Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/07/2017

J.O. Paris : encore un "Grand Projet Inutile Imposé" ?

11888559.jpg

Signé de Frédéric Viale (Attac et collectif 'Non aux JO 2024 à Paris'), cet appel à la résistance francilienne.  Extraits :


 

 Le Monde,  13 juillet  (débats & analyses)

 

<<  Les Jeux olympiques sont ruineux. Ils l'ont toujours été, ils le seront encore. Inutile de faire croire par une communication agressive que, miraculeusement, les Français sauront faire des jeux raisonnables. Cela ne sera pas le cas... Avant même le lancement effectif de l'opération, on arrive déjà à un dépassement de 5 milliards d'euros minimum...  Cinq milliards qui seront épongés par des impôts supplémentaires qui grèveront les finances de la ville et de la région pour une génération entière - comme cela a été le cas à Montréal, qui a mis trente ans pour se sortir de ses dettes. >>

<<   Les Jeux olympiques seront un désastre écologique... Ce n'est pas en promettant de faire fabriquer des assiettes en carton recyclable que seront réglés les problèmes des déchets ni de la consommation de carburant supplémentaire, ni les pollutions liées à la construction d'infrastructures... La Caisse des Dépôts et le WWF comme garants de l'écologie, il fallait un culot d'acier pour oser. >>

<< Comme à chaque fois, le CIO exige du pays hôte une loi d'exception qui mettra entre parenthèses, le temps des Jeux, les règles de droit social, environnemental, de l'urbanisme et de la propriété intellectuelle. Une police privée des Jeux sera-t-elle chargée de faire la loi comme à Londres, en interdisant aux spectateurs de venir avec leur boisson ou une marque de vêtements qui ne sont pas celles des sponsors ? [...] Déjà une exemption fiscale est en place qui fait de la France un paradis fiscal pour le CIO. >>

<< Toronto, Hambourg, Rome, Budapest : les unes derrière les autres, les villes se retirent. Le CIO sent que plus personne ne veut de ces Jeux ruineux, anti-écologiques, anti-démocratiques : alors il a décidé d'une double attribution pour les deux seuls derniers candidats, Paris et Los Angeles. Car il ne reste que deux villes assez irresponsables pour encore candidater... >>

 

 

 

Site du collectif anti-J.O.

http://nonjo2024aparis.neowordpress.fr/

 

 

JO-Londres-podium.jpg

 

18:56 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : j.o. paris 2024

Commentaires

SOUCI

> Personnellement, chaque fois que l'idée de ces jeux me traverse l'esprit, je prie pour que la candidature de Paris soit refusée, mais je vois qu'il y a du souci à se faire.
______

Écrit par : Bernadette / | 13/07/2017

LAISSONS LES J.O. AUX AMÉRICAINS

> Et les jeux de Grenoble en 1968 ? quand ont-ils été fini de payer ?
Les jeux d'Albertville : combien de déficit ?
il n'y a que les Américains qui savent faire du fric avec les JO : JO d'Atlanta en 1996 bénéficiaires de plusieurs milliards de dollars, mais en étant une merde au niveau technique (qualité des images transmises), certains allant jusqu'à dire que c'était pire que les JO de Mexico en 1968, et au niveau sécuritaire (un attentat durant les Jeux).
Ce que l'article ne dit pas, c'est qu'à l'occasion des Jeux, l'Etat coupe les budget de subventions à toutes les fédérations sportives (durant 5 ans) pour financer la construction des infrastructures des JO.
Ma Fédé (de spéléo) avait été prévenue que lors de la dernière candidature française (Nice je crois), son budget serait largement amputé pour 5 ans ... si Nice gagnait. Heureusement nous avons "perdu". Ouf.
Par pitié, laissons les JO aux Américains !!!!
Cdt,
______

Écrit par : Bergil / | 13/07/2017

LES J.O. GRECS

> Les JO d'Athènes en 2004 ont contribué à ruiner la Grèce et à augmenter sa dette extérieure. On connaît la suite.
En outre, les bâtiments et infrastructures construits sont aujourd'hui à l'abandon. Bien évidemment, on avait promis aux Athéniens pelouses, pistes cyclables et même un parc écologique. En réalité, ces espaces bétonnés ne servent plus que de décharges sauvages (gravats, déchets...)
Un jour Macron et Philippe nous parlent de l'impérieuse nécessité de faire des économies budgétaires, et le lendemain ils se font les chantres de la candidature de Paris aux JO.
______

Écrit par : Thomas Mousset / | 13/07/2017

SILEX

> Moi, je m'en moque, ma fédé ne nous donne absolument rien alors qu'un copain est vice-champion du monde, champion d'Europe et de France... Ah, j'oubliais, c'est en tir au pistolet à silex...( et c'est véridique!).
______

Écrit par : VF / | 13/07/2017

HIDALGO-GADGETS

> En juin, la ville de Paris a fait une "démonstration" de sa faculté d'organiser les jeux, à grands coup de gadgets. Exemple: une piste de course à pieds flottant sur la Seine sur boudins gonflables, ce qui n'a aucun rapport avec un stade réel. De l'hidalguisme à l'état pur. Ça promet !
______

Écrit par : Pierre Huet / | 15/07/2017

BUZZ

> Logique, cher Pierre. Ce sont des sociétés de communication et d'organisation "d'événements" qui font ces "coups". Il s'agit seulement de faire le buzz, pas de construire pour l'avenir...
______

Écrit par : VF / | 15/07/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.