Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2018

Corée-USA : Kim Jong-un rafle la mise

Dd92X2YVQAAR-k4.jpg

Quand on joue au poker (surtout avec l'Asie), il y a des fautes à ne pas commettre... Le président Trump les commet toutes : 


 

Plus ça change et plus c'est la même chose. Donald Trump, qui avait promis du sans-précédent, ne fait que rééditer à sa manière infantile le gâchis de ses prédécesseurs les Bush.

Avec les mêmes conseillers absurdes, p. ex. John Bolton et Mike Pompeo, il continue le nihilisme des neocons qui sont l'outil du Deep State : le "complexe militaro-industriel", selon le mot d'Eisenhower.*

Mais le programme du Deep State a un piètre instrument en la personne de M. Trump. Sa tactique câlins-horions lui a peut-être fait réussir des embrouilles financières ; elle est incapable de donner des résultats géopolitiques.

Même les Européens, troupe craintive, regimbent sous la grossièreté des menaces trumpiennes.

A plus forte raison M. Kim Jong-un, qui mène depuis six mois un jeu plus agile que l'on ne s'y attendait : 1. provocations nucléaires et balistiques nord-coréennes, amenant M. Trump à des rodomontades irresponsables ("c'est moi qu'ai le plus gros bouton nucléaire", etc) ; 2.  première mâchoire du piège : sans crier gare, réconciliation spectaculaire  avec la Corée du Sud (qui n'en a pas averti Washington) ; 3. d'où volte-face improvisée de M. Trump, forcé de composer avec son "protégé" sud-coréen ; 4. du coup, prise de judo de M. Kim Jong-un sur M. Trump, projetant celui-ci  vers un sommet imprévu ;  5.  nouvelles rodomontades - cette fois pacifistes - de M. Trump, trompettant maintenant qu'il mérite le Nobel de la paix : sotte jubilation qui l'infériorise vis-à-vis de Pyongyang... 6.  Mais là, soudain, deuxième mâchoire du piège :  la Corée du Nord, qui vient de détruire  ostensiblement son site nucléaire, brandit les propos guerriers de la nouvelle équipe Trump (Bolton-Pompeo) et déclare que dans ces conditions, le sommet Kim-Trump ne peut pas se tenir !  7. Frustré, décontenancé, M. Trump "annule le sommet" et signe une lettre confuse où il parle de la "colère" de Pyongyang, semblant reconnaître involontairement que cette colère a été provoquée par M. Bolton... Et la lettre présidentielle invoque de nouveau l'arsenal nucléaire américain, en une phrase ouvertement menaçante ! C'est un retour boiteux à la case départ.

Le seul résultat de ces trimestres de cafouillages américains, c'est d'avoir fait de M. Kim Jong-un une personnalité politique internationale, et d'avoir déclenché un rapprochement des deux Corée qui peut donner des résultats économiques et stratégiques. Ces résultats éventuels intéresseraient beaucoup la Chine qui rêve d'une double Corée dénucléarisée  - donc, quant au Sud, désaméricanisée...

Comment M. Trump pourrait-il empêcher le (vivace) nationalisme coréen de pousser dans ce sens ? En menaçant Séoul ?  Brillante perspective, et nullement assurée de succès.

L'ineptie de la politique US envers le Rest Of the World n'a jamais été plus flagrante. Exigeons des dirigeants européens qu'ils en tirent les conséquences !

 

 ___________

* Admirateurs de M. Trump parce qu'il crie contre les immigrés, certains tardigrades français retombent ainsi dans la fatalité qui fait de leur "droite nationale" un parti de l'étranger... (Tardigrades :  "panarthropodes de 0,5 à 1,5 mm, qui ont la propriété de se dessécher sans périr puis de revenir à la vie").

 

 

20180317_USD000_1.jpg

11:26 Publié dans Asie, Trump | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : trump

Commentaires

ÉCHEC DE TRUMP AUSSI EN CHINE

> L'échec de Trump est également cuisant vis-à-vis de Xi Jinping, qui a rencontré Kim par deux fois après des mois de guerre froide entre Chine et Corée du Nord. Xi sort en effet gagnant : en montrant qu'il codirige en réalité la stratégie nord-coréenne, et surtout en ayant reçu Kim avec pompe et honneurs, en normalisant la stature internationale de ce dernier. Les affaires coréennes échappent à l'œil scrutateur de Washington : un axe Pékin-Pyongyang-Séoul se dessine.
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 25/05/2018

SE PRENDRE POUR DES AMÉRICAINS

> Les réactions pro Trump qu'on peut observer aujourd'hui en France montrent que l'américanisation est un vrai problème car elle concerne aussi les esprits.
On commence par vouloir "faire américain" ce qui amène à consommer américain puis à vivre comme des Américains, d'où l'adoption du mode de vie américain qui amène à penser comme des Américains donc à défendre les intérêts des Etats-Unis.
______

Écrit par : eric levavasseur / | 25/05/2018

À eric levavasseur :

> À propos de l'américanisation des esprits, je me souviens il y a quelques années avoir commandé sur un marché en Lorraine des râpés vosgiens, accompagnés d'une barquette de "potatoes". Ayant insisté pour qu'on me serve des "pommes de terre", le patron me fit une séance digne des crêpes au sucre dans les 'Bronzés font du ski' : "nous ne faisons pas ce type de produit", etc. Tous les clients ne commandaient en effet rien d'autre que des "potatoes". Atterrant !
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 26/05/2018

SÉOUL ET PYONGYANG

> Il semble que la messe ne soit pas dite, si j'ose dire. Et d'après le Huff ( pas franchement neo con) Trump a gagné son pari et renforcé sa position.
Bon j'ai dis ca j'ai rien dit. Vraiment.
Mais si la paix était signée entre les 2 corées et la péninsule dénucléarisée, fou rire garanti au Nobel !

DS.

[ PP à S. - Le Huff n'est "pas franchement neocon" mais il est franchement d'outre-Atlantique, et la politique extérieure de la Maison Blanche sous Trump (étant de toute manière celle du Deep State) n'est pas substantiellement différente, style personnel mis à part, de ce qu'elle eût été sous Hillary ! Quant à ce qui se passe en Corée, force est de constater que l'initiative est du côté Pyongyang-Séoul et que si la messe n'est pas dite, le célébrant n'est pas Trump (ce qu'il tente de cacher en agitant la clochette)... ]

réponse au commentaire

Écrit par : Stevenson / | 29/05/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.