Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2019

Les intellectuels sont-ils irresponsables ?

Battisti.jpg

Le coup de théâtre final de l’affaire Battisti devrait en gêner quelques-uns à Paris, parmi lesquels Bernard-Henri Lévy. Ma chronique à Radio Présence (Toulouse/Midi-Pyrénées), son et texte :

http://www.radiopresence.com/IMG/mp3/27032019_chroeco_airtemps.mp3


 

<<  Nous sommes en carême, saison spirituelle où l’on se désencombre de ses addictions : par exemple le penchant à la polémique. Etant donné ce qui est arrivé il y a quelques jours à Milan, essayons donc de ne pas rire méchamment devant l'article de 2009 dans lequel le célèbre Bernard-Henri Lévy proclamait l’innocence de l’Italien Cesare Battisti, Condamné en Italie au terme d’un procès régulier, pour quatre meurtres prouvés quand il militait dans un groupe terroriste, puis évadé, réfugié en France, Battisti était devenu le protégé des intellectuels parisiens.

Émigré ensuite au Brésil, où il se cachait, il fut l’objet de demandes d’extradition du gouvernement italien. C’est alors, en 2009, que Bernard-Henri Lévy avait écrit une noble et magistrale lettre ouverte au président brésilien. Je la cite, écoutez : « Cesare Battisti, que je suis spécialement venu rencontrer, il y a deux ans, dans sa prison de Brasilia, nie, et a toujours nié, les crimes en question ; nombreux sont les juristes qui, après examen du dossier, estiment plausible, je dis bien plausible, son innocence… »

Et BHL concluait par une envolée lyrique à la gloire du Brésil terre de refuge, en demandant au président de ne pas extrader Battisti vers l’Italie puisqu’il n’avait assassiné personne. C’était donc en 2009.

Dix ans plus tard en 2019, un autre président brésilien (peu sympathique par ailleurs mais là n’est pas le sujet) décide d’honorer finalement la demande du gouvernement italien. Il restitue Battisti à la justice milanaise, qui l’interroge aussitôt.

Et là, que se passe-t-il ?  Horreur : immédiatement Battisti avoue tout. Les quatre meurtres, sa responsabilité pleine et entière, etc ! «  Oui, dit-il aux magistrats, j’ai assassiné quatre personnes dans les années 1970, quand je participais aux opérations violentes du groupe “Prolétaires armés pour le communisme”. Quand je tuais, je pensais que je servais une cause juste. Maintenant je comprends le mal que j'ai fait et je présente mes excuses aux familles des victimes. »

Bernard-Henri Lévy présentera-t-il, quant à lui, des excuses à ses lecteurs de 2009 ? Ce n’est pas vraiment dans ses habitudes. Lorsqu’on se pense investi de la tâche (certes considérable) d’élever la moralité du monde à un degré supérieur, on considère que seules comptent les intentions ; peu importent les conséquences.

D’autant qu’en l’espèce il n’y a guère de conséquences : l’influence des intellectuels parisiens à Brasilia étant réduite, ce n’est pas elle qui a retardé l’extradition. On n’en dira pas autant de certaines autres interventions de nos intellectuels dans le passé récent : par exemple pour déclencher la guerre de Libye et la destruction du régime Kadhafi (quoique peu sympathique lui aussi), avec pour effet la monstrueuse misère des migrants africains transformés en esclaves par les nouveaux maîtres de ce pays. Là non plus il n’y a pas eu d’excuses. >>

 

 

82.jpg

 

11:47 Publié dans Idées | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : battisti

Commentaires

SA SOEUR

> Elever la moralité du monde à un niveau supérieur… Le caillou dans la chaussure et aussi la chance, le cadeau de la divine miséricorde fait à BHL, c’est sa sœur Véronique, qui ne cesse de lui montrer le chemin du Beau, du Vrai, du Bien : Jésus-Christ…
https://fr.aleteia.org/2017/02/07/veronique-levy-petite-soeur-de-bhl-evoque-la-place-de-la-femme/
Gloire à Toi, Seigneur !
______

Écrit par : Denis / | 27/03/2019

DÉSENGAGÉS

> Sur ce point, on peut aussi partager la colère de l'avocat Régis de Castelnau:
"Aveux de Battisti : la petite gauche jusqu’au bout de la honte."
https://www.vududroit.com/2019/03/aveux-de-battisti-la-petite-gauche-jusquau-bout-de-la-honte/

Il me semble que ces grands engagements "politiques et philosophiques" pour les causes d'abord exotiques et idéologiques sont proportionnés au désengagement des injustices proches,concrètes, visibles...
______

Écrit par : Pierrot / | 27/03/2019

MAIRE

> et le maire PS de Frontignan l'avait fait citoyen d'honneur de la ville...
______

Écrit par : E Levavasseur / | 27/03/2019

ÉDIFIANT

> Lire l'ouvrage de Sevilla "le terrorisme intellectuel" qui recense une liste de déclaration "édifiante" de nos "beaux penseurs de la gauche depuis les années 50 à nos jours, avec leur "triste méaculpa" (bien discret dans la presse d'ailleurs....
Edifiant !
Cdt,
______

Écrit par : bergil / | 28/03/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.