Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/11/2018

La taxe carburants n'ira pas à l'écologie (2)

Harmony_of_the_Seas_(ship,_2016)_001.jpg

...et Macron & partners ne veulent pas taxer les gros pollueurs :


Exonérations fiscales totales ou partielles pour...

► les "entreprises grandes consommatrices d'énergie" au sens de la directive européenne 2003/96/CE et soumises ou non au système européen d'échange de quotas... Ces grandes entreprises françaises bénéficient d'un taux réduit de TICPE, qu'il n'est pas question de modifier.

► les transports aériens, exonérés de TICPE en France alors que le kérosène brûlé par les avions est l'un des plus gros polluants de la planète (et que le trafic doit doubler d'ici à 2036)... En ne quittant pas la convention – obsolète – de 1944, en n'abolissant pas l'exonération de TVA pour les vols internationaux et la niche fiscale des vols intérieurs, l'Etat perd 3,5 milliards d'euros. 

► Les cargos, supertankers et paquebots-monstres de croisière ! eux aussi exonérés de TICPE en France, les carburants maritimes, émetteurs gigantesques de dioxydes de carbone et d'oxydes de soufre, sont encore bien pires (pour la santé humaine et l'atmosphère) que les gaz des voitures. Par exemple, le paquebot-monstre Harmony of the seas – une des gloires des chantiers de Saint-Nazaire – brûle chaque jour 250 000 litres du plus dangereux diesel, gazant de particules nocives l'air des zones côtières ; sans compter le Niagara d'eau usées et de déchets solides dont il pollue les mers. On peut en dire autant des nombreux autres paquebots-monstres de la Caribbean ou de la Cunard : villes flottantes de 6000 passagers pour quelque 28 millions de touristes internationaux SDF ("sans-difficultés-financières")... Symphony of the seas, Allure of the seas, Anthem of the seas, Ovation of the seas, Quantum of the seas, Freedom of the seas, Liberty of the seas,  Independence of the seas, MSC Meraviglia, MSC Preziosa, MSC Divina, Queen Mary 2, Royal Princess, Regal Princess, Norwegian Epic, etc... Quant aux cargos porte-conteneurs et supertankers, qui transportent 92% des marchandises de la planète (ce que les pouvoirs publics français se flattent d'encourager), ils produisent une pollution égale à celle des heures les plus sombres de l'ère industrielle.

► Sur les routes françaises, "les entreprises de transport routier de marchandises (...) peuvent bénéficier, sur une base forfaitaire et sur demande de leur part, du remboursement partiel de la taxe intérieure sur la consommation des produits énergétiques (TICPE), assise sur leur consommation réelle de gazole au cours d'un semestre, utilisée pour les besoins de leur activité professionnelle" [*].  Pourtant l'énorme et croissant trafic de poids lourds produit à lui seul 8 % des rejets de dioxyde de carbone [**], atteinte directe à la santé publique sans compter les graves détériorations de l'air, des sols et des paysages.

Etc.

Ce matin France Inter recevait le député LFI Hugo Bernalicis. Refusant que tout le poids de la taxe prétendument "écologique" soit infligé aux contribuables modestes dont beaucoup ne pourraient aller travailler sans voiture, il demandait que soient taxés les grandes firmes, les transporteurs routiers, les compagnies aériennes et les géants de la croisière-monstre...

Cri indigné de la journaliste :  "Quoi ??  taxer des ENTREPRISES ???" 

Après ça les journalistes, corporation que je connais bien, s'étonnent avec douleur d'être mal vu des gilets jaunes. "Les médias visés !", constate un encadré dans Libération d'aujourd'hui : "jets d'oeufs, injures, menaces physiques sur les barrages..." 

Au lieu de crier à la violence populiste (ce qui ne veut rien dire), mes confrères devraient se demander pourquoi ils sont mal vus des populations. Ne serait-ce pas à cause de leur langage et de leurs réactions, trop visiblement empruntés à la classe dominante ?

    

 __________

[*] https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/...

[**]  CITENA (Centre interprofessionnel technique d'études de la pollution atmosphérique)

 

5_eme_jour_de_mobilisation_des_gilets_jaunes-00_01_53_12-3958901.jpg

 

Commentaires

> Le climat générateur d'une révolution est là. Si la révolution ne démarre pas c'est probablement parce qu'il n'existe pas de stucture suffisante pour soutenir le mouvement ; comme la structure franc-maçonne l'a fait pendant la révolution de 1789.
______

Écrit par : Le Pivain / | 24/11/2018

ÇA CALME

> Les grands médias bouclent leurs fin de mois, partie grâce à la publicité, partie grâce à des subventions.
Voilà qui calme les velléités d'indépendance!
______

Écrit par : Pierre Huet / | 24/11/2018

PRIER

> Vous vous souvenez, Patrice, de ma tentation de l’autre jour, de réactualiser un refrain bien de chez nous : « Dansons la Carbagnole, vive le son du klaxon, dansons la Carbagnole, à bas le ton du Macron ! »
Mais avec le décès d’une manifestante sur un barrage, aux premières heures des rassemblements anti-taxes, l’heure, déjà, n’était plus aux chansons…
Concernant M. Macron et sa politique, au point où en sont les choses, chanter ne sert à rien, sauf à manifester notre espérance de voir le Président jupitérien se convertir et délaisser enfin Mammon et le casino spéculatif mondial qui lui sont si chers.
Dans cette intention, je propose que nous mettions la prière qui suit dans une poche de notre gilet, à dire le plus souvent possible et, à tout le moins, chaque fois que nous sommes heurtés par les effets de sa politique :
« Saint Ange de Dieu, qui es son gardien et remplis auprès de lui ta mission d’amour, protège le chef de l’Etat français de l’ivresse du pouvoir et des convoitises où veulent le conduire les puissances attachées à sa perte. Pour son salut et pour le bien commun des âmes qui souffrent de sa politique, éclaire Emmanuel Macron, garde-le et régis-le, gouverne-le. Amen. »
______

Écrit par : Denis / | 24/11/2018

QUAND MÊME

> Pas la structure de soutien pour que la révolution démarre déjà ? Possible. Mais si le gouvernement continue ainsi, elle démarrera quand même. Notons qu'en 1789, il n'y avait pas internet : c'est une différence de taille. Et je ne suis pas sûre qu'il faille absolument une structure de soutien : sans doute peut-elle accélérer les choses mais guère plus.
______

Écrit par : Bernadette / | 25/11/2018

PRINTEMPS 1789

> Si on tient absolument à trouver un parallèle historique, le mouvement des gillets jaunes me fait penser à l'enthousiasme des cahiers de doléance au printemps 1789. Du moins pour ce qui est de la mise en commun et au grand jour des revendications du peuple. Après, on verra...
Une autre question est de voir qui gagnera la lutte de l'info? Les médias "traditionnels" même s'ils sont aussi sur le net, ou les réseaux sociaux que les gens manient à fond? Les premiers sont puissants mais engoncés dans leur carcan idéologique et leur structure de fonctionnement (culturelle et mentale), les autres bouillonnent et fonctionnent à l'horizontale.

VF


[ PP à VF - Une différence importante : en 1789 les Français avaient été incités, par un roi très "moral", à rédiger les cahiers de doléances. Aujourd'hui le semble-roi de l'Elysée ne fait sentir aux gens que son mépris sarcastique et son absence de coeur. ]

réponse au commentaire

Écrit par : VF / | 25/11/2018

INATTENDUES

> On ne sait jamais quelle goutte va faire déborder le vase, ni quelle forme prendra la révolte, et des structures plus ou moins spontanées et de forme plus ou moins libres peuvent se créer dans les populations les plus inattendues.
Si des gosses de 12 ou 13 ans ont réussi à faire plier les seigneurs de la presse, tout est possible.
https://www.americanheritage.com/content/dirty-faced-david-twin-goliaths
______

Écrit par : Lucas / | 25/11/2018

ASSOCIATIONS

> S'il n'y a pas Une structure de soutien , il y a une multitudes d'associations qui forment et agissent avec un professionnalisme qui se veut à hauteur des puissances des lobbies: ATTAC, Alternatiba, ANVCOP 21,les Colibris, Médecins du Monde, Le Secours Catholique, le CCFD... autour desquelles gravitent une multitude d'associations locales de plus en plus interconnectées (SEL, AMAP, collectif Plein Air..) et où l'on retrouve beaucoup de bénévoles et salariés qui aux restos du coeur, qui auprès des migrants, qui en Centre Social... A l'intérieur on retrouve des syndicalistes traditionnels; plus ou moins discrètement selon leurs marges de liberté professionnelle: des salariés de structures institutionnelles travaillant pour la transition et/ou l'économie sociale et solidaire, des avocats, des médecins, des scientifiques... Bref, toute une éducation populaire de très grande qualité se construit et diffuse à travers ces réseaux qui laissent les partis traditionnels (quasi vides) et les élus totalement hors course.
Ainsi tous les sujets développés sur ce blog sont bien connus même de personnes ayant passé peu de temps à l'école, et vous seriez surpris du sens du bien commun qu'ont ces militants, par la pratique autant que par la théorie, comme de leur connaissances expertes en dangers des GAFAM, du CETA, sur la 6e extinction du vivant, la loi de l'entraide, la permaculture,...
Tous de fait sont déjà dans la pratique d'une démocratie participative . Certaines de ces associations doivent beaucoup pour cela aux écologistes, calamiteux en politique, tant la 5e leur est contraire, bien plus à l'aise en assoc, doivent également aux mouvements d'Action Catholique, qui continuent de transmettre une vraie éducation populaire citoyenne chez nous, sur laquelle on peut toujours s'appuyer.
Si toutes ces associations ne sont pas officiellement pro-gilets jaunes, toutes vont dans le sens d'une 6e République, partant de la base, d'une transition/révolution écologique et sociale, toutes travaillent à contraindre les puissances d'argent par des pressions citoyennes ciblées.

Certes le maillage est inégal et il y a encore des murs de peur à faire tomber entre sensibilités et classes sociales diverses, mais ce que montrent les gilets jaunes, c'est qu'on est capable de mettre nos différences entre parenthèses, et rester respectueux entre-nous, même quand un "patriote" ralentit les camions aux côtés d'un " pro-migrants". (La grande peur des élites!).
Ainsi de fait le système qui tremble aujourd'hui a encore l'argent et les structures, vieillissantes, d'un pouvoir chahuté, mais il n'a plus ni les solutions pour un aujourd'hui qui lui échappe, ni les compétences de demain (la désaffection officielle de plus de 20 000 étudiants en est un signe éloquent), ni le peuple en train de s'émanciper et redécouvrir le bonheur non marchand de la solidarité.
______

Écrit par : Anne Josnin / | 25/11/2018

LE CAS DE CORBEIL

> Le pouvoir de nuisance des grands médias (et de leurs succursales et relais sur la Toile) n'est pas à minorer. C'est la seule source d'information pour une partie non négligeable de la population. Et le matraquage produit ses effets. Voir par exemple les législatives partielles de Corbeil : 18% de taux de participation (!!!) et LREM qui remporte le siège. La Macronie mise (outre un enfumage permanent) sur le conservatisme, la paresse et les peurs pour se maintenir aux commandes. Le 17 novembre a montré la fragilité de tout ça, un gouffre pourrait soudain s'ouvrir sous les pas de la Bande à Zupiter...
______

Écrit par : Reginald de Coucy / | 26/11/2018

MACRON ET LES GAFAM

> Macron parle le même langage méprisant que les GAFAM à propos des peuples qui résistent.
Ici en l'occurrence des Français

Regardez ce que dit Microsoft et ce que dit Macron :

https://pbs.twimg.com/media/Ds7vOaYWsAIb2Pv.jpg:large

pour les deux : Gaulois (donc "grivois et légers")
pour Macron : fainéants
Pour Microsoft : légers

On notera au passage la vision très puritaine que Microsoft a des Français catholiques donc décadents, brouillons, légers
tout ça parce qu'ils aspirent à vivre et non à consommer.

Vision qui s'accorde très bien avec celle de Macron : paresseux, réfractaire au changement
Il l'a dit au Danemark ; les Danois eux sont "de tradition luthérienne" et donc vus comme "un modèle"

Résumé des éclarations de GAFAMacron
https://www.youtube.com/watch?v=3_6hDHIYSNg

Voyez à 0:41 le mépris, le rictus de dégoût quand il dit "ce peuple"

s'il avait rencontré des Danois il saurait que ceux-ci sont émerveillés de la vitalité de nos villages, alors même que ces villages, nous, Français, les savons morts par rapport à ce qu'ils étaient !
______

Écrit par : E Levavasseur / | 26/11/2018

BULLE

> ci-dessous une image de confusion mentale
Ceci est la page Twitter d'un Français (si si ) qui soutient Macron (même aujourd'hui) parce qu'il est de gauche (sic)

https://twitter.com/Larrytheblueb

pseudo : en anglais
image du pseudo : Michelle Obama 2020 (en quoi cela nous regarde t-il ?)
illustration : "I'm european" en anglais (pourquoi ? surtout avec le Brexit ?)

(si selon Macron, il n'y a pas de culture française -bien la peine d'avoir épousé une prof de lettres ! -, comment pourrait-il y en avoir une européenne ? donc qu'est-ce que "être européen" pour lui ?

Pour vivre dans une telle bulle, il faut ne pas vivre la vie des gens comme tout le monde.
______

Écrit par : E Levavasseur / | 26/11/2018

LE DANEMARK ?

> Quand Macron loue la capacité danoise à faire des réformes, il n’a pas tort. Cependant, soit par ignorance soit par malhonnêteté, il fait un raccourci. Le Danemark est resté un royaume, a refusé la monnaie unique, ne prend plus de migrants etc...
C’est à dire qu’ils changent ou résistent au changement en fonction de ce qui est nécessaire à leur intérêt légitime.
On est donc bien loin de Macron qui ne fait pas de réformes et se cherche des excuses en rejetant la faute sur les Français.
Les Suisses disent (ils ne sont sûrement pas les seuls), « petit pays, petits problèmes ». Il est donc idiot de comparer la France et le Danemark.
Enfin, critiquer sa culture à l’étranger est comme critiquer son CEMA devant les militaires américains en conférence de presse: IMPARDONNABLE.
______

Écrit par : Argos / | 28/11/2018

INCENDIE...

> Il a été question de supprimer le train de nuit Paris Figeac
d'où levée de boucliers.
Tiens ...
J'apprends que le gare de Figeac a brûlé dans la nuit...

https://www.centrepresseaveyron.fr/2018/11/28/incendie-de-la-gare-de-figeac-un-rassemblement-vendredi-30-novembre-en-soutien-des-cheminots-et-usagers-de-la-ligne,4986150.php

Je veux bien ne pas être parano.
______

Écrit par : E Levavasseur / | 28/11/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.