Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/03/2017

Lutte contre la pédophilie : quand le cardinal Ratzinger n'hésitait pas à faire modifier le droit canon

 

cardinal-ratzinger-beret.jpg

Relisons son livre Dernières conversations (Fayard - septembre 2016), pages 227-228). L'attitude du futur Benoît XVI envers ce dossier n'eut rien à voir avec la crispation constatée par Marie Collins dans certains secteurs actuels de la Curie :


 

<< Quand j'étais préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, j'ai réagi immédiatement chaque fois que j'ai été informé de ces affaires. La Congrégation pour le clergé avait d'abord revendiqué la compétence. Quand j'ai constaté qu'elle n'adoptait pas la ligne rigoureuse qui était indispensable, j'ai fait appel à la Congrégation pour la doctrine de la foi. J'avais conscience que c'était une lourde tâche, que nous serions critiqués, mais aussi que nous disposions des personnes les plus à même d'en venir à bout... Le fait est que le droit canon ne permettait pas de sanctions sévères. J'ai suggéré qu'on adopte des amendements et le pape [Jean-Paul II] m'a immédiatement donné carte blanche. Nous avons mis en place des normes et des structures juridiques nouvelles. C'était le seul moyen de traiter cette affaire... >>



La suite des événements a montré que ces réformes canoniques étaient encore insuffisantes et qu'il allait falloir beaucoup plus. Mais le point à souligner est que – sous l'impulsion de Joseph Ratzinger – la Congrégation pour la doctrine de la foi n'avait pas hésité : 1. à mesurer l'immense atrocité de la pédophilie de prêtres, 2. à introduire des réformes du droit pour réprimer cette atrocité. Si l'on en croit le témoignage de Marie Collins confirmé par le cardinal Parolin, l'actuelle Congrégation pour la doctrine de la foi ne serait plus dans ces dispositions. C'est un point à noter.

 

 

 

Commentaires

IMPORTANT

> Merci. Très important. A faire lire aux ignorants qui voudraient "opposer" Benoît à François !
______

Écrit par : Solenn / | 04/03/2017

CONGRÉGATION

> Êtes-vous certain que ce soit la congrégation pour la doctrine de la foi qui coince? J'ai des doutes car elle a été très peu renouvelée donc reste d'essence ratzinguérienne si on me permet cette qualification.

CG


[ PP à CG - Ce n'est pas à moi d'être certain de quoi que ce soit en ce domaine. J'entends et respecte le témoignage de Marie Collins, qui est bien placée pour savoir de quoi elle parle ; témoignage reproduit par Radio Vatican et confirmé (en langage diplomatique) par le cardinal Parolin... ]

réponse au commentaire

Écrit par : Gicquel Cédric / | 04/03/2017

EXEMPLAIRE

> Oui Ratzinger a été exemplaire et en tant que pape aussi, n'oublions pas que c'est lui qui a eu le courage de faire le ménage chez les légionnaires du Christ
Il a aussi agi pour freiner les vocations chez les personnes à tendance homosexuelle, mais cela on ne le dit plus trop aujourd'hui...
______

Écrit par : Ludovic / | 05/03/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.