Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/08/2020

Un message de Beyrouth en ruines

Beyrouth.jpg

D’une amie, ce témoignage direct :  


  

<<  11 août – Je suis au milieu de ce désastre, indemne grâce à Dieu. Je me trouvais au Liban depuis plusieurs mois pour accompagner une amie très chère, Jocelyne Khoueiry (Le Cèdre et la Croix ; Jocelyne Khoueiry l'indomptable) qui se battait depuis un an et demi contre la maladie. Nous avons eu à peine le temps de l'enterrer que le drame a frappé Beyrouth emportant, entre autres, un de ses anciens compagnons d'armes, l'un des meilleurs d'entre eux, honnête, courageux, généreux...

Difficile d'y voir clair : plusieurs théories sont avancées et l'on ne connaîtra peut-être jamais la vérité. L'armée et la Sûreté générale n'ont pour l'instant aucune certitude.

La situation était déjà catastrophique mais là, nous n'avons plus de mots. Au milieu des drames humains (des témoignages émouvants nous parviennent chaque jour), la solidarité s'organise.

D'un point de vue politique, certains craignent un nouveau conflit car il faudrait peu de choses pour mettre le feu aux poudres (sans vouloir faire de mauvais jeu de mots). D'autres considèrent qu'avec la mobilisation de la communauté internationale, le Liban a une dernière chance d'entreprendre les réformes nécessaires. Le fera-t-il ? Est-il en mesure de le faire ? Là est toute la question. Une chose est sûre : la population est en colère. 

La visite d'Emmanuel Macron a été plutôt bien accueillie par les Libanais toujours très accueillants avec les dirigeants français, même si certains se demandent ce que "cache" vraiment ce déplacement. 

Les paroles les plus justes sont celles du pape François : brèves et incisives comme toujours, notamment lors de l'Angelus...

Désolée de ne pas vous donner d'informations plus précises mais il faut être prudent comme toujours avec cette région du monde où les rumeurs les plus folles circulent si aisément. >>

 

 

165_v_SO4ST1VBGcrx78gXW_beyrouth-3-jours-apres-l-explosion-les-recherches-pour-retrouver-des-personnes-disparues-se-poursuivent x240.jpg

 

12:57 Publié dans Liban | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : beyrouth, liban

Commentaires

UN SYSTÈME S'EFFONDRE

> Selon Reuters les dirigeants libanais avaient été dûment prévenus de la situation: https://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKCN2570JE
Une conséquence pas nécessairement prévue, selon un tweet de Marc Martinez re-twweeté par Georges Malbrunot, 100 000 expats libanais (mazette !) pourraient quitter l'Arabie Saoudite d'ici la fin de l'année, au moment où s'effondre comme château de cartes le système de permis illégaux et des sociétés-écran, coquilles vides mais pernicieuses:
https://twitter.com/Malbrunot?ref_src=twsrc%5Egoogle%7Ctwcamp%5Eserp%7Ctwgr%5Eauthor

Et bien sûr le lien vers help lebanon, qu'on espère sûr:
https://helplebanon.carrd.co/
______

Écrit par : Aventin / | 11/08/2020

D'UN AMI, À L'AMIE EN QUESTION

> Z. (*), prends soin de toi..


(*) NDPP - Je masque le prénom.
______

Écrit par : Fouad Hassoun / | 12/08/2020

OLIGARQUES

> Je n'aime pas "ce dont Macron est le nom provisoire", mais il faut constater qu'il a dit ce qu'il fallait à Beyrouth. L'Etat français ne peut pas continuer à financer les oligarques libanais au détriment du peuple. Triste habitude aggravée sous Chirac.
______

Écrit par : Michel A. / | 12/08/2020

CURIEUX

> Il a dit ce qu'il fallait mais saura-t-il le faire malgré les dirigeants de l'UE et de Washington ? On est curieux de voir ça.
______

Écrit par : Waël / | 12/08/2020

PATRIARCHE MARONITE

> https://youtu.be/B-tHyEURitk
Je recommande à chacun de réécouter attentivement cet entretien donné par le patriarche maronite Rahi à KTO il y a cinq ans. Les enjeux y sont clairement énoncés, en particulier la question démographique : le partage des pouvoirs entre chrétiens et musulmans, à égalité sur le fondement de l'accord de 1943, ne pourra être maintenu si les premiers émigrent en masse, comme c'est ld cas actuellement.
Le déséquilibre actuel vient du fait que le savant consensus entre nationaux de religions différentes peut difficilement être maintenu, sans évoquer le rôle de l'Iran dans son soutien au Hezbollah.
L'ancienne Suisse du Levant était neutre ; le patriarche Rahi suggère qu'elle retrouve cette neutralité perdue, hors de toutes influences étrangères - en particulier syriennes et iraniennes.
Pour l'heure, prière et Espérance devant cette tragédie sans nom. Dieu est présent aux côtés du Liban dans cette terrible épreuve.
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 12/08/2020

INCAPABLES

> Risque terroriste ou pas, attentat (comme disent les "complotistes") ou pas, qu'il ait fallu des années pour signaler au plus haut niveau le danger de stocker ça en un seul point, pratiquement en pleine ville, montre le degré stupéfiant d'incapacité de l'état libanais.
Surtout qu'il y avait un précédant à échelle réduite 1/5 : AZF.
______

Écrit par : PF Huet / | 12/08/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.