égard des anti vaccin Covid. On peut s'interroger sur le fait qu'aucun politicien n'a de réponse permettant de préserver à la fois la sécurité de tous et la liberté de tous.
Quand j'ai demandé à mon frère s'il connaissait des politiques pouvant accomplir cela, (honnêteté envers ses citoyens et résultats pour ses citoyens) histoire que je vote pour quelqu'un au lieu de voter blanc, le débat a tourné court. (Et j'ai dû m'absenter histoire de ne pas montrer à quel point cela m'atteint.)
Cela m'a rassurée de lire cet article et j'aurais souhaité avoir lu ces arguments lors de cette soirée.
Ou peut-être ne pas aborder le COVID, ne pas chercher à avoir raison avec autant d'insistance au prix de mettre autrui mal à l'aise. Il faudra que je le mette en bonne résolution...

AL

[ PP à AL – Courage ! Continuez à ne pas vous laisser impressionner par la fureur fantasmatique des antivax. Au moins chez vous ça se passait en famille ; ailleurs ils en sont aux accusations délirantes contre les vaccinés, voire (ici ou là) aux menaces physiques et aux voies de fait. Les antivax ne sont pas tous fous*, mais tous les fous sont antivax.

* Leurs manipulateurs, eux, ne sont pas fous ; beaucoup sont tri-dosés et le cachent à leurs groupies. Quant à la manipulation, c'est (entre autres) le grand coup de filet de l'ultradroite sur les gilets jaunes et les ex-gauchistes déboussolés. Je vois des cas de fourvoiement navrants... ]

réponse au commentaire

Écrit par : A-L / | 30/12/2021

LES MENSONGES DU RÉGIME

> Ce rapprochement entre le passe vaccinal, le passeport et le permis de conduire est vrai dans les faits. Mais il n'est pas perçu, les contextes étant si différents! Le passeport et le permis font partie du paysage alors que le passe vaccinal s'invite au moment ou se développent des techniques de contrôle de nos moindres mouvements: téléphonie mobile, reconnaissance faciale, gestion de bases de données sans précédent! Et le tout sur fond de défiance créée par les mensonges et incohérences d'un régime qui ne cache que depuis peu son mépris pour son peuple.

PFH

[ PP à PFH – Parfaitement exact. Les lâchetés, incohérences et fourberies de la macronie fournissent un prétexte (en or) à l'agitation anti-médicale des imbéciles et des cinglés. ]

réponse au commentaire

Écrit par : PF Huet / | 30/12/2021

PASSE AU CLUB DE TIR

> Petit témoignage vécu. je fais parti d'un club de tir dont je suis un des dirigeants. je suis donc directeur de tir (je forme, contrôle et surveille les tireurs au cas ou...). De permanence un samedi en décembre dernier, je dois aussi veiller à ce que les tireurs aient leur passe vaccinal, obligatoire dans le cadre de cette pratique sportive. Et bien, un couple dont la femme est policière membre d'un service de renseignement, et lui ancien militaire, après m'avoir menti sur leur passe sanitaire (qu'ils n'avaient pas), est parti dans un délire anti-vaccin, complotiste etc. Cette charmante jeune femme m'a ensuite menacé de toute sortes de choses dans le cadre de son métier, tout en me traitant de tous les noms, je vous passe les détails. Ils sont trentenaires, à priori pas idiots mais aveugles et voulant en découdre. Et tu parles de comparaison discriminatoires, Patrice, mais dans le cas du tir, on y est en plein puisque la détention et l'utilisation d'armes à feu en France est soumise à un contrôle très strict et discriminatoire : par exemple, l'état de santé est pris en compte.
En attendant, j'espère que vous avez vécu un joyeux et saint Noël (en essayant d'éviter de parler du covid ou de Zemmour....). Que Dieu vous garde.

VF


[ PP à VF – Exemple caractéristique !
On peut parler d'imbéciles et de cinglés (ou d'hystériques) à propos de gens de ce genre. Pas des bonnes gens dupées par les réseaux sociaux...
Bonne année à toi, VF. ]

Réponse au commentaire

Écrit par : VF / | 31/12/2021

DISCUSSION

> Je vois quand même une différence entre le passe vaccinal et la ceinture de sécurité ou le permis de conduire. La ceinture et le permis protègent réellement les usagers de la route. Le passe vaccinal n'empêche pas les gens de contaminer et de se faire contaminer. Le test est plus efficace pour cela.
Si l'objectif est d'obliger les gens à se faire vacciner, le test est tout aussi motivant puisqu'il est payant pour les non-vaccinés et gratuit pour les vaccinés.
Personnellement, je ne vais pas dans les endroits où le passe est exigé, puisque ce sont des endroits où, selon le conseil scientifique, il y a un risque de contamination. Pour la même raison, je fuis les hypermarchés.

Bernadette


[ PP à Bernadette – La ceinture aide à ne pas être tué dans un accident de la route. Le vaccin aide à ne pas développer une forme grave, voire létale, du Covid. C'est un fait avéré. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Bernadette / | 31/12/2021

POLITIQUE ET VIRUS

> Merci pour vos encouragements.
Néanmoins, par souci d'honnêteté, je précise que mon frère n'est pas antivax. Il est vacciné et il a sa troisième dose du fait qu'il côtoie des personnes âgées dans le cadre de son travail.
En revanche, il est contre la politique actuelle sur ce sujet jugée libertaire et les politiciens de manière générale, ce dernier point je ne peux vraiment pas lui reprocher.
Malheureusement pour lui, je crains qu'il n'ait pas encore trouvé une personne politique qui maintienne les libertés et qui obtienne des résultats pour lutter contre le virus.
Tous mes voeux pour la nouvelle année.
______

Écrit par : A-L / | 31/12/2021

PAS TOUS

> J'ai mes trois doses, mais le passage au passe vaccinal me fait vraiment craindre des dérives. Pourra-t-on imposer une 4e dose dans 6 mois pour aller au musée ou à la bibliothèque municipale ? Et pourquoi ne pas vérifier, tant qu'à faire, le vaccin grippal dans le QR code pour les plus de 65 ans ? Ce n'est plus de la science fiction, et je ne trouve pas cela réjouissant. Ce n'est pas parce qu'il y a des imbéciles qui s'inquiètent du passe vaccinal que tous ceux qui s'en inquiètent sont des imbéciles.
______

Écrit par : Maud / | 01/01/2022

PAS ANODIN

> Les antivax pensent que le covid n'est pas si grave car ils pensent à des personnes ayant eu le nez qui coule quelques jours ainsi qu'un peu de fièvre. C'est le caractère aléatoire de la pathologie qui les induit en erreur.
Chez d'autres, perte du goût plusieurs mois, pour d'autres poumons attaqués, coagulation intravasculaire disséminée chez d'autres.
Ce n'est pas anodin.
Les complotistes pensent que les chiffres des morts sont surestimés. Pourtant au début de la crise, d'autres complotistes parlaient de chiffres de morts sous-estimés en Chine et avançaient des centaines de milliers de morts avec crémation jour et nuit ?
Complotistes d'hier et d'aujourd'hui sont-ils les mêmes ?
______

Écrit par : Alex P / | 01/01/2022

ON ABUSE DU MOT "LIBERTICIDE"

> Parfaitement d'accord avec l'analogie de la ceinture de sécurité. Ainsi qu'avec le débat qui a eu lieu à chaque fois qu'il a fallu l'imposer, d'abord aux conducteurs, puis au passager à l'avant du véhicule et enfin à ceux qui sont à l'arrière. A chaque fois, on convoquait la liberté individuelle comme argument imparable face à cette loi "liberticide".
Si on comprend le mot "liberticide" dans un sens très large, chaque loi est liberticide... on peut même dire que chaque règle de vie en commun restreint nos libertés.
La politesse elle-même, y compris dans sa forme mondaine très codifiée, est une réduction de nos libertés... On éduque nos enfants ainsi d'ailleurs, en pensant leur donner une bonne éducation. Mais leur explique-t-on suffisamment le bien fondé de ces règles et lois ?
A ceux qui aujourd'hui s'insurgent contre le passe sanitaire et bientôt vaccinal, en expliquant que cette loi est inique, je réponds que les lois sur l'avortement ou l'euthanasie me paraissent "inique" alors que celle-ci, sur le passe sanitaire, est tout simplement maladroite.
Avec le passe sanitaire, le gouvernement manque de courage, de franchise et de responsabilité : mieux aurait valu qu'il impose la vaccination obligatoire ! Au moins, les choses auraient été claires , y compris la tranche d'âge qu'il faut vacciner.
Je ne suis pas contre le passe sanitaire ou vaccinale, mais je trouve que l'obligation vaccinale aurait été plus juste !
______

Écrit par : Xavier / | 02/01/2022

@ Michel de Guibert

> Merci pour la référence du site "vaccination infos service".
Auriez-vous svp des ouvrages de vulgarisation à conseiller ? qui soient plus denses ? (histoire des vaccins ou bien approche scientifique vulgarisée ?)
______

Écrit par : Isabelle Meyer / | 05/01/2022

LES CINGLÉS

> https://twitter.com/LB2S/status/1478100811897085953

Effrayant.
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 05/01/2022

MACRON ET MOI ?

> Soyez content M. de Plunkett, le président vient de se rallier à vos thèses concernant les imbéciles et les cinglés qui ne sont plus des citoyens....

Nicolas


[ PP à Nicolas – A ceci près que lui n'avait pas à dire ça, étant en principe et par mandat institutionnel président de tous les Français ! Ce que je ne suis pas.
D'autre part, tous les non-vaccinés ne sont évidemment pas des imbéciles et des cinglés. Beaucoup sont simplement trop isolés pour avoir reçu le vaccin, dans un système technocratique de villes géantes qui zappe les espaces ruraux. Ces Français-là n'ont rien à voir avec les cinglés, qui veulent croire que le vaccin tue le pauvre monde et que c'est fait exprès. Ni avec les imbéciles, qui croient les cinglés...
Que les imbéciles et les cinglés ne soient plus des citoyens, c'est évident à l'ère où le citoyen est remplacé par l'Individu consumériste replié sur soi. Mais M. Macron est le dernier à pouvoir s'en offusquer, étant un des servants de ce système. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Nicolas / | 05/01/2022

Concernant votre réponse à Nicolas,

> C'est bizarre, mais dans mon département, Loire Atlantique, j'ai l'impression qu'il y a plus de centre de vaccination dans les petites villes du département que de centres vaccinaux dans Nantes.
Dans Nantes, on trouve surtout les médecins, sages-femmes, infirmiers libéraux qui sont sur Doctolib. Nous avons deux grands centres de vaccination et il faut attendre la fin Janvier pour avoir un créneau.
Sans compter que notre délai de vaccination est passé de cinq mois à trois en l'espace de quatre semaines et là, cela devient un cafouillage pas possible.
Quant aux insultes de notre présidents, il n'a pas à les dire, c'est du simple savoir vivre. Quand on veut se mettre au niveau le plus bas, ce n'est pas étonnant qu'on ne vous respecte pas. Le respect doit être à double sens.
Et curieusement, j'approuve plus une infirmière qui fait la leçon à une personne se faisant faire un test PCR (à l'époque remboursée par la sécu) pour aller au cinéma plutôt que d'aller se faire vacciner. Même si ce n'est pas dans ses prérogatives.
Je me rappelle de l'un des tubes musicaux lors du premier confinement "Tu as voulu voir le salon" par les Goguettess. Ils concluaient au sujet des soignants : "Pourvu qu'ils tiennent, qu'on s'en souvienne..."
Visiblement, ils ont été oubliés.
______

Écrit par : A-L / | 05/01/2022

LA MISE AU POINT

> Merci, Patrice de Plunkett, pour cette mise au point salutaire. Et meilleurs voeux pour une nouvelle année en Celui qui fait toutes choses nouvelles (Apoc.21v5) !
Au final, cela ressemble à un débat entre « pro-vie » et « pro-choice » - sauf que l’un et l’autre ne sont pas là où on les attendait !
Fraternellement,
Pep's
______

Écrit par : Pepscafe / | 05/01/2022

SA GROSSIÈRETÉ

> Ultra-choqué moi aussi par la grossièreté immonde avec laquelle Macron accentue encore la dissociété qu'il n'a cessé d'entretenir (après d'autres) ! Non vaccinés, nous sommes des non-citoyens, de l'anti-France : à quand les rafles ? Le degré de violence (verbale, morale, symbolique) auquel arrive l'exécutif actuel est ahurissant. Certes, le degré zéro de sa pensée, de sa stratégie et de son action est avéré depuis fort longtemps... Il nous faudrait absolument des nuances, et la période actuelle ne peut, hélas, que plonger dans le clivage binaire le plus brutal, en désignant (comme c'est facile) des boucs émissaires. Personne, par exemple, ne se demande pourquoi, dans un pays développé de 70 millions d'habitants, il n'y a en temps normal que 3000 lits de réanimation disponibles ? Nous récoltons donc la tempête.
______

Écrit par : AlexS / | 05/01/2022

@ Isabelle Meyer

> Je vous suggère l'ouvrage : "Vaccins" par Philippe Sansonetti, Éditions Odile Jacob, 2017
______

Écrit par : Michel de Guibert / | 06/01/2022

à Patrice :

> La question est de connaître une évaluation du nombre de "cinglés" comme ceux dépeints dans la vidéo. On se croirait en pleine Révolution culturelle.
Ces gens sont-ils les anciens gilets jaunes les plus radicaux ?
On nage en plein désordre, comme si les repères habituels avaient sauté. Dernier exemple : le très catholique M. Poisson, obligé de la non moins catholique Mme Boutin, soutient Éric Zemmour, pour qui ni la loi Neuwirth ni la loi Veil ne posent problème. Ubuesque !
PV


[ PP à PV – Ubuesque, ou révélateur : on voit maintenant ce qui compte réellement pour eux et ce qui n'était que posture sociologique. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Philippe de Visieux / | 06/01/2022

MÉLENCHON

> Dans son style bien à lui, et parfois un peu entier et très tribun, Jean-Luc Mélenchon rappelle quelques vérités sur la crise sanitaire dans laquelle nous sommes.
Je fais abstraction de son insistance à souligner l'incapacité actuelle du gouvernement, ce qui provient son positionnement politique...
Je parle ici essentiellement de sa vision du passe sanitaire et maintenant vaccinal comme étant une réponse très incomplète et même dangereuse du point de vue des droits. Et de sa vision globale de cette pandémie (vision mondiale, avec le plaidoyer pour la production libre du vaccin, et vision des causes écologiques qui ont conduit à cette crise et qui maintiennent aujourd'hui le risque d'apparition des variants).
https://www.youtube.com/watch?v=P4omcmEQlvQ

Xavier


[ PP à Xavier – On comprend pourquoi Mélenchon est haï depuis quelques mois par d'anciens écolos de gauche (qui copulent désormais avec les ultra-conservateurs dans le lit du "combat antivax")... Étant devenus compagnons de route des fachos, ils doivent leur montrer patte blanche en abjurant l'écologie : ils font cela en rejetant (avec mépris) l'hypothèse du lien entre le saccage environnemental et la pandémie. Quand certains militants genre Extinction-Rébellion ont commencé à manifester ce rejet, j'ai compris que ça sentait le cramé dans leur tête et que ça venait de leurs nouvelles fréquentations. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Xavier / | 06/01/2022

à AlexS :

> Certes, la politique menée depuis vingt ans dans les hôpitaux est un désastre, politique tristement accentuée sous la présidence actuelle.
Néanmoins, on ne peut nier qu'il existe une "grossièreté immonde" dans le fait de faire "dissociété" en refusant de se faire vacciner, occupant indûment des lits d'hôpitaux par sa propre turpitude, épuisant le personnel soignant déjà éreinté au front depuis deux ans, privant ses concitoyens vaccinés mais souffrant d'autres pathologies des rares places restantes en réanimation. Agir de la sorte à dessein est abject, voire peccamineux si l'on se dit disciple du Christ.
Cela fait songer à ces financiers qui vomissaient le rôle de l'État avant 2008 mais qui, le péril venu, firent mutualiser leurs pertes par la communauté nationale. Condescendance d'un égoïsme sans limites, "parce que je le vaux bien".
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 07/01/2022

UN IRRESPONSABLES ET CINGLÉ.E.S

> Philipot est un criminel irresponsable.
Il sait très bien ce qu'il fait.
Pour ce qui est des écolos de gauche et surtout d'extrême gauche, ils ont une telle fascination pour les libertaires, ils sont tellement formatés à voir des complots fascistes partout, qu'un comportement individualiste comme le complotisme antivax les séduit. C'était à prévoir.
Je confirme que dans beaucoup de départements se vacciner est difficile du fait des déserts médicaux et des fermetures d'hôpitaux depuis 40 ans par application du libéralisme. Dans le Lot où j'habite une jeune femme qui doit accoucher doit aller jusqu'à Cahors ou Aurillac... j'en connais plusieurs qui ont accouché au bord de la départementale, au milieu du causse à 2h du matin... Les libéraux sont donc assez mal placés pour reprocher les retards de vaccination de la France rurale.
J'ai eu l'occasion de rencontrer des antivax, membres actifs de l'Emmanuel, parlant de " ces médecins antivax qui sont retrouvés morts", etc.
Madame s'est mise très en colère pour parler du pape (elle prononçait le mot comme un aboiement) qui, "avec plusieurs cardinaux se donne pour objectif de couler l'Eglise".
Là nous avons élevé la voix et lui avons demandé de se taire. Devenue hystérique, elle se met à dire qu'elle suit le Christ et qu'avec l'Esprit Saint, elle n'a pas besoin de l'Eglise.
Elle est devenue furieuse quand nous lui avons alors dit qu'elle était protestante.
Elle avait "entendu l'Esprit", "senti dans son coeur", etc. "je suis une mère je comprends ces choses"
Hélas ce n'est pas la première fois que je vois qu'un trop grand sentimentalisme développe ce genre de dérive ésotérique chez les charismatiques car beaucoup manquent de formation spirituelle et se fondent uniquement sur le ressenti.

J'ai une bonne nouvelle pour Monsieur Macron : il n'emm... pas que les non vaccinés ! Beaucoup de gens le trouvent même très emm...dant !
______

Écrit par : E Levavasseur / | 07/01/2022

à Éric Levavasseur :

> Les évangéliques sont "à la conquête du monde", pour paraphraser l'ouvrage de Patrice. C'est à mon sens un réel problème, que l'Église catholique doit affronter avec lucidité mais avec fermeté car aux dernières nouvelles, la population catholique passe actuellement sous la barre des 50 % dans de nombreux pays d'Amérique latine. Aux Philippines, les évangéliques font des ravages. Le catholicisme ne peut se permettre de perdre autant de fidèles, attirés par des personnes qui parlent à leur émotivité davantage qu'à leur cœur. Beaucoup de ces évangéliques sont au mieux indifférents à l'Église catholique, au pire lui sont franchement hostiles.
Que l'on tente la voie de l'œcuménisme avec les orthodoxes, les luthériens, les anglicans, soit : leur structure ecclésiale rend l'expérience plausible. Les évangéliques sont une menace pour le catholicisme ; sans souhaiter évidemment renouer avec un quelconque antagonisme tout aussi stérile qu'antichrétien, il ne faut pas à mon humble avis poursuivre sur la voie d'un irénisme qui privera dans quelques années l'Église catholique de pans entiers de ses fidèles.
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 14/01/2022

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.