Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2017

Délire trumpolâtre chez les ultra-cathos

trump-oligarchie-nwo-bis.jpg

Aux USA et en France, ils supplient le "cher président Trump" "d'enquêter" sur le conclave de 2013 !  C'est l'empereur Donald contre le pape (forcément Illuminati)... Démentiel mais authentique :


 

100000_1000_220455.jpg

 

 

Couramment cité par les sites français ultracathos et identitaires, le mensuel The Remnant est une publication de leurs équivalents américains. Il déteste donc le pape François depuis les premiers jours de son pontificat. Griefs successifs, dans leur ordre d'apparition : sa critique du capitalisme libéral, sa volonté de réformer l'IOR et la Curie, et son entreprise d'aggiornamento pastoral pour améliorer le témoignage de l'Eglise. En novembre 2016, The Remnant annonçait l'Apocalypse pour punir le pape hérétique :

<< Le 20 novembre 2016, Jupiter (la planète Roi) entre dans le corps (sein) de la constellation de la Vierge (la Vierge). Jupiter, en raison de son mouvement rétrograde, passera les 9 prochains mois et demi dans le « sein » de la Vierge. Cette durée correspond à la période de gestation d’un bébé normal jusqu’en fin de terme. Après 9 mois et demi, Jupiter sort du sein de la Vierge. Dès la sortie de Jupiter (à la naissance), le 23 septembre, 2017, nous verrons la constellation de la Vierge avec le lever du soleil directement derrière elle (la Femme revêtue du Soleil). Aux pieds de la Vierge, se trouvera la lune. Et sur sa tête, une couronne de douze étoiles, formées par les habituelles neuf étoiles de la constellation du Lion, avec en outre les planètes Mercure, Vénus et Mars... Cela est un fait remarquable et, pour autant que je puisse le déterminer, c’est une série unique d’événements qui présente un degré surprenant de concordance avec la vision de l’Apocalypse 12... >>

L'Apocalypse n'étant pas venue, The Remnant se tourne vers le lieutenant de Dieu sur terre : à savoir Donald Trump. Le 20 janvier, il lui a écrit une lettre délirante, véritable compendium de fakes et de hoaxes que les sites français équivalents ont traduit en ces termes :

 

<<  Cher Président Trump :

Le slogan de campagne « Make America Great Again » consonne avec des millions d’Américains moyens. Votre ténacité à repousser plusieurs des tendances récentes les plus nocives est une inspiration. Nous sommes tous impatients de constater un renversement continu des tendances collectivistes des dernières décennies.
Inverser les tendances collectives récentes exigera, par nécessité, un renversement de beaucoup des actions prises par l’administration précédente. Parmi ces actions, nous croyons qu’il y en a une qui reste masquée dans le secret. Plus précisément, nous avons des raisons de croire qu’un « changement de régime » du Vatican a été conçu par l’administration Obama.
Nous avons été alarmés de constater que, lors de la troisième année du premier mandat de l’administration Obama, votre ancienne adversaire, la Secrétaire d’État Hillary Clinton et d’autres fonctionnaires avec lesquels elle s’était associée, ont proposé une « révolution » catholique dans laquelle la chute finale de ce qui restait de l’Église catholique en Amérique serait réalisée. Environ un an après cette discussion par courrier électronique, qui n’a jamais été destinée à être rendue publique, nous constatons que le pape Benoît XVI a abdiqué dans des circonstances très inhabituelles et a été remplacé par un pape dont la mission apparente est de fournir une composante spirituelle à l’agenda idéologique radical de la gauche internationale. Le pontificat du pape François a ensuite remis en question sa propre légitimité en une multitude d’occasions.
Au cours de la campagne présidentielle de 2016, nous avons été étonnés de voir le pape François faire campagne contre vos politiques proposées concernant la sécurisation de nos frontières et allant même jusqu’à suggérer que vous n’êtes pas chrétien. Nous avons apprécié votre réponse prompte et pointue à cette accusation honteuse.
Nous restons perplexes par le comportement de ce pape chargé d’idéologie et dont la mission semble être de faire avancer les agendas séculaires de la gauche plutôt que de guider l’Église catholique dans sa mission sacrée. Ce n’est tout simplement pas le rôle approprié d’un pape d’être impliqué dans la politique à tel point qu’il est considéré comme le chef de la gauche internationale.
Alors que nous partageons votre objectif déclaré pour l’Amérique, nous pensons que le chemin vers la « grandeur » est que l’Amérique soit de nouveau « bonne », pour paraphraser Tocqueville. Nous comprenons qu’un bon caractère ne peut pas être forcé sur les gens, mais la possibilité de vivre nos vies en tant que bons catholiques a été rendue de plus en plus difficile par ce qui semble être une collusion entre un gouvernement américain hostile et un pape qui semble tenir autant d’animosité envers les disciples des enseignements catholiques pérennes qu’il semble en tenir pour vous-même.
Nous pensons qu’il est de la responsabilité des catholiques loyaux et informés des États-Unis de vous demander d’autoriser une enquête sur les questions suivantes :
– À quelle fin l’Agence de Sécurité Nationale a-t-elle surveillé le conclave qui a élu le pape François ?
– Quelles autres opérations secrètes ont été menées par des agents du gouvernement américain concernant la démission du pape Benoît XVI ou le conclave qui a élu le pape François ?
– Les agents du gouvernement américain ont-ils eu des contacts avec la mafia du cardinal Danneels ?
– Les transactions monétaires internationales avec le Vatican ont été suspendues au cours des derniers jours avant la démission du pape Benoît XVI. Y a-t-il eu des organismes gouvernementaux américains impliqués dans cela ?
– Pourquoi les transactions monétaires internationales ont-elles repris le 12 février 2013, le lendemain de la démission de Benoît XVI ? C’était pure coïncidence ?
– Quelles actions, le cas échéant, ont-elles été prises par John Podesta, Hillary Clinton et d’autres personnes liées à l’administration Obama qui ont participé à la discussion proposant la fomentation d’un « Printemps Catholique » ?
– Quel était le but et la nature de la rencontre secrète entre le Vice-Président Joseph Biden et le Pape Benoît XVI au Vatican vers le 3 juin 2011 ?
– Quels rôles ont joué George Soros et d’autres financiers internationaux qui résident actuellement sur le territoire des États-Unis ?
Nous croyons que l’existence même de ces questions sans réponse fournit des preuves suffisantes pour justifier cette demande d’enquête.
Si une telle enquête révélait que le gouvernement des États-Unis avait interféré de manière inappropriée dans les affaires de l’Église catholique, nous demandons en outre la publication de leurs résultats afin que les catholiques puissent demander les actions appropriées auprès des éléments de notre hiérarchie qui demeurent fidèles aux enseignements de l’Église catholique. [*]
Nous vous prions de comprendre que nous ne demandons pas une enquête sur l’Église catholique ; nous demandons simplement une enquête sur les activités récentes du gouvernement des États-Unis dont vous êtes maintenant le chef de la direction.
Merci encore et soyez assuré de nos prières les plus sincères.
Avec respect,
David L. Sonnier, LTC US ARMY (retraité)
Michael J. Matt, rédacteur en chef de The Remnant
Christopher A. Ferrara (President of The American Catholic Lawyers Association, Inc.)
Chris Jackson, Catholics4Trump.com
Elizabeth Yore, Esq., Founder of YoreChildren    >>

 

 

De façon purement délirante, les ultras du Remnant et de trois cercles complotistes (ACLA, Catholics4Trump, Yore Children) sont donc persuadés  : que le conclave a été dirigé par Hillary Clinton pour détruire le catholicisme ; qu'une rencontre entre le pape et un vice-président démocrate US est nécessairement un complot ;  que Trump sera l'épée de l'Archange, etc. Toutes ces "questions sans réponse" étant en elles-mêmes "des preuves suffisantes", il n'y manque que la croyance aux Illuminati.

On avait vu le cardinal Burke pousser des dirigeants de l'Ordre de Malte à se dresser contre le pape ; voilà maintenant des supporters de Burke prosternés devant l'Ubu de la Maison Blanche. Le Morhedec va devoir écrire un tome 2.

 

_________

[*]  A quel cardinal font-ils allusion ? On se perd en conjectures.

 

 

 

Grand Maître de Malte ? Non :  Commandeur des Croyants

trump-en-uniforme-794x960.jpg

 

Commentaires

REGRETTABLE

> à propos de Le Morhedec, Tbibaud Collin est relaps : il a publié dans 'l'Homme Nouveau' un article regrettable pour nier la réalité de la dérive identitaire.
Voulant démolir le livre de Le Morhedec, il monte en épingle quelques erreurs techniques (une erreur de prénom, etc) et passe sous silence les faits nombreux qui y sont relatés.
Le plus grave est son sophisme. Selon lui, condamner l'idéologie identitaire serait vouloir un catholicisme "spiritualiste" refusant l'engagement temporel !
Ce qui a l'air de vouloir dire que "l'engagement temporel" se confond pour TC avec les groupuscules extrémistes.
TC n'a jamais approché de groupuscules. Cela lui permet d'en nier l'existence. Si qqn représente l'intellectualisme, c'est bien lui et c'est son excuse. Mais quand on n'est pas informé, on ne condamne pas les informateurs. Toujours ce vice intello de tirer sur le pompier et pas sur l'incendiaire.
______

Écrit par : Jean-Bat / | 31/01/2017

PRIONS POUR CES AVEUGLES

> "fidèles aux enseignements de l’Église catholique."
Que ne s'appliquent-ils cette phrase !
L'enseignement de l'Eglise ne se cantonne pas à la morale sexuelle, n'en déplaise à ces groupes. La Tradition la plus constante et la plus ancienne de l'Eglise nous apprend également à avoir souci du pauvre et du faible, de l'orphelin et de l'étranger.
"Tous les croyants vivaient ensemble, et ils avaient tout en commun" (Ac 2, 44) :
vont-ils traiter les apôtres de dangereux communistes ?
Ils connaissent très mal leur propre foi et prétendent la défendre de ce qu'elle n'est pas, contre ce qu'elle est...
Prions pour que Dieu ouvre les yeux des aveugles.
______

Écrit par : Pema / | 31/01/2017

UN TOME 2

> Oui, je le crains comme vous, Le Morhedec va devoir écrire un tome 2. C'est d'ailleurs une critique que l'on peut formuler au "tome 1", que je viens (enfin) de lire : parmi les substances nocives auxquelles carburent nos "ultras", il n'a pas cité, me semble-t-il, les émanations délirantes de quelques farfelus américains.
Du reste, autant je conçois que l'on peut être exposé à des tentations identitaires (fait qu'Erwan Le Morhedec n'élude pas dans son livre et qui tend à prouver que ceux qui voudraient le traiter de pharisien ne l'ont pas lu), autant je suis perplexe devant le crédit qu'apparemment ont ces élucubrations paranoïdo-trumpolâtres.

Sven Laval


[ PP à SL
- Les lyncheurs de Le Morhedec ne l'ont en effet pas lu. De toute façon ils ne lisent rien : lire "divise", et tout division est (comme chacun sait) la voix du démon.
- Comme à Saint-Pétersbourg en 1910 et à Berlin en 1920, l'époque est à l'irrationnel. On ne raisonne plus : chaque tribu crie ses mots de passe, et les plus crétins sont les plus "mobilisateurs". ]

réponse au commentaire

Écrit par : Sven Laval / | 31/01/2017

SÉDÉVACANTISTES

> Au secours! le sédévacantisme revient!
Au début, ça m'avait fait rire, mais en réalité, c'est bel et bien un début de contestation de la légitimité de l'élection du pape François.
______

Écrit par : Pierre Huet / | 01/02/2017

LEADER DES POLLUEURS

> "Cher Leader de l'Occident", dites-vous dans la note suivante... Plutôt "Cheerleader (vulgaire) des riches pollueurs du monde entier"... Et ils utilisent des enfants, en plus :
https://www.youtube.com/watch?v=pMBNimILWoE
______

Écrit par : Alex / | 01/02/2017

RÉDUCTEURS

> Je suis certain que pour un certain nombre de catholiques, la volonté de Trump de "casser" le Planning familial fait de celui-ci, sinon un saint, au moins un homme de bien :
http://www.famillechretienne.fr/politique-societe/monde/trump-ouvre-les-hostilites-contre-le-planning-familial-211684

Feld


[ PP à Feld - Oui : pour ceux qui réduisent la DSE à la morale, et la morale à l'avortement.
Bien que Benoît XVI ait souligné que TOUTE la DSE était à prendre en compte... ]

réponse au commentaire

Écrit par : Feld / | 01/02/2017

@ Pierre Huet

> Quelle est la proportion de catholiques qui, en n'osant pas se l'avouer, pensent que François est peut-être un antipape ?

Feld


[ PP à Feld - Penser que le pape n'est pas pape parce qu'il contredit nos opinions politiques, économiques et sociales, c'est légèrement abusif. (Ne parlons même pas des 'dubia', d'une balourdise théologique et d'une indifférence pastorale consternantes). ]

réponse au commentaire

Écrit par : Feld / | 01/02/2017

@ Jean Bat

> Attention aux abréviations que vous employez: pour ma génération, TC, c'est le périodique Témoignage Chrétien... ;)
______

Écrit par : Pierre Huet / | 02/02/2017

CONVERGENCE DES DÉLIRES

> Le délire, pour bouffon qu'il soit (j'avais d'abord cru à une parodie de type "le Gorafi", la première fois que je l'ai remarqué), se répand comme une maladie contagieuse http://reseauinternational.net/coup-detat-au-vatican/
Et sur Facebook, de bon cathos s’affolent de cette "déchéance de l’Église".
Est-ce qu'on ne tourne pas au délire psychiatrique à force ?
Entre ce délire-là et le délire identitaire, il y a de quoi se poser des questions. Vu sur Facebook, à peu près de mémoire (et sans nommer la personne évidemment) : "il serait bien que des Catholiques (avec majuscule) épousent des Païens européens (avec majuscule aussi)", sans doute pour faire vivre l'Europe. Les deux étant vus comme des alliés complémentaires, face aux migrants.
Par ailleurs, le père Nadler, connu pour son livre sur les racines juives de la messe, a déniché une jolie photo d' 'Académia christiana', pour la promotion de sa "formation", présentant un chapelet à côté d'un poing américain ! Sans doute oublié-là par hasard. On pense aussi au délire de ces sites identitaires sur la figure de Charles Martel, en affichant une sorte de tableau de la bataille de Poitiers, avec une croix celtique à côté des Francs (s'ils avaient la patience de lire les travaux historiques sur Charles Martel, ils apprendraient, entre autres, qu'il ne défendait aucunement la chrétienté ni l'Europe, ni la patrie, mais qu'il avait laissé sciemment les Maures piller le Sud-Ouest de la Gaule, pour affaiblir Eudes, duc d'Aquitaine, afin de s'emparer plus facilement de la riche région de la Touraine ; qu'il pillait les biens de l'Eglise, empêchait certains évêques d'exercer leur épiscopat, dévastait sciemment les villes du Midi, pour ne laisser que des terres ravagées aux Maures ; et que, d'ailleurs, ils sauraient même que la bataille de Poitiers, n'a probablement pas eu lieu à Poitiers, mais vers la Touraine, dont Charles Martel voulait faire une chasse-gardée... Ce n'est que bien plus tard qu'on a situé explicitement la bataille à Poitiers pour faire oublier la défaite de Poitiers face aux Anglais pendant la guerre de Cent-Ans. Les historiens sont toujours de gens pénibles à supporter).
Dans un autre fil de discussion, il était question aussi de la tentative d'infiltration de cette idéologie dans les identités régionales, et vous répondiez, PP, à celui qui faisait ce commentaire, que nombre des mouvements culturels régionaux ne veulent pas en entendre parler et ne partagent pas leurs obsessions. Je pense en avoir trouvé un bel exemple avec cette émission radio disponible sur le site du diocèse de Bayonne diocese64.org/articles-en...basque/.../960-la-naissance-de-la-liturgie-en-langue-basque
Cette émission, sur la naissance de la liturgie en langue basque dans le mouvement de Vatican II, montre que c'est d'un tout autre niveau que "Génération identitaire" par exemple. Il y est question de l'intégration de la vieille tradition de cantiques basques dans la nouvelle liturgie, tout en cherchant à conserver la concision de la liturgie latine. Le prêtre, qui expose la formation de cette liturgie, évoque même à un moment l'approbation de Louis Bouyer, cet artisan de Vatican II (mais pas des carences de son application) dont votre blog a déjà parlé. Même un non-bascophone comme moi trouve les extraits liturgiques présentés, notamment le "Gure Aita" le "Notre-Père", sublimes. Loin de la fièvre identitaire anti-immigré qui monte.
Ma mini-recherche sur Internet, sur le délire du complot soro-clintono-obamien pour installer un "pape gauchiste", m'a fait découvrir ce site bouffon dieuetmoilenul.blogspot.com/ , bouffon pas à cause de son rappel de la nullité de l'Homme sans Dieu, mais du contenu, une vraie quintessence de bergoliophobie (les dubia auxquels le pape est sommé devant le Saint-Tribunal), de trumpolâtrie, de nostalgie "France Fille aînée de l’Église qui se dirige vers l'abîme", de rengaine sur "La Russie répandra ses erreurs dans le monde" (est-on en 1917 ou en 2017 ?, ce refrain à l'air courant dans ce milieu), et d'hostilité à l'environnement (la sainteté artificiellement opposée à "l'environnementalisme"), sans oublier un gros zeste d'identarisme.
C'est à faire passer un autre site, fort suivi lors de la Manif pour tous, celui qui porte le nom d'une pièce de maison associé à une couleur (pour ne pas le nommer) pour un site chaudement recommandable, bien qu'il publie des images détestables, comme celle de la provocation du maire de Béziers avec les migrants noirs envahisseurs en face de la cathédrale, symbole de la France blanche-et-chrétienne-toujours.
Internet n'est pas le tout de la vie, mais bien des gens y vont, pour ceux qui sont "en recherche" comme on dit, quand ils tombent sur ce genre de sites, je ne crois pas que la foi catholique puisse les toucher.
Finalement, c'est que tout finit par se rejoindre. Le soupçon anti-Vatican II est absurde sur le terrain liturgique (comme Louis Bouyer l'explique en disant que la messe "de toujours" de Pie X fut, en réalité, modifiée à de nombreuses reprises, à tel point que la messe de Pie X, dans sa forme originelle, est plus proche de la messe de Paul VI que de la "Messe de toujours de Pie X" telle qu'elle se pratiquait à la veille de Vatican II. C'est comique quand on pense à Ecône etc.). Ce soupçon est prolongé par l'hostilité envers 'Amoris Laetitia', le soupçon "anti-environnementaliste" et le refus de la mise en cause du système capitaliste, à travers la défiance envers 'Laudato si'..., la Grand-Peur identitaire... Les différents délires vont converger.
______

Écrit par : Aurélien Million / | 02/02/2017

@ PP et Feld

" proportion de catholiques qui, en n'osant pas se l'avouer, pensent que François est peut-être un antipape ?"
Je n'en ai aucune idée. Mais je commence à entendre des propos très critique de la part d'un de mes proches.
D'autre part, cet article, (original ou repris d'autre sites en étant accentué?) mettant en cause les milieux financiers et de renseignement US trouve un écho bien au delà de l'intégrisme catholique, je l'ai vu repris par certains de mes correspondants de gauche (oui, j'en ai aussi ;)


PH


[ PP à PH - Le "hoax" de la Grande Panne informatique de l'An 2000, lancé par des geeks mythomanes, fut cru dans le monde entier. Jusqu'au 1er janvier 2000 à 0 h 01. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Pierre Huet / | 02/02/2017

NAÏFS

> Ce n'est pas que chez les "ultras". Aleteia, que j’apprécie beaucoup par ailleurs, remet le couvert sur Super-Trump. Ce serait un bon chrétien ! Comment peut-on être aveugle à ce point ? Ou au moins ne pas être prudent quand on a la volonté d'évangéliser comme l'équipe de ce site? Des jeunes cathos d'HEC trop naïfs ?
______

Écrit par : VF / | 05/02/2017

> Non c'est juste un milieu politique de droite. Vidéo du meeting MLP à Lyon : le public acclame le nom de Trump parce que "national américain".
______

Écrit par : Gervais Maltache / | 05/02/2017

> Parce que nationaliste = chrétien ?????
______

Écrit par : Jérôme Besse / | 05/02/2017

> pour ce milieu-là oui. Lisez Le Morhedec.
______

Écrit par : G Maltache / | 05/02/2017

Hors sujet sur l'an 2000

> Le milieu informatique ne parlait pas de Grande Panne mais de bug de l'an 2000. Et on n'a presque rien vu car des informaticiens ont travaillé plutôt dans l'urgence pour l'éviter.
Pour qui suivait ces choses (en raison de sa profession), il y a eu quelques manifestations du bug ça et là avec des conséquences diverses.
Quand un plus que centenaire est convoqué à l'école maternelle (c'est arrivé), ça fait sourire. Quand un train ne peut pas démarrer parce que lo logiciel de contrôle détecte que la dernière maintenance a été faite il y a trop longtemps (c'est arrivé aussi), ça ne fait pas vraiment sourire les personnes concernées - surtout que ce problème c'est posé sur toutes les locomotives d'un même modèle du pays concerné.
Quant à l'urgence, je connais des personnes qui ont dû aller faire la tournée des clients de leur société pour installer des correctifs (jargon?) sur une grande partie des machines en exploitation, évidemment en dehors des heures de travail pour ne pas déranger.
Dernier point: Je n'ai pas vraiment été concerné personnellement.
______

Écrit par : olivier / | 06/02/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.