Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/04/2017

Trump et Pyongyang : analyse salubre de Guy Sorman

CcosLsSUEAAdmed.jpg

Ces présidents US incapables de comprendre le monde extérieur :


 

 

[Je connais Guy Sorman de longue date. Son ultralibéralisme économique m'a toujours paru irrelevant : mais sa perspicacité sur les cultures non-occidentales est souvent frappante. Témoin sa mise en garde (Le Monde 18/04) sur l'aventurisme de Trump envers l'étrange dictature nord-coréenne : "dans ce conflit, que Donald Trump aggrave en ce moment par ses fulminations et menaces, on se trompe à la fois sur la fonction de l'arme nucléaire et sur la stratégie de Pyongyang..."  Rappelons que Guy Sorman fut conseiller du président sud-coréen Lee Myung-bok de 2008 à 2013. Extraits de l'article :]

 

1.  Vraie fonction de l'arme nucléaire

<<  L’arme nucléaire, qui, pour mémoire, n’a jamais été utilisée depuis août 1945, paraît offensive ; mais dans les faits, à l’expérience, elle est défensive. La posséder garantit [...] que votre territoire ne sera jamais agressé parce que les représailles contre l’envahisseur seraient pires que les bénéfices d’une conquête. L’arme nucléaire est donc essentiellement conservatrice du statu quo ; à l’extrême, elle devient la garantie de survie ultime pour certaines nations, comme Israël et le Pakistan, leur évitant d’être avalées par leurs voisins plus grands, plus puissants... >>

 

2.  Pyongyang et l'arme nucléaire

<<  L'unique raison pour les dirigeants nord-coréens - une nation pauvre - d'investir autant dans l'arme nucléaire, est de perpétuer indéfiniment leur dictature. [...]  Cette caste dirigeante est à peu près indélogeable, précisément parce qu'elle détient l'option nucléaire. On ne voit pas quelles pressions et menaces américaines pourraient conduire les dirigeants de Pyongyang à y renoncer : ce serait, pour eux, un suicide. Ainsi, quand Rex Tillerson, le secrétaire d'Etat de Donald Trump, menace la Corée du Nord d'une intervention militaire, ainsi qu'il vient de le faire lors de sa première visite à Séoul, il démontre son ignorance grave du sujet, ou bien il fait le clown pour plaire à Trump... >>

 

3.  Trump ignore tout de la Corée

<<  Le prochain président sud-coréen, qui sera élu le 9 mai, n'entrera pas en guerre, pas même verbale, contre Pyongyang : il sera de gauche et considérera que les Nordistes sont ses frères de race, avec qui il faut négocier. L'administration Trump se trouvera alors à contrepied de ses alliés sud-coréens. Vue d'Occident, l'intransigeance de la dynastie des Kim à Pyongyang paraît irrationnelle [...]. Mais dans le contexte des civilisations locales, en particulier le confucianisme coréen [le plus intransigeant d'Asie], Kim Jong-un est plutôt normal : ne pas plier, ne pas perdre la face, c'est être coréen [...]. Kim Jong-un se prend pour une divinité, et il est honoré comme tel parce que son personnage est une constante de l'histoire coréenne. Tout cela est évidemment insaisissable par le gouvernement Trump, parce que trop complexe : ce qui est très inquiétant.  >>

 

 

you-really-want-this-idiot-commander-chief-when-asked-who-ta-politics-1458673588.jpg

 

 

10:07 Publié dans Asie | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : trump, corée

Commentaires

DUMB

> Vraiment vraiment je ne voudrais pas être à la place des trumpistes gaulois.
De quoi ils ont l'air aujourd'hui ? Dumb & Dumber ?
______

Écrit par : churubusco / | 18/04/2017

> c'était tellement prévisible
______

Écrit par : Piet Aerts / | 18/04/2017

FLÉAU

> L'ignorance abyssale des mentalités, de l'histoire et de la géopolitique par les dirigeants "occidentaux" est hélas, un fléau général.
______

Écrit par : Pierre Huet / | 18/04/2017

LA CORÉE DU NORD

> Pour aider M. Trump, je vois une solution : lui faire traduire ce remarquable ouvrage, 'La Corée du Nord en 100 questions', de Dorian Malovic et Juliette Morillot.
https://www.tallandier.com/livre-9791021021372.htm
Récent, très bien documenté, accessible et nuancé (avec le remise en cause de beaucoup d'idées reçues sur ce pays). Objectivement, une petite merveille, que j'ai eu beaucoup de plaisir à lire !
______

Écrit par : Feld / | 18/04/2017

HYPOTHÈSES

> Reste à savoir si l'arsenal nucléaire (actuel) de Pyongyang est réellement à même de permettre à l'ami Kim de riposter… Ne pourrions-nous pas voir dans la gesticulation étatsunienne en cours une velléité de faire avorter ce programme avant qu’il ne devienne réellement opérationnel ? (un peu à la manière de la résolution de la menace "Osirak" en 1981…) Évidemment, peut-être aurait-il fallu y penser avant (il y a dix ou quinze ans…) ? Peut-être est-ce déjà trop tard ?
Plus prosaïquement, s'il est vrai (et la France l'affirme ainsi depuis soixante ans) que l'arme nucléaire est l'ultime "assurance (sur-)vie", cette dernière ne devrait-elle pas être universellement distribuée à tous les États de la planète ? Garantissant ainsi par là même, la Paix stratégique ? Bon, j'admets tout de même volontiers le côté utopiste de cette proposition.
La Corée du Nord sert (à son insu ?) les intérêts stratégiques des États-Unis (son alibi pour sa présence militaire dans la région) et ceux de la Chine (son glacis équivalent aux pays de l'Est à l'époque de l'URSS) ; la Corée du Sud ne souhaite en rien une réunification qu'elle s'estime (égoïstement ?) incapable de supporter économiquement.
Puisque personne (pas même sa population ?) n'a intérêt à la disparition (ni ne la recherche) du régime de Pyongyang, ce dernier ne gaspille-t-il pas son énergie dans la quête de la puissance nucléaire et militaire ? Ne pourrait-il pas se contenter des splendides parades (tirées au cordeau et spectaculaires !) qui servent, au moins en apparence, son prestige ?
______

Écrit par : Fondudaviation / | 20/04/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.