Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/05/2019

Il faut lire le nouveau livre du P. Jean-Marc Bot

FIC154019HAB40.jpg

Sous-titre de ce livre indispensable : "Ce qui fait que nous sommes catholiques". À lire et faire lire, sans attendre ! Ma chronique d'aujourd'hui à Radio Espérance (Auvergne / Rhône-Alpes) :



https://radio-esperance.fr/antenne-principale/programme/

 

<<  Je voudrais vous parler d’un livre. Il s’intitule Ils reconnaîtront en vous mes disciples », il est sous-titré : « Ce qui fait que nous sommes catholiques », il est publié aux éditions Artège et son auteur est un prêtre : le P. Jean-Marc Bot.

Pourquoi ce livre est-il indispensable aujourd’hui ? Parce qu’il tombe à pic, pour aider à dissiper le malaise et la confusion des temps que nous traversons.

Il répond aux idées fausses que les gens se font du catholicisme. Et il répond, chose plus surprenante mais très actuelle, aux idées fausses que des catholiques eux-mêmes se font de leur propre religion.

Quel est la raison de ce livre ?  C’est, dit le P. Bot, "le passage d’un christianisme d’héritage et de convention à un christianisme de conversion". "On ne naît pas chrétien, on le devient", disait déjà Tertullien au IIe siècle de notre ère. Le P. Bot explique : "Trop de baptisés ne sont initiés ni à la connaissance du Christ ni à la mise en œuvre de son message. On a le droit de dire qu’ils ne sont pas encore chrétiens, bien que baptisés."

Or au XXIe siècle notre situation, désormais minoritaire, est analogue à celle des premiers chrétiens.  Notre mission est d’aider nos contemporains à rencontrer le Christ.  Et à découvrir ce que veut dire, pour un adulte, être initié à la vie chrétienne.

Donc le livre vient, dit son auteur, "aider les lecteurs, surtout parmi les catholiques, à mieux prendre conscience des conditions requises pour assumer la cohérence chrétienne".

Dans sa 1ère partie, le livre "présente l’essence même du christianisme" : la rencontre avec Jésus, révélation et incarnation de l’amour divin pour tous les êtres humains.

La 2e partie revisite "les trois missions communes à tous les chrétiens" : la prière et la liturgie ; la communion fraternelle ; l’annonce de l’Evangile.

La 3e partie fait le point sur le rôle du pape, sur la dévotion mariale et sur l’adoration du Saint-Sacrement, marqueurs traditionnels du catholicisme, mais dont le véritable sens ne doit pas dégénérer en simples postures identitaires.

Enfin la 4e partie introduit à ce que beaucoup de catholiques français ignorent : la pensée sociale chrétienne, le bien commun, la justice… Notions dont il faut connaitre le vrai sens pour ne pas les confondre avec on ne sait quelles "valeurs" de milieu.

Voilà ! C’est à lire et à faire lire. Je redonne le titre : Ils reconnaîtront en vous mes disciples - Ce qui fait que nous sommes catholiques, par le P. Jean-Marc Bot, aux éditions Artège.   >>    

 

FIC115989HAB40.jpg

Le P. Jean-Marc Bot

 

 

     

Commentaires

DEVENIR CHRÉTIEN

> Il est d'autant plus vrai que les baptisés ont besoin d'enseignement qu'on peut se demander si on peut jamais être un vrai chrétien. Je me méfie des gens qui pointent du doigt les faux chrétiens comme s'ils étaient assurés d'en être eux-même des vrais. Devenir chrétien est le but de toute une vie.

Guadet


[ PP à Guadet – Vous avez raison de vous méfier, à condition de ne pas étendre abusivement cette méfiance à des domaines qu'elle ne concerne pas.
Une chose (illégitime) serait de mettre en doute la foi au Christ de telle ou telle personne, car nul n'en est juge hormis Dieu.
Une tout autre chose (légitime) est de faire remarquer à une personne qu'elle soutient une position incompatible avec l'Evangile, ou avec les préconisations sociales chrétiennes.
La nécessité et les limites de la correction fraternelle sont indiquées dans saint Paul et dans les 'Actes'. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Guadet / | 28/05/2019

A Patrice et tous les lecteurs de son blog,

> comment trouver Dieu aujourd'hui, si les chrétiens qui en sont l'un des signes, ne sont pas intérieurement renouvelés, en permanence, par la contemplation du mystère de Dieu ? Probablement (je n'ai pas lu le livre, mais j'ai lu les précédents), JM Bot doit insister sur cela.
Pour aller dans ce sens, voici ma modeste et récente contribution sous forme d'une conférence-diaporama que je vous invite à regarder sur ma chaine de diffusion :
https://www.youtube.com/channel/UC7CcoZeZsXBp2FENC8-5TKA
La vidéo s'appelle "Et je verrai le visage de Dieu" (première à gauche).
Merci d'avance,
fraternellement,
Martial Versaux
______

Écrit par : Martial Versaux / | 28/05/2019

@ PP

> Vous avez bien-sûr raison et je pinaille sans doute trop. Mais j'avoue que j'ai tiqué sur le "ils" dans "On a le droit de dire qu’ils ne sont pas encore chrétiens, bien que baptisés."

Guadet


[ PP à Guadet – Ce "ils" est du P. Bot, qui sait de quoi il parle...]

réponse au commentaire

Écrit par : Guadet / | 29/05/2019

LA BIBLE

> La 2e partie revisite "les trois missions communes à tous les chrétiens" : la prière et la liturgie ; la communion fraternelle ; l’annonce de l'Evangile.
Ne pourrait-on pas y ajouter le service et la formation à la lecture de la Bible? à moins que cette dernière soit dans la liturgie.
______

Écrit par : De Vos / | 31/05/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.