Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/05/2018

Pétain a "consacré la France à Marie" (Danièle Sallenave)

NDParis-LouisXIII-300x200.jpg

Le maréchal Pétain (vu par Danièle Sallenave)

Dans les commentaires de la note d'hier, plusieurs amis signalent que Mme Sallenave (29e minute de son entretien à France Culture) déclare que Pétain a "consacré la France à Marie en 1941". Affirmation aberrante pour trois raisons : 1. l'agnosticisme personnel de Pétain, 2. sa non-qualification pour un acte officiel de piété, 3. acte officiel notoirement déjà fait depuis 1638 : 


 

La seule “consécration de la France à Marie” – plus exactement : “à Dieu par Marie” – fut faite en 1638 par le roi Louis XIII. Très ancienne tradition, donc : mais commémorée depuis, chaque année, dans beaucoup d’églises françaises. La seule explication possible à l’énormité proférée par Mme Sallenave serait donc celle-ci :  réunissant une documentation pour son livre sur le clivage catholiques-républicains en Anjou depuis 1793, et voulant absolument identifier tous les catholiques à Vichy, Mme Sallenave est tombée sur la mention d’une des classiques cérémonies catholiques annuelles de commémoration du voeu de 1638, cérémonie tenue en 1941 et à laquelle un évêque a dû inviter Pétain en tant que chef de l'Etat... Mme Sallenave a lu ça en zigzag. Toute à son désir polémique, et ne connaissant pas l'histoire, elle a pris la "commémoration" pour une "consécration", qu'elle a attribuée à Pétain. Après quoi France Culture lui a tendu le micro pour qu’elle informe les Français de cet outrage à la laïcité commis par Pétain pour plaire à l’Eglise... (Sous-entendu : “catholiques = collabos, CQFD”). Mme Sallenave est une littéraire, ce qui est bien. Mais elle n'est pas historienne et ça se voit.

 

 

catholicisme

Commentaires

LOUIS XIII

> Puisque l’on parle du vœu de Louis XIII, daté du 10 février 1638, mais préparé de longue date (la première version date de 1630, lire à ce sujet « Le vœu de Louis XIII : passé ou avenir de la France ? » de René Laurentin, F.-X. de Guibert, 2004), il est possible de le résumer dans les 10 articles qui suivent :
- (…) « Dieu élève les rois au trône de leur grandeur… » ; cette « Main divine » a soutenu « avec force la justice de la cause » du roi de France ;
- C’est à Dieu que les armes de France doivent « des succès si heureux », en particulier contre « la rébellion de l’hérésie » qui a « formé un parti dans l’Etat » ;
- A la face des nations, Dieu, par « sa providence », « sa bonté » et « sa puissance » a confondu les ennemis ayant conspiré la ruine de la Couronne ;
- Pour tant de grâces, le roi se consacre par reconnaissance « à la grandeur de Dieu par son Fils rabaissé jusques à nous, et à ce Fils par sa Mère élevée jusqu’à luy », et se met ainsi que ses sujets sous la protection de Marie, « médiatrice de nos actions de grâces » ;
- « Nous avons déclaré et déclarons que, prenant la sainte et glorieuse Vierge pour protectrice spéciale de notre royaume, nous lui consacrons particulièrement notre personne, notre Etat, notre couronne et nos sujets »…
- Pour marquer cette consécration, « nous ferons construire de nouveau le grand autel de l’église cathédrale de Paris, avec une image de la Vierge qui tienne entre ses bras celle de son précieux Fils descendu de la Croix » (l’ensemble statuaire sculpté par Coustou l’aîné) ;
- Une commémoration solennelle de cette consécration sera faite chaque année par l’archevêque de Paris, avec procession également solennelle, en la fête de l’Assomption ;
- Archevêques et évêques sont enjoints à faire célébrer de même cette solennité dans tout le royaume ;
- Dans chaque diocèse, archevêque et évêques sont exhortés à dédier les principales chapelles de leurs églises épiscopales à la Vierge Marie, avec ornement approprié, pour la dignité de cette célébration ;
- Le roi admoneste ses peuples d’embrasser cette dévotion particulière à la Vierge « afin que sous une si puissante patronne notre royaume soit à couverte de toutes les entreprises de ses ennemis » (…).
______

Écrit par : Denis / | 01/05/2018

LA PENSÉE TWITTER

> N'importe qui ayant eu connaissance de deux ou trois documents se prétend historien aujourd'hui. La pensée genre Café du commerce s'étend maintenant sur toute la société jusqu'aux chefs de l'État et jusqu'à l'Académie française. C'est ce que j'appelle "la pensée twitter" : très peu d'intelligence, aucune réflexion, beaucoup de préjugés.
______

Écrit par : Guadet / | 01/05/2018

LITTÉRAIRE ET NON HISTORIENNE

> Littéraire, en effet, mais pas historienne. Il y a une trentaine d'années, Danièle Sallenave avait publié sur Rome, aux éditions Autrement, un petit livre délectable. Ses notations subjectives m'avaient aidé à aimer plus encore la Ville dans laquelle j'avais, en ce temps-là, le privilège de vivre. Tant qu'elle restait personnelle, sa prose était un enchantement; à chaque fois qu'il s'agissait d'histoire, il y avait une erreur factuelle. Alors, sur un sujet polémique...
______

Écrit par : Jean-Marie Salamito / | 02/05/2018

IGNORANCE

> Juste un symptôme banal de la généralisation de l'ignorance dans le triste monde des dirigeants.
On a entendu aussi Mahmoud Abbas dire que Staline était juif. Curieux pour un ancien séminariste géorgien.
Et ce cher Mélenchon qualifier les Black Blocks d'extrême droite....

PH


[ PP à PH - L'exemple vient de haut : #DonaldTrumpBullshit ]

réponse au commentaire

Écrit par : Pierre Huet / | 02/05/2018

preuve qu'on peut être intello mais pas fufute :

> "Il nous faut retrouver une parole libre. Désigner haut et fort la menace que font peser les communautés, les identités collectives, les religions sur la paix civile, l'avenir de nos sociétés et la liberté individuelle. Rappeler haut et fort qu'aucune religion n'est à l'abri d'un retour vers le fanatisme. Refuser le scandale d'une existence rivée à ses origines, d'une pensée asservie à des dogmes.
Osons être en toutes choses des athées résolus, méthodiques et gais."

http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Hors-serie-Connaissance/Dieu.com

Notons que pour elle évidemment sa pensée n'est pas asservie à des dogmes, non ce sont les autres.
______
dogme étant un terme auquel elle doit donner le sens de'"idée reçue" ce qui est ennuyeux pour une normalienne.

Des athées de bonne humeur, je n'en ai jamais rencontré

Écrit par : e levavasseur/ | 03/05/2018

LA VÉRITÉ

> Enquête faite à la paroisse St-Louis de Vichy par une amie de Facebook, voici la genèse de l'affaire.
En 1943, non en 1941 comme le dit Mme Sallenave, cette paroisse organise - à l'instar des autres paroisses françaises - une cérémonie de commémoration du voeu de Louis XIII (voeu de 1638 qui avait "consacré la France à Dieu par Marie"). Commémoration comme il y en a toujours eu depuis le XVIIe siècle... Au cours de cette cérémonie, le texte du voeu royal est lu collectivement par toute l'assistance. Au premier rang de celle-ci figure Pétain. Invité par le curé de la paroisse qui est voisine de l'hôtel du Parc, il a accepté de venir : depuis un an environ, cet incroyant veille à se montrer de temps à autres dans des églises, pour calmer certaines critiques épiscopales portées à l'égard de son gouvernement.
Il ne s'agit donc nullement d'un acte personnel de chef d'Etat décidant de "consacrer la France à la Vierge Marie", comme l'affirme Mme Sallenave. Pétain n'a rien fait de plus que les simples paroissiens de la ville, et une commémoration n'est pas une consécration.
Mais les plus fiévreux des catholiques traditionalistes pétainistes feront courir, dès 1943 et jusque dans l'après-guerre, le bruit que "le maréchal, ce jour-là, a fait plus et mieux que Louis XIII pour consacrer la France".
L'anticléricale Danièle Sallenave emprunte donc à l'extrême droite "religieuse" une information fausse, pour l'utiliser contre les catholiques. Circuit assez pervers et qui s'est reproduit dans de nombreuses autres circonstances, y compris aujourd'hui contre le pape François.
______

Écrit par : PP / | 03/05/2018

PAS L'IDÉAL

> Pétain était un ancien partouzard marié à une divorcée, plutôt proche des radicaux et agnostique.
Pas franchement l'idéal de Pie XII.
______

Écrit par : e levavasseur/ | 04/05/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.